AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Toulouse: Encore une journée!

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alya Vens
Poupée glacée
Poupée glacée
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 21/08/2010
Pseudo / Codename : Poupée glacée
Age du perso : 17 ans
Langues parlées : Russe, francais et anglais

MessageSujet: Re: Toulouse: Encore une journée!   Ven 27 Aoû - 4:11

Le géant restait vraiment un emmerdeur! Devant Alya qui réclamait son téléphone, il le prit et appela en lui souriant et lui montrant clairement qu'il la faisait chier! Alya eu envie de le frapper 100 fois! Ce qu'il était bête! Alya ne compris rien à la conversation, car elle n'y prêta aucune attention et parce qu'elle était une parfaite débutante dans cette langue. Une fois la conversation fini, il ne lui prêta aucune attention et rangea son téléphone. Elle voulu crier! Elle voulu vraiment crier, mais elle se retient. Elle se le devait. Et là il commença à lui parler qu'ils devaient aller chercher une autre fille. La joie! Quelqu'un qui allait encore l'emmerder, la rabaisser, lui dire combien elle était minuscule et insignifiante dans l'univers? Alya continua de broyer du noir en restant parfaitement muette.

Alya regarda le paysage médiocre jusqu'à ce qu'ils soient arrivés devant un hôtel. C'est alors que l'idiot commença à lui parler de son oncle et qu'il captiva toute l'attention de la jeune femme. Elle ignora les dernières phrases totalement inutiles, malgré qu'en fait, elle était profondément chiante, mais elle y reviendrait plus tard. Donc, son oncle donnait très facilement ce genre d'information. Il n'était pas du genre à laisser les choses aller si facilement d'habitude. Ce serait même stupide de la laisser aller à Horizon, cela la ralentirait sûrement et même qu'ils pourraient lui faire faire des thérapies pour qu'elle oublie son idée de vengeance. Son oncle ne voulait-il pas qu'elle venge sa mère, donc la sœur de son oncle? Après tout, plus tôt elle aurait eu fini de se venger, plus tôt elle serait revenue au manoir et elle serait devenue son héritière officielle dirigée par lui même. Alors pourquoi? Pourquoi la ralentir? Pourquoi tout ca? L'évidence fut tout simplement consternante. C'était un idiot!

C'est alors qu'Alya prêta enfin attention à ce qui se passait. Elle écouta Soren et elle ne put réprimer un petit rire. Oui, tout ca était très amusant pour elle. Elle se retourna donc avec un sourire... étrange. Un sourire qui disait clairement qu'elle avait trouvé quelque chose et que ce quelque chose était vachement drôle. Alya se figea pendant une minute en regardant les deux personnes à l'arrière. Un chat et... une femme chat. Bien... Alya analysa l'information et le mot mutant passa une bonne dizaine de fois devant ses yeux avant de voir la main tendue de la fille qui disait s'appeler Katherin. Alya prit pendant un très court instant la main de la fille tout en se contorsionnant. Elle dit alors:

'' Je m'appelle Alya Vens... Et je viens de me faire kidnapper par quelqu'un dont je ne connais toujours pas le nom! ''

Oui, chose évidente, le géant ne lui avait pas encore dit son nom.


Dernière édition par Alya Vens le Mer 1 Sep - 2:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Rosenberg
Ainé de Horizon / Forte tête
Ainé de Horizon / Forte tête
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 16/07/2010
Pseudo / Codename : Neo
Age du perso : 31 ans
Langues parlées : Allemand / Anglais / Français

MessageSujet: Re: Toulouse: Encore une journée!   Sam 28 Aoû - 2:06

'' Je suis m'appelle Alya Vens... Et je viens de me faire kidnapper par quelqu'un dont je ne connais toujours pas le nom! ''

Le "géant", comme disait la naine Alya, rigola très fort à cette réplique. Il répondit après un instant :

"Mérites-tu seulement de le connaître, mon nom ? Hein ? Tiens, t'as qu'à m'appeler Maître, pour la peine, ça te remettra à ta place de petite chose insignifiante."

Et il se remit à rire de plus belle. Évidemment, nul doute que dans le quart d'heure qui suivrait, elle connaîtrait son identité, vu que Kat finirait sans doute par le trahir et lui dire "ménon, ce grand dadais s'appelle Soren!" ou un truc du genre. Mais bon, l'allemand comptait bien profiter de la situation jusqu'au bout. N'oubliez pas que, une fois à Horizon, ça serait lui qui aurait la lourde charge de s'occuper d'Alya, alors autant instaurer le rapport de force tout de suite, à son avis.

Après 10 minutes de route, retour dans le périphérique toulousain, puis encore 10 minutes plus tard, le bolide de Soren entrait sur l'autoroute remonta vers l'Alsace. Le teuton, tout content, appuya à fond sur le champignon, dépassant généreusement les limites de vitesse autorisée; c'est bien connu, en France, les allemands sont les premiers à enfreindre le code de la route avec leurs grosses cylindrées, surtout que l'immunité est encore en vigueur pour ces chauffards, ahah ! Et puis, merde quoi, une voiture c'est fait pour rouler vite !

Bref, après moult discussions d'un sujet à un autre, et quand même 3h30 de route, Rosenberg décida qu'il avait fait faim et que qu'en conséquence, il allait trouver une aire d'autoroute pour déjeuner avec les demoiselles qui lui tenaient compagnie. Ce fut chose faite et il rangea sa BMW, sa voiture adorée qu'il chérissait tant, dans le parking devant un restaurant d'autoroute. Après avoir coupé le moteur, il exprima :

"A la bouffe !"

Et sortit du coupé. En fait, malgré la faim, il ne perdait pas de vue les détails pratiques du voyage; ils étaient à un peu moins de la moitié du voyage, aussi il faudrait continuer à tracer la route après le déjeuner pour arriver avant la tombée de la nuit à Bruxelles. Selon lui, le timing était good, donc ils pouvait s'arrêter quasiment une heure pour se bourrer la panse, sans pour autant prendre du retard pour la suite du voyage. Bon plan !

Bref, Soren et sa suite (oh pardon, je voulais dire: Soren et son harem) entrèrent dans le restaurant, et le boche choisit une table où il s'installa après avoir ôté son manteau de cuir, dévoilant un débardeur près du corps de couleur blanche, cachant mal des pectoraux retravaillés en salle et des bras épais. Sans oublier le tatouage autour des épaules et du cou, de quoi faire peur à toute petite mamie aux bonnes mœurs !

Peu après, un serveur amena les menus, et Soren se dit en le lisant, qu'il allait se faire plaisir avec un énooorme hamburger et des frites bien grasses, le tour arrosé d'un demi-litre de moutarde et de ketchup. Elle est pas belle la vie ?

"Ach ! Pas à dire, la route, ça creuse !"

Bin voila... Il a tout dit. Pourvu qu'on le serve vite, le schleu, sinon il va manger les serviettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Katherin St-Brie
Aîné de l'Horizon/Catwoman
Aîné de l'Horizon/Catwoman
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 31/07/2010
Age : 29
Langues parlées : Français, Anglais, Allemand, le chat

MessageSujet: Re: Toulouse: Encore une journée!   Mar 31 Aoû - 22:28

Suite à la réponse de Soren, Kat éclata d'un rire assez franc. Pauvre petite, même si méritait le surnom de chieuse selon Soren, elle ne devait pas être si pire que ça... non? En moins de temps qu'il n'en fallu, Muffin, aussitôt assis derrière Soren avait enlever ses vêtements pour se retrouver à poil. Dans son cas, c'était pile l'expression.

Katherin se retourna donc vers lui et son compatriote lui montra les dents.


-Fâche toi pas grand guerrier, dès qu'on arrive on va s'entraîner. D'accord?

"Mouais, court toujours tu vas tenter de flirter avec l'allemand encore..."

Voilà la belle chance de son pouvoir, les dires de son félin n'étaient compréhensible que par les oreilles de Kat, du moins pour l'instant... a ce stade, une autre personne n'entendra que des "Miaou" bien placé presque ponctuer d'intonation.

Rougissant, la jolie blonde continua.

-Nooonn... juste avec toi... dit-elle nerveusement avant de lui caresser le dessus de la tête pour retourner son attention sur la jeune fille.

-Hey bien Alya Vens, je suis contente de faire ta connaissance. Pardonne moi mon chat, il s'appelle Muffin-2. Pour son orgueil appelle le Muffin, il aime pas se sentir deuxième.

L'aîné se replaça sur son siège et fit un large sourire.

-Le gros méchant en avant c'est Soren. T'inquiète, il ne te mordra pas. Alors dit moi, parle moi de toi. Ah et tu sais, si tu as trop de problème avec Soren, tu viendras me voir, Muffin et moi on va lui réglé son problème!

Muffin lâcha un gros Miaou bien clair, comme pour appuyer les dire de sa maitresse. Le voyage se passa par des petites conversations comme ceci. Katherin étant habitué à la conduite de Soren, ne pipa mot sur la vitesse a laquelle il conduisait. Bientôt ils arrivèrent au restaurant et Soren sorti de la voiture. Kat regarda du coin de l'œil son compagnon de toujours. Ce dernier c'était rouler en boule.

"Tu me ramèneras du poisson dans un petit sac... Je veux du saumon... Moi je vais faire la sieste"

Kat qui se sentait triste de le délaisser mais il le prenait. Elle réenfila son bonnet et entra à la suite des autres. Sur leur passage, les gens se retournait. Soren savait attirer les regards. Lorsqu'ils prirent place, Kat alla tout de suite à la page des fruits de mer et regarda ce qu'elle pourrait manger.

*Des sushis se serait bon*pensa t-elle, voyant qu'il n'y en avait pas, elle soupira un bon coup.


-Je te l'accorde ça creuse, je crois que je vais y aller avec du poisson moi, et vous? lança t-elle pour continuer la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alya Vens
Poupée glacée
Poupée glacée
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 21/08/2010
Pseudo / Codename : Poupée glacée
Age du perso : 17 ans
Langues parlées : Russe, francais et anglais

MessageSujet: Re: Toulouse: Encore une journée!   Mer 1 Sep - 3:30

Alya entendit Katherin commencer à parler avec son chat. Chat qui ne faisait que miaou miaou et... miaou. Pour Alya c'était tout simplement incompréhensible. L'expression ''C'est du chinois!'' aurait peut-être été bien pour une autre personne, mais pour Alya cela signifiait qu'elle pourrait comprendre un jour, après tout elle n'arrête pas d'apprendre d'autres langues, et elle ne comprendrait certainement jamais le chat. Il ne fallait pas rêver non plus.

Alya apprit enfin le nom de son kidnappeur. Soren. Pourquoi pas... Et l'information totalement inutile qu'on lui transmit fut que le chat se nomme Muffin... et qu'il détestait se sentir deuxième. Bon, un chat susceptible maintenant. Alya replaça sa casquette en essayant de cacher son visage. Ses vêtements étaient bien trop grands, mais ca lui plaisait bien d'être comme ca. Et puis, elle ne connaissait personne et personne ne se souviendrait vraiment d'elle. Malgré que c'était tout de même bizarre de la voir habiller comme ca. Ca ne correspondait absolument pas à son visage de poupée et à son regarde froid et sérieux. Ces vêtements là ne la mettaient absolument pas en valeur, mais elle s'en fichait au point qu'elle commença à trouver ca agréable. Mais c'était plus facile tromper les gens avec ses habits habituels et puis, elle montrait clairement sa différence en s'affichant avec ses habits de tous les jours. Alya se rappela que Katherin lui avait demandé de lui parler d'elle:

'' Hum... Bien... merci... Mais je n'aime pas parler de moi. ''

Alya parla un peu en répondant parfois vaguement, mais elle se concentra surtout sur son ordinateur qu'elle avait sorti pour le voyage. Elle sembla se plonger dans une concentration intensive sur ce qu'elle écrivait et lisait parfois. À certain moment pendant le voyage elle lança des remarques à Soren sur sa manière de conduire douteuse et surtout trop rapide. Il arrivait à Alya de se plaindre si son ordinateur manquait de tomber de ses mains. À un certain moment, Soren s'arrêta pour manger. Alya les suivit et en regardant par pur hasard dans la vitre, elle se surprit à se trouver pâle. Malade? Était-elle malade? Non! Elle ne l'était jamais voyons!

Alya apposa sa marque rapidement à l'entrée au cas d'une sortie rapide. C'est quand ils furent assis, qu'elle vérifia les sensations et les plaintes de son corps. Fatiguée, elle était fatiguée et plutôt pâle même si on pouvait se douter qu'elle était naturellement pâle. En regardant le menu, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas vraiment faim. Elle avait plutôt mal au cœur et elle se dit que peut-être il lui faudrait prendre quelque chose comme une salade ou peut-être des frites. Quand Katherin parla de poisson, Alya commença à se tourner vers cette option, mais elle fini par se prendre des spaghettis. Elle répondit à la question de Katherin:

'' Je prends des pâtes... ''

Calme. Alya était calme, mais elle était surtout fatiguée et nerveuse. Oui, elle était nerveuse même si elle ne voulait pas se l'avouer. Elle changeait d'endroit aussi soudainement et elle allait vers un endroit totalement inconnu. Et cet endroit ressemblait trait pour trait à un pensionnat ce qu'elle détestait le plus. École était un mot qu'elle détestait plus que tout. Elle avait décidé de prendre des cours par correspondance sur Internet et la voilà en route pour une école de mutant bizarre et plus ou moins gentil. Plus ou moins parce que Soren n'était pas gentil du tout! La fatigue était facile à expliquer. Elle avait ouvert plusieurs portails ces derniers temps et elle n'avait pas beaucoup dormi à cause de l'horrible bonne femme qui l'avait fait réfléchir pour rien! À quoi bon réfléchir sur son choix si on n’a pas le choix?! Donc bien sûr, elle n'était pas reposée et elle s'était défoulée à fond à ses cours de judo. Et se débattre constamment contre Soren la fatiguait psychologiquement. Elle était tout simplement crevée! Ce n'était pas difficile de la fatiguer avec le corps et le peur de résistance qu'elle avait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soren Rosenberg
Ainé de Horizon / Forte tête
Ainé de Horizon / Forte tête
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 16/07/2010
Pseudo / Codename : Neo
Age du perso : 31 ans
Langues parlées : Allemand / Anglais / Français

MessageSujet: Re: Toulouse: Encore une journée!   Mer 8 Sep - 23:41

[Désolé du retard, le boulot... u_u'' ]

Un repas en compagnie de Soren, c'est toujours étonnant, pour qui ne le connait pas. Le "géant" mange pour quatre et une fois son assiette finie, il ne manque jamais de poser LA question à ses voisins de table: "Tu finis pas?". Question régulièrement suivie du classique "Alors donne, j'ai encore de la place dans l'estomac". Rien ne se perd! Surtout quand le teuton pensait à tous ces garnements crevant la dalle de par le monde... Par question de conscience, donc, l'allemand finissait souvent toutes les assiettes.

Aussi, si ses deux compagnes de route ne finirent pas, il s'en chargea volontiers.

Le repas terminé (parce qu'on va pas y passer 25 posts non-plus!), Soren utilisa les chèques-déjeuner que l'intendante de Horizon lui avait confiés pour le voyage, pour régler l'addition. Comme il s'y attendu, par ailleurs, la note était salée; c'est le propre de ces restos-relais, de proposer des plats de base à des tarifs hallucinants. Ce qui ne manqua pas de faire réagir notre cher boche qui exprima son mécontentement dans la langue de Goethe (je vous épargne le vocable très fleuri).

Bref, suite à tout ceci, retour dans la voiture, sans perdre de vue la chieuse évidemment, des fois que l'envie lui reprenne de tenter de se faire la malle; on n'est jamais trop prudent avec ce genre d'animal...

Et une minute plus tard, revoilà tout ce petit monde sur les autoroutes françaises, roulant à tombeau ouvert, faisant crépiter les flashes des radars routiers sur toute la longueur du trajet. Du Rosenberg dans toute sa splendeur, quoi. Sauf que bon, je sais pas si vous savez (mais moi, je sais), mais rouler sur l'autoroute pendant des heures et des heures, ça à tôt fait de vous rendre à moitié cinglé: des lignes droites, des voitures partout, même pas un petit con de frimeur pour "faire la course", bref... Après plusieurs heures de route, il commençait à tarder à Soren d'arriver à Bruxelles... Une bonne raison de continuer à accélérer, en somme, ça l'arrangeait. En outre, l'allemand freina son ennui en discutant avec les passagères, en écoutant de la musique sur l'autoradio, ou en fumant une clope ou deux... La routine du routier, disons.

Puis, après moult kilomètres avalés, la BMW quitta l'autoroute pour le familier périphérique de la capitale belge, non sans un certain soulagement, pour ne pas dire un soulagement certain, de la part du conducteur qui commençait en à avoir, il faut le dire, ras la crête de conduire. Un peu, c'est drôle, mais trop, c'est ennuyant. Bref. Après encore une demi-heure, le coupé blanc arriva au pied de l'Horizon Tower, que Soren contourna pour aller profiter du parking privé des membres d'Horizon. Après tout, faut pas se gêner, surtout qu'il est un des rares à posséder un véhicule, le teuton. Bref, il est 18h25 environ, et enfin, voyage terminé. Soren coupa le contact et étira ses longs bras musculeux tout en déclamant :

"Enfin arrivés ! Das ist gut, arschloch !"

(La fin signifie: "ça fait du bien, conn***"). Et c'était pas peu dire! Malgré tout le confort de sa précieuse automobile, le schleu se sentait comme plié en quatre, le dos en compote, et je vous parle même pas des cervicales! Après autant de rester assis, se lever et bouger, marcher, courir, ça lui remettrait certainement tous les os en place; ça plus une bonne nuit de sommeil, et l lendemain, il serait comme neuf. C'est bien de connaître son corps!

"Bienvenue dans ton nouveau chez-toi." Dit-il à Alya en indiquant le bâtiment où ils allaient entrer dans un instant. "Vaudrait mieux que ça te plaise, vu que tu vas pas en sortir pendant les 9 prochains mois, ahah !" Alala, Soren, Quel humouuuur !

Le germain ouvrit enfin le coffre de la voiture pour en débarquer les bagages de tout ce beau monde, et lorsque ce fut fait, il indiqua la porte arrière du bâtiment d'un air décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alya Vens
Poupée glacée
Poupée glacée
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 21/08/2010
Pseudo / Codename : Poupée glacée
Age du perso : 17 ans
Langues parlées : Russe, francais et anglais

MessageSujet: Re: Toulouse: Encore une journée!   Dim 12 Sep - 14:02

Alya n'avait jamais vu ca de sa vie. Un être horrible, géant et surtout un glouton. En fait, c'était un géant glouton démoniaque. Oui c'était exactement les bons mots pour décrire Soren. La quantité de nourriture qu'il mange. Alors qu'elle, malgré qu'elle dépense un grand nombre d'énergie, elle a de la difficulté à finir ses nouilles. Elle fini par donner ce qui restait dans son assiette à cet horreur, ce qui voulait dire environ la moitié. Quel humiliation pour elle d'être vu avec ce truc et l'autre femme chat bizarre. Ils étaient tous dingues ou quoi?! Non voyons... C'était elle surtout... Non, mais, faut pas croire tout ce qu'on dit quand même! Alya n'était pas folle. Elle avait seulement certains moments d'égarement. Souvent et ils étaient... étranges... ces moments-là. Pas de quoi avoir peur, ou peut-être que si finalement...

Alya, rendue dans la voiture, reprit son ordinateur. Elle, qui d'habitude adorait analyser tout ce qui se trouvait sous sa main et qui était collé au décor, ne prit pas la peine de vivre le reste du moment du restaurant. Elle avait passé en mode avancée et elle n'avait pas fait attention à Soren qui égueulait la personne à qui il devait payer. Elle se concentra sur ses recherches et ne participa que très peu aux conversations dans la voiture. Elle y participa simplement si le sujet semblait un minimum intéressant ou si on lui posait une question. Question qui pouvait finir par un: Je n'ai pas envie de répondre ou encore: Je ne veux pas en parler. Quoi de mieux pour son adorable coté sociale.

Notre jolie poupée glacée était dans sa phase calme. Ce que Soren lui avait dit l'avait légèrement bouleversé et la fatigue et l'envie de tuer cette peau de vache d’Anna Maria étant revenu, tout ca avait créé une phase ou elle était très calme. Bien sûr, une fois seule, reposée et un peu plus en forme, elle allait redevenir une vraie peste qui se joue des autres. Bientôt, ils furent rendus dans un stationnement. Ce que lui dit Soren la glaça. Elle s'écria:

'' NEUF MOIS?! ''

Elle ne pouvait pas rester 9 mois ici! Elle n'avait pas 9 mois à perdre! Elle sortit de la voiture et ne ferma pas la porte. Elle regarda Soren sortir ses bagages et elle resta plantée là. Elle était furieuse. Son visage exprimait une haine et une colère profonde. Son visage pouvait être effrayant, mais elle savait qu'elle n'effraierait pas Soren avec ca. Elle resta bien ancré au sol proche de la voiture et dit en haussant le ton:

" Je n'ai pas le temps de rester ici neuf mois! J'ai plein de choses à faire! Je ne vais pas rester ici à ne rien faire. De toute façon je vais réussir à m'enfuir d'ici! "

Elle ne comptait pas bouger d’un seul centimètre! Pas question d’entrer là-dedans! Il lui restait si peu de temps pour tout faire ca et elle allait perdre presque qu’une année de son précieux temps à ne rien faire? Il ne fallait pas exagérer!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Toulouse: Encore une journée!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Toulouse: Encore une journée!
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Journée à Thème] organisation des tables de JdR
» [S41-E8] Résultats pour la 6ème journée - Nord-Pas de Calais - 03 Mars 2010
» Le Consultat d'Elleslande - 16 et 17 Octobre (Toulouse)
» [Dark Heresy] à toulouse vendredi 28 novembre
» [Festival du jeu Toulouse 2010] 23-24-25 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolution - War of the Rising :: Reste du Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: