AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Demetra Armani

Aller en bas 
AuteurMessage
Demetra Armani
Espionne de l'Equilibrium
Espionne de l'Equilibrium
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 14/07/2010
Pseudo / Codename : Tracking Wolf
Age du perso : 23 ans
Langues parlées : Italien, Anglais, Japonais

MessageSujet: Demetra Armani   Lun 23 Aoû - 19:35

NOM : Armani
PRÉNOM : Demetra
SURNOM / CODENAME : Tracking Wolf
AGE : 23 ans
DATE DE NAISSANCE : 29 juin 2034
SEXE : Féminin
NATIONALITÉ : Italienne
PERMIS : Automobile

TYPE DE PERSONNAGE :Humain

PHYSIQUE :
Comme on parle souvent de la douceur italienne, Demetra rentre parfaitement dans cette catégorie. Son visage est bien fait, mais ne se remarquerait pas dans une foule de femmes. Néanmoins, elle a un corps bien fait, qu'elle entretient quotidiennement à grands coups de jogging et de longueurs de piscine. Loin d'être laide, son corps n'aurait pas autant d'attrait si elle n'avait pas ce charme qu'elle dégageait. Portant des cheveux courts bruns coupés au menton, elle porte bien souvent des tailleurs, ou encore des habits chics à la mode masculine. Elle adore d'ailleurs la mode. Ses yeux sont d'une couleur difficile à dire. Dépendant du temps de la journée, ils peuvent être bleus, ou verts. Mais le bleu est la couleur qui est la plus souvent présente. Elle n'est pas grande, à peine 1m45, mais dégage une grande force. D'apparence très banale, Demetra a des sens ultra-développés. Dans son sang B-, il y a des nanomachines, qui travaillent de pair avec une puce installée à même son cerveau, afin d'augmenter ses sens, les rendre plus...sensibles.

CARACTÈRE :
C'est l'une de ses femmes qu'on dit d'elle qu'elle a une vie équilibrée. Très sérieuse, studieuse et ambitieuse dans son travail, elle est très appliquée, limite perfectionniste. Probablement à cause des attentes que son père avait envers elle, elle est très dure avec elle, plutôt exigeante. Ce côté s'applique aussi aux autres, qu'elle réprimande facilement pour une mauvaise action. Très classe, elle peut tout de même être un peu paresseuse. Elle sort beaucoup le soir, pour aller danser, et boire un verre parfois. D'ailleurs, elle a une forte libido. Elle aime les hommes, et sait qu'elle est aimée par eux, et la joue très souvent séductrice. Plutôt bonne employée, elle ne rechigne pas les ordres, mais sait faire preuve de leadership. En fait, elle a la trame d'une meneuse. Très réfléchie, elle a parfois certaines actions qui la rendent mignonne. Elle est boudeuse, mais pas rancunière. C'est aussi une femme maladroite, mais qui sait s'y prendre pour faire valoir ses points. Parfois, elle manque de confiance en elle, surtout après un échec. Très compétitive, elle n'aime pas être la dernière. Elle est plutôt ouverte sur la plupart des points, mais fonctionne aussi un peu par principes. Elle est généreuse et dévouée, et n'aime pas voir un compagnon souffrir. Elle fera tout pour l'aider. Elle aime aussi avoir l'attention, et n'aime pas qu'on lui mente. Elle est plutôt impulsive, mais quand on la connait, on sait comment prévoir ses actions.

PARCOURS :
J'en ai marre de sortir des nom pourris de premières parties de bio, alors voilà, naissance
Italie, après-midi du 29 juin 2034, Florence. Giuceppe Armani regarde impuissant sa femme, Gabriela, souffrir, pendant qu'elle mettait au monde son héritier. Très vieux jeux, le couple avait décidé d'engager une sage femme pour l'accouchement, ainsi qu'ignorer le sexe du bébé avant la naissance. Bref, dans la chambre des maîtres de la maison, le mari attendait avec un peu de fléchissement dans les genoux que son fils vienne au monde. Et...ho, raté. Le bambin n'ayant pas de matraque, on déduit donc que c'était une fille. Déception ou malheur, il ne saurait le dire. Il était papa, merde. Prenant l'enfant dans ses bras, il dit: ''Demetra''. C'était le nom de la grand-mère de Gabriela. Prenant cela pour un compliment, la mère était en larme. Embrassant sa femme passionnément, l'italien se disait: Et voilà, je suis père.

Demetra Armani
La petite ignorait alors qu'elle venait de naître dans une famille de cadres. Sous-dirigeant de la compagnie Lamborghini, son père était l'un des hommes les plus riches de Florence. Et elle allait voir sa route déjà toute tracée d'avance. Tout d'abord, elle suivit des cours privés de bienséance, dès son plus jeune âge. On lui appris aussi la danse, car sa mère considérait que la grâce, c'était important pour une jeune fille. Douée en mathématique, son père était confiant. Elle allait étudier l'économie, et l'entrepreunership, pour suivre les traces de son père. Elle n'avait pas vraiment d'amis, néanmoins. La plupart des collègues de son père n'avaient pas d'enfants de son âge. Comme elle n'allait pas à l'école et que tous ses cours étaient privés, hein...Mais quand on était une gosse de riche, et qu'on avait du temps à glander, lorsqu'elle eu 16 ans, donc plus de liberté, elle fit de mauvaises rencontres...

Dark side of the Demetra
Dans la ville de Florence, malgré tout intellectuelle, il y avait plusieurs groupes de voyous et de mauvais garçons. Demetra, dans ses sorties nocturnes, fut vite abordée par ces loups de villes. Avec un joli physique, et une naiveté évidente de fille qui a passé sa vie cloîtrée, elle fut vite entraînée dans des embrouilles pas nettes. Elle découvrit la drogue, l'alcool et le sexe à 16 ans, et passa près de se faire arrêter pour plusieurs raisons, comme le vandalisme ou le vol si son père ne la couvrait pas. Un jour, il en eu marre. Il ne pouvait pas croire que sa fille, sa seule héritière, devenait une rebelle des rues. Il la punissait sévèrement, mais elle trouvait toujours le moyen de s'évader, ou de se rebeller contre lui. Et là tout cessa. Peut-être par conscience du mal qu'elle faisait, Demetra se rangea. Elle arrêta la drogue, et cessa de côtoyer les mauvais garçons. Elle devait devenir cadre d'une grosse entreprise, après tout.

Lamborghini
Elle était rendue à 20 ans. Elle avait étudié l'économie et la gestion d'entreprise avec les meilleurs pédagogues européens. Elle devenait maintenant la patronne de l'une des divisions de Lamborghini de Florence. Au départ, elle aimait bien le boulot. Donner des ordres, avoir un bon salaire, c'était agréable. Mais pas facile, quand on a 20 ans, d'être patronne. Déjà, la totalité de ses employés étaient plus âgés qu'elle, et il était évident qu'ils n'aimaient pas ça. Après tout, elle devait son poste à son sang. Ils lui larguaient des petits commentaires parfois, ce qui minait sa confiance. Elle en parlait à son père, qui ne disait qu'en riant: Haha, tu veux que je vire qui? Bref. En plus, la solitude de son appartement lui pesait énormément. Elle avait connu quelques romances, mais rien de bien gros qui valait la peine d'être mentionné ici.

Mass Dynamic
Son père mentionnait depuis quelques temps un nom, Mass Dynamic. Cette industrie c'était implantée directement ici, en Italie, et faisait compétition serrée avec les Trusts italiens. Rassemblement de beaucoup de grands Trusts, personne ne pouvait vraiment dire ce qui s'y faisait, à part les intégrés, bien sûr. On était CHOISI pour faire partie du groupe. On entrait pas là comme dans un moulin. Après 3 ans de travail comme patronne, Demetra l'avait dur. Elle avait changé d'équipe d'employés assez souvent, mais ça ne faisait pas. Elle était jeune, et elle était là à cause de son père. C'était pas qu'elle était nulle, au contraire, elle se débrouillait pas mal. Pour chasser le stress, elle pratiquait le tir de cible, sport de la haute classe. Elle commençait même à se débrouiller, elle ne manquait pas de précision. Elle faisait un peu de natation et de jogging pour se garder en forme, et écoutait avec une pointe de cynisme la version italienne de Loft Story 56. Faut dire que l'humain n'apprenait pas de ses erreurs. Afin bref. Elle n'avait pas vraiment l'impression d'être à sa place dans sa vie, quoi.

Equilibrium
Un soir, pendant qu'elle buvait seule au bar du coin, une européenne de l'Est d'assez bonne prestance vint prendre place à côté d'elle. Suédoise en fait, car ils finirent par passer la soirée à discuter. Après tout, les deux femmes se ressemblaient un peu, en quoi qu'elles étaient toutes deux des femmes taillées pour le commandement. Bref, Lena lui proposa rapidement de venir faire un tour à l'Equilibrium. Ce que Demetra fit. Elle se sentit rapidement à sa place. Elle songea alors qu'elle pouvait faire quelque chose, enfin. Qu'elle avait sa place, quoi. On lui demanda alors qu'elle place elle voudrait dans l'entreprise. On la mit dans le secret de l'Equilibrium. Des pouvoirs artificiels? Pourquoi pas? Elle demanda une place où elle pourrait aider de façon la plus variée l'entreprise, et on lui demanda si se faire poser une puce et des nanomachines dans le corps la dérangeait. Elle hésita un peu, car elle se modifiait tout de même...mais accepta. Elle aimait trop les buts de l'Equilibrium. Elle était sûre et certaine que leur vision du monde était la bonne. On lui posa alors du matos, afin d'augmenter ses sens. D'ailleurs, à force d'utilisation, il est prévu qu'on augmente la puissance des implants graduellement, afin de ne pas trop la débalancer. Déjà, avec de l'entraînement, elle en est à des sens 3X supérieurs à la normale. Néanmoins, ça a été vraiment de la galère à s'habituer à ça.

SIGNES PARTICULIERS :Aucun

COMPÉTENCES SOUHAITÉES :
Compétences physiques
- Précision: 6/10
- Gout: 7/10
- Toucher: 7/10
- Odorat: 7/10
- Ouïe: 7/10
- Vue: 7/10
(Sens dut au pouvoir)

Compétences intellectuelles
-Stratégie Ressources Humaines: 5/10
-Observation: 8/10

Compétences pratiques
-Mécanique Automobile: 6/10
-Maîtrise armes de poing: 7/10
-Traque urbaine: 8/10
-Séduction/charme: 8/10

Compétences sportives
-Course à pied: 4/10
-Natation: 4/10
-Danse: 6/10

AFFILIATION ENVISAGÉE : Equilibrium
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Demetra Armani
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» demetra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolution - War of the Rising :: Avant de jouer :: Fiches de personnages :: Fiches Equilibrium-
Sauter vers: