AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eva Mc'Nalen
Ex-membre de Rising Assembly
Ex-membre de Rising Assembly
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Corbeau
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Muette maintenant elle parlait: Anglais (Angleterre), Français (Nord-Américain)

MessageSujet: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Jeu 15 Juil - 22:57

Voilà maintenant deux mois qu'Eva avait retrouvé ses amis. Après quoi, un vrai calvaire, on peut se le laisser pour dire. Avoir vu les deux côtés de la clôture lui permettait d'avoir une bonne opinion de l'avenir des mutants. Ils étaient là en puissance mais plusieurs factions humaines étaient jalouses. C'était a cette conclusion qu'elle en était venue. En fait c'était la seule qu'elle voyait, ils étaient jaloux... et faible... Décidément la Rising Assembly lui avait bien lavé le cerveau. Mais d'un autre côté n'est-ce pas justement la nature humaine de désirer ce que l'on a pas et surtout si cela pourrait nous rendre plus puissant.

Eva regarda plus bas, il faut dire qu'elle était a une bonne hauteur du sol... 14 mètres environ. Elle avait demandé a Alex de la grimper la haut, elle voulait réfléchir un peu et regarder les gens en dessous, ceux qui s'aventurait de nuit dans les rues peut fréquentable de Londres. La jeune femme était vêtu tout de noir. Portant un pantalon ajusté couleur corbeau, un corsage noir aussi ainsi qu'un pardessus car, comme toujours il pleuvait un peu... En fait on pouvait plus parler de bruine.

L'ex soldat se mit a sourire. Si jamais l'armée avait découvert ces étranges pouvoirs, l'aurait-il finalement garder? Les facultés de la jeune femme avait énormément servit à la Rising Assembly. Elle leur avait été très utile. Détectant les esprits faibles qui trichait et surtout en dirigeant un groupe d'homme lors des missions, sans faire de bruit, elle leur parlait dans leur esprit... Autre point fort pour ceux-ci. Si Eva se faisait attraper, elle ne pouvait pas dire sous la torture des informations, elle ne savait pas parler... Du moins c'est un rêve qu'il avait car même sous la torture, Eva aurait pu parler... Une explosion d'image mental aurait suffit et ils auraient été tous cuits! Néanmoins, elle leur avait été énormément utile.


*Peut-être trop...* songea t-elle


Elle porta alors son regard vers l'horizon, de son perchoir on pouvait voir Big Ben, toujours là mais in-fonctionnel. Même les horloges se font trahir par le temps. Eva eu un autre sourire et regarda la lune derrière un brumeux ciel. La reine de la nuit était encore présente cette nuit...


[hrp: vous pouvez me déranger!]


Dernière édition par Eva Mc'Nalen le Lun 19 Juil - 23:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorwald Magnus
Professeur de la Faculté
Professeur de la Faculté
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 29
Pseudo / Codename : Thor
Age du perso : 27 ans
Langues parlées : Finnois et Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Ven 16 Juil - 4:45

La nuit était fraîche. Enfin, c'est ce que ces habitants du Sud auraient sans doute dit en lien avec la fraîcheur relative de cette soirée, mais pas ce que Thorwald en pensait. Il faisait chaud. Le mois de Septembre, dans l'hémisphère Nord, se rappela-t'il, est dans les derniers mois dit "chauds" avant de se geler pendant l'hiver. Mais un arrivant de Finlande ne peut tout simplement pas chialer contre le froid. Il aime bien être juste un peu gelé, en fait. Ho bien sur, avec le temps que Thor a passé en Indonésie, vous me direz qu'il se serait accoutumé au chaud ! Hé bien non, pas vraiment. Le soir, Thorwald crevait tout bonnement de chaud, il devait parfois se coucher à même le sol de carrelage frais, dans la Faculté pour pouvoir dormir au frais. Inutile de dire qu'il avait fais exprès de demander une chambre dans les sous-sols du bâtiment. Il n'y en avait pas avant son arrivé, en fait. Mais il faut avouer qu'il n'y avait rien de mieux que de sortir, une bonne nuit bien fraîche pour s'entraîner à fond les baskets à en avoir mal aux bras, au dos et aux jambes. Reste que ça a bien payé, au final, ces soirées fraîches. Et après, les élèves se demandaient pourquoi le Professeur Magnus ronflait presque sous la canicule. Passez un séjour à l'ombre, vous m'en direz des nouvelles ! Mais bien sûr, à la Genetic Corporation, c'était le seul avantage, la fraîcheur. Ça permettait de méditer entre deux séances de tortures dans lesquelles on vous arrache chaque cellule différentes dans votre corps pour en insérer douloureusement une nouvelle modifiée génétiquement. Mais au moins, il faisait frais. Et là, une petite pluie parcourait le torse de Thor. Juste assez pour le tenir trempé, mais pas suffisamment pour dire qu'il était complètement détrempé. Seulement mouillé à point. Bien entendu, sans chandail, comme à son habitude, dans la nuit fraîche londonienne. Mais avouez que je vous emmerde avec ma température, hein ?

Le jeune homme avait vu et entendu ses deux compères quitter leur logis de groupe temporaire. Bien sûr, avec Alex qui se zappe à gauche et à droite, c'est pas évident à suivre, vous me direz. Pourquoi les suivre ? Excellente question. La réponse : pour s'assurer qu'ils allaient bien, voyons. Une réponse malhonnête me direz-vous ? Tout à fait. Thorwald ne s'en faisait ni pour l'un, qui avait passé sa vie à arpenter ces ruelles sombres, ni pour l'autre avec son vécu militaire à casser un bras sans avoir le temps de dire "ouille". Il se justifiait sa sortie, simplement, en se disant qu'il voulait les protéger. Après tout, il s'était forgé, telle une épée, pour en arriver là : protéger les plus faibles et ceux qui en bavent simplement parce qu'ils sont petits, parlent avec un accent étrange et ont des lunettes. Mais pourquoi s'en faisait-il donc ainsi ?


*Perkele ! Encore perdus ! Et ils me font le coup à chaque nuit ! C'est à se demander où ils vont, comme ça, de soir, tous les deux, seuls, en pleine nuit..... ei, ei, EI ! Arrête de te faire des idées, Thorwald, t'es son ami... *

( Ei, c'est simplement "Non", mais en Finnois, ami lecteur qui ne comprenez pas la langue étrange utilisé par ce grand blond musclé ) De qui parlait-il ? Eva ou Alex ? Étrangement, des deux. Il ne pouvait pas faire ce coup-là à Alex, il est son ami, après tout. Et Alex n'avait pas le droit de lui faire. Devant cette pensée rassurante, il ralentit l'allure, arrivant au pied d'un bâtiment, sur lequel, ironiquement était perchée son amie, à son insu. Il s'appuya contre le mur froid histoire de souffler un peu, essuya l'eau lui coulant sur le front et regarda vers Big Ben. Pas moyen de voir l'heure sur cette fichue horloge vétuste. Qu'importe, il n'était pas fatigué. Le Finlandais se revigora un peu, se secouant les cheveux sous la pluie et regardant à gauche et à droite de cette ruelle peu fréquentable. S,il n,avait pas été un mutant avec un pouvoir très sympa, il aurait sans doute eut un peu peur. Sans ses capacités de combat, il aurait franchement eut peur. Dans son ancienne vie, il se serait tué de frousse avant même que quelqu'un puisse le faire à sa place. Il aimait avoir changé, décidément. Mais il n'aimait pas la G.C. et ses sbires pour autant.

Et Eva, c'est son amie, non ? Rien de plus. Elle a bien le droit de quitter le logis un peu. Pour se dégourdir les jambes. Avec Alex. Sans Thor. Perkele ! ( Le juron le plus couramment utilisé par les Finlandais ) Le grand costaud de Finlandais regarda plus attentivement à gauche et à droite, scrutant les moindres recoins pour dénicher ses amis.


*Y doivent bien être quelque part... et pourquoi toujours se flexer sans moi ? Qu'ils me le disent, si je suis de trop, dans ce semblant de trio, mixé d'un couple inavoué. Ça aurait le mérite de clarifier la situation...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Gray
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Ven 16 Juil - 5:48

Ça faisait si longtemps qu'il était seul à se promener de place en place dans la ville de Londres, mais un bon jour, deux personnes qu'il croyait mort ou disparu dans le néant, avait réapparu dans sa vie et les deux étaient mutants! Tu parle d'une coïncidence, lui aussi était devenu mutant en plus, sa faisait un méchant trio. Au début, Alex avait eut de la difficulté à accepter qu'ils reviennent dans sa vie, comme ça du jour au lendemain, alors que Thorwald avait disparu sans laisser de trace et qu'Eva avait cesser de lui laisser des nouvelles par courriel. Il leur en avait voulu de vouloir s'émincer comme ça dans sa vie, sans vraiment demander sont avis, croire qu'après tant d'années sans nouvelles, il leur aurait sauté dans les bras. Non, ce n'est pas sa qui s'est passé, il les avaient vue, choqué, il s'était presque instantanément téléporté, loin, aussi que possible et ses deux amis avait eu un mal de chien à le rattraper. Ce fut une sorte de jeu qui donna du temps à Alex pour réfléchir. Bref, après tout s'était ses deux meilleurs amis et il fut plutôt content de les revoir, une fois la pilule avalé. Thorwald avait enflé et Eva.... n'en parlons pas! Alex a du mal a gérer certain truc depuis qu'il a réalisé que s'est rendu une femme! Même si Thorwald avait énormément changé (Sans vouloir faire de mauvais jeu de mots), il était vachement content de le revoir, le seul vrai ami de gars qu'il avait jamais eut après autant d'années. Ça c'est sans parler de Eva qui fait un peu battre sans cœur, elle est devenue une véritable beauté celle-la! Alex se souvient que déjà dans leur jeunesse il l'a trouvait jolie, mais la... N'empêche que de revoir cette jolie femme le rendait heureux aussi, ce qui était triste c'est qu'elle avait perdu sa belle voix. Tout un choque quand il se rendit compte qu'elle ne pouvait plus parler, mais seulement communiquer par la pensé. Communiqué par la pensé, ça aussi se fut tout un choque, disons que cette femme en avait vécu des choses pendant tout se temps! Les derniers mois avaient été généreux en surprise, mais de bonne surprise, ou presque!

Déjà deux mois qu'ils s'étaient retrouvé et Gray était content de les savoir avec lui. Comme à sont habitude, pluie ou pas, il allait courir sur les toits de Londres. Eva avait exprimé sont besoin de solitude et Alex l'avait déposé sur un toit en passant. La pluie n'était pas très forte, mais suffisant pour le garder au frais. Il courait sur les toits en laissant derrière lui un CLAC sonore à chaque fois qu'il devait passer d'un toit à l'autre qui était trop séparé. Notre Alex avait un truc à aller chercher chez un pote qui restait à l'autre bout de la ville, au moins ainsi les autorités avaient moins de chance de soupçonnée une liaison criminel entre Alex et son pote. C'était tant mieux, mais sa restait loin, une chance qu'il pouvait se téléporté et se soir, il n'avait pas envie de s'éterniser a l'autre bout de la ville alors que Magnus et Eva était chez lui. Il s'arrêta après une bonne demi-heure de course près d'un immeuble crasseux et cogna à une porte camouflé derrière l'immeuble, au niveau du sous-sol. La porte s'entre ouvrit et une voix dit:

- Qui est la? Et mot de passe?

L'air vachement tanné, Alex roula les yeux et essuya les gouttes qui coulait sur son visage à cause de la pluie et répondit:

- S. Gray et freedom, d'ailleurs, tu fais chier, on est pas dans un mauvais film d'action! Arrête de te prendre pour un gros naz qui se croit expert! Maintenant file-moi mon fric et je te fou la paix!

Et comme réponse:

- Bonne réponse... voilà....

Une main déposa une petite valise à l'extérieur et la porte se referma. Alex ouvrit la mallette et prit l'argent qu'il y avait dedans, la mit dans ses poches et se dit pour lui-même tout en prenant le chemin du retour.

- Quel con, à peine mille dollars et il met ça dans une valise, pas croyable...

Notre téléporteur se dépêcha et fit le chemin inverse en 20 minutes et arriva finalement tout près de l'immeuble. Il aperçut au loin Thorwald, qui semblait chercher lui ou Eva, probablement Eva! Le vicieux! Sans plus attendre il disparut et apparu derrière Magnus dans un CLAC sonore et lui dit:

- Tu saurais pas c'est quoi un t-shirt? Tu va finir par éborgner quelqu'un s'il te rentre dedans par erreur!

Trempé jusqu'au os et légèrement essoufflé, c'est avec un grand sourire qu'il regardait son ami, il avait beau être de retour, il avait encore du mal à croire qu'il était là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Mc'Nalen
Ex-membre de Rising Assembly
Ex-membre de Rising Assembly
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Corbeau
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Muette maintenant elle parlait: Anglais (Angleterre), Français (Nord-Américain)

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Lun 19 Juil - 23:15

Elle regardait depuis un moment vers le sol, sondant les rues de hauts et passant de toit en toit afin de peut-être recroisé Alex ou peut-être Thor. Elle avait déjà épier plus que souvent ses pensées et elle savait qu'il n'aimait pas qu'elle s'éclipse ainsi car bien malgré lui, même s'il savait qu'elle savait se défendre, il voulait être là pour elle.

Dans le quartier où ils étaient, les immeubles étaient suffisamment rapproché pour permettre à Eva de sauter de toit et toit. En passant sur un autre dessus d'immeuble, elle aperçut finalement au coin d'une rue, se fameux Thorwald évidement, pas de t-shirt. À sa vue ainsi, Eva frissonna, la nuit était fraîche pourtant, mais ce dernier se promenait toujours sans chandail.

*Réussirait-il a survivre a un hiver québécois sans chandail?*pensa t-elle.

La jeune femme continua a le suivre par les toits mais de loin, elle ne voulait pas épier ses pensées mais seulement le suivre de loin. Elle le regardait ainsi et se rappelait le petit bonhomme d'avant, ce petit garçon aux lunettes que tout le monde avait tant écœurer. Un petit, qui ne savait pas tant parler anglais a son arriver en Angleterre. Comme elle, un peu plus d'un an avant leur rencontre.

Alors qu'elle traversait un autre toit, un CLAC très sonore retentit ce qui lui fit presque rater son atterrissage, elle aurait pu tomber par terre. Elle reprit ses esprits quelques instants et se retourna pour finalement se rendre compte que Thorwald et Alex étaient sous elle, Alex venait de se téléporter derrière Thor, elle lui lançant un commentaire concernant le fait qu'il ne portait pas encore de chandail, Eva sourit.

Elle les regarda d'en haut et leur lança.


** A votre place je ne penserai pas trop haut, je risque d'attraper vos pensées... Alex, emmène Thorwald en haut, la lune est superbe vue d'ici.** leur communiqua l'ex soldat et membre de la Rising Assembly par la pensée.

Eva recula un peu pour ne pas risquer de tomber pour de bon cette fois ci et se coucha sur le dos par terre, sur le toit et observa le ciel, un sourire encore accrocher aux lèvres... Elle n'avait pas encore comprit son rôle dans l'histoire mais au moins, elle était avec ses meilleurs amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Khaine
Aspirant de la Rising Assembly
Aspirant de la Rising Assembly
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/07/2010
Pseudo / Codename : Claw
Langues parlées : Anglais.

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Jeu 22 Juil - 5:29

Poum poum poum, voici le Tigre qui débarque...

Poum poum poum, voici l'tigre qui déboite...

Après un bon coup de griffe, un bon coup de patte...

Poum poum poum, voici Claw qui rembarque...

Pas moyen de faire plus simple hein?

Claw était sur le toit adjacent. Mais ça serait trop beau & trop simple de débarquer comme ça, hein? N'est ce pas? Faut donner une raison à tout, parce que nous sommes dans un monde de fous, et d'obstinés, qui veulent toujours tout savoir. Savoir d'où vient l'eau, comment est embouteillée le coca cola en verre, comment apparaissent les tumeurs au cerveau, pourquoi on doit se laver les mains après avoir fait pipi alors qu'on se lave pas les mains après avoir fait l'amour, alors qu'on touche beaucoup plus notre sexe...

Bref.

Nathaniel n'était nullement là pour affaire, et encore moins pour une raison sérieuse. Non. Il était là pour la déconne. Il avait enfourché sa moto, l'avait laissé dans un parking de Londres, et avait décidé de parcourir la capitale anglaise à grand coup de saut périlleux afin de s'entrainer quelque peu. C'pas que Liverpool est ennuyante, architecturalement parlant, mais que Londres est beaucoup mieux. La nuit, il est impossible de savoir si ce qui vient de passer entre deux immeubles est une chauve souris, ou un simple chat. Les nuits sombres rendent fou de joie notre organique félin, même si ce dernier ne profite pas encore - héhé - de la vue nocturne, propre à tous les félidés.

Après avoir parcouru un bonne dizaines de toits différents et s'être suffisamment échauffé, il avait constaté une activité quelque peu illégale depuis un des toits. En effet, un homme qui venait d'apparaitre dans un " clac " sonore depuis l'un des toits était descendu comme il était apparu, dans un autre clac sonore. Arès le suivant comme un chewing-gum suit une chaussure, il le vit descendre au sous-sol & récupérer une mallette pleine de pognon.

Suspect.

Ni une ni deux, l'esprit fouineur, curieux & surtout fouille merde de Claw s'active et il cherche à en savoir plus.

Lorsqu'il vit l'homme prendre le pognon dans la mallette et s'en aller en chemin inverse, Claw prit ce dernier en chasse.

Malheureusement, les clac sonores s'espaçaient trop, et malgré la rapidité faramineuse de Khaine, ce dernier ne put tenir la distance. Usant de toutes ses qualités de traqueur, de grimpeur, de pisteur et de tueur à gage, il finit par tomber sur la piste d'un autre homme qui semblait être étroitement lié. Evidemment, un mec torse nu qui courre sous la pluie à 12°, c'était pas un mec normal. Les soupçons de Khaine furent confirmés lorsqu'il entendit le clac sonore signification. Il devait se trouver au " point de ralliement ". En effet, une jeune femme semblait monter la garde sur un des toits de Londres.

Il n'en faut pas plus pour que Nathaniel - plus tenté par les emmerdes que par le pognon - grimpe sur un des toits voisins pour continuer à observer la scène.

La jeune demoiselle semblait regarder quelque chose en bas de la rue. Mieux valait attendre pour intervenir et récolter des dents informations vis à vis de leurs situations.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorwald Magnus
Professeur de la Faculté
Professeur de la Faculté
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 29
Pseudo / Codename : Thor
Age du perso : 27 ans
Langues parlées : Finnois et Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Dim 25 Juil - 4:45

Thorwald cherchait derrière lui. Il se sentait épié. Étrangement, il était seul dans les rues londoniennes, même s'il était sous surveillance aérienne accrue de la part de trois paires d'yeux. Un léger vent se leva à ce moment là, faisant claquer la fine bruine contre lui. Ou... était-ce ? Se retournant vivement, le poing d'un noir métallique et le visage concentré, Thor stoppa son coup de poing net devant le visage souriant... d'Alexander. Affichant un air calme, Thorwald esquissa un sourire, tout en retransformant son poing en simple chair humaine non quartzéfiée. Il lança, d'un ton bas, sur une voix grave et largement pimentée d'un énorme accent Finlandais :

- C'est ce qui réchauffe ceux qui froid, non ? J'ai pas froid.

Faut avouer que son Anglais est pas terrible. Il sait très bien le comprendre, mais, n'ayant jamais été un grand linguiste, la prononciation lui échappe régulièrement, tout comme la construction des phrases. Il préférait la sonorité de sa propre langue, comme une mélodie vocale de divers degrés, contrairement à ce ramassis de mots sans ordre logique et ne voulant rien dire. Un peu comme quand Eva parlait Français, dans le temps. Thorwald songea aux diverses intonations que sa douce voix mélodieuse pouvait lancer sur cette langue si étrange, mais pourtant si jolie à entendre sortant de ses fines lèvres qui...

Le message d'Eva l'atteignit à ce moment-là. Affreusement gêné, Thor extirpa toute femme de ses pensées, songeant à ses diverses techniques de Zen Do Kai en se concentrant légèrement, méditant un peu pour vider son esprit. Il était loin de songer à Eva nue, mais qui sait ce qu'elle pouvait voir dans les pensées de ce gros costaud ? Elle voulait qu'ils montent la rejoindre, puis elle quitta le champ de vision de Thor. Le grand Finlandais regarda Alex et lança, tout sourire :


- Le un rendu en haut !

Puis il s'élança. N'allez pas croire qu'il espérait gagner, il savait que Gray se téléporterait, mais il voulait forcer un peu. On ne bâtit pas une telle forteresse en se faisant porter par les autres.

Thorwald sauta tout d'abord sur une poubelle afin de se donner un élan pour attraper l'escalier de service. D'un rapide mouvement des poignets il se hissa sur la rambarde. Le grand blond se retourna pour sauter sur place et agripper le palier supérieur, se donner un mouvement de balancier pour se jeter vers où il arrivait. Une impulsion suffisamment forte lui permit d'empoigner le balcon d'un des appartements sur lequel il se jucha. De là, une course sur le mur verticale l'envoya tout près de la gouttière. Elle aurait sans doute cédée sous le poids de Thor, si ce n'est qu'il l'attrapa par l'endroit où elle était fichée dans le mur. Continuant dans son élan, il avait atteint le rebord du mur et courut tout en tenant la gouttière pour se hisser sur le sommet du toit grâce à un rebord de fenêtre providentiel, accompagné d'une utilisation de se pouvoir pour traverser le rebord du toit sans encombre. L'avantage d'un tel procédé est la méthode habituelle du Finlandais : en s'occupant le corps, l'esprit ne se concentre plus sur ses sentiments internes en lien avec Eva ou même Alex. Il songe à ses prochains mouvements, à sa souplesse, à son agilité et à sa force... pas à son coeur ou à ses envies. Il atterit donc avec finesse, traversant le rebord du toit et se solidifiant à genoux devant Eva, couchée sur le sol...

Alex était-il déjà en haut ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Gray
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Dim 25 Juil - 19:38

Tout sourire, Alex eu peur pendant un instant de se faire démolir le visage par un poing plus dur que nature. Il soupira que son visage sois toujours en un morceau et non un peu partout dans la ruelle. Évidemment, le gros avait pas perdu sont sang froid, mais ce genre de geste était de mise dans une ruelle froide et sombre comme celles de Londres, alors Alexander n'en fit pas l'éloge plus que d'habitude. Apparemment soulagé que se soit juste Alex (PFF!), le finlandais lui sourit et lui répondit dans un anglais vraiment nul que Gray avait vraiment de la difficulté à comprendre, qu'il n'avait pas froid, parce que le reste, Alex n'avait absolument rien comprit! Malgré tout, Alex ne put s'empêcher de se douter qu'il y avait quelque chose qui clochait dans les environs, on les épiaient... Ça avait débuté quand il était parti chercher son fric, mais le doute s'était estompé pour revenir à la charge quand il est arrivé ici...

Pendant un moment, Alex crut qu'il avait perdu Thorwald, il semblait parti dans ses pensées. Il y a bien une chose qu'Alex savait et que Thorwald ne savait pas, c'était qu'Eva était juste sur l'immeuble en haut d'eux. Se demandant bien à quoi son ami pouvait pensé, il espérait pour Thor que ce n’était rien de louche, sinon il avait beau avoir des pectoraux plus gros que sa tête, personne ne peux échapper à la colère d'une femme, surtout celle d'Eva! Au même moment, il entendit la voix d'Eva dans sa tête et faillit s'étouffer de rire, mais se retint. Déçu qu'elle ne fasse aucune remarque, mais simplement qu'elle leur demandait d'aller en haut, Alexander apprécia tout de même particulièrement le visage de Thor quand il entendit lui aussi la voix d'Eva dans sa tête, il devait penser à Eva! Le vicieux! Trop orgueilleux pour se laisser monter en haut par Alex, Thorwald lui proposa une course jusqu'en haut dans un anglais digne d'un gros gorille!

Sourire éclatant au visage, il le regarda monter sur la poubelle et ensuite s'attaquer à l'escalier de service avec la réelle illusion qu'il pouvait gagner. C'était bien de voir que malgré toutes ses années, il régnait toujours un certain climat de rivalité amicale entre Alexander et Thorwald le gros Finlandais(!). Alex se téléporta en haut et regarda Thorwald s'accrocher au rebord du toit et finalement mettre les deux pieds sur le toit, en guise de bienvenue Alex lui lança avec un sourire brillant:

- Pas mal pour un gros singe! Hahaha!

Alex blaguait et Thorwald le savait bien, c'était pour rire tout ça. Autant s'habituer à ses conneries, Alex adorait ce genre de blague, mais c'était aussi une façon indirecte de dire à ses amis qu'ils les aimaient bien! Une fois tout le monde sur le toit, Alex perdu quelque peu son sourire et s'adressa à ses amis, Eva et Thor:

- Les amis, nous ne sommes pas seuls, on nous surveille... Je vécus assez longtemps ici pour sentir ce genre de chose. Soyez à l'affut, ça sens pas bon tout ça... J'espère que c'est moi qui déconne...

Alex mit la main sur son couteau de combat qui était dans son étui, prêt à être dégainé, mais espérait que c'était du vent et qu'ils n'avaient rien à craindre, il n'avait pas envie de se battre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Mc'Nalen
Ex-membre de Rising Assembly
Ex-membre de Rising Assembly
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Corbeau
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Muette maintenant elle parlait: Anglais (Angleterre), Français (Nord-Américain)

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Mar 27 Juil - 2:33

Elle aurait pu lire les pensées du colosse mais le voulait-elle vraiment. Depuis leur retrouvailles elle évitait de lire leur pensées. Eva n'était pas stupide, elle savait que les deux garçons étaient encore probablement amoureux d'elle et elle voulait leur laisser aussi leur vie privé. Quelques fois, le fait de pouvoir tout savoir gênait la jeune femme. Comment lui faire une surprise alors? Elle pouvait fouiller dans les pensées. Quoi qu'avec ce don, fini les cachoteries méchantes ou les mensonges de ses propres enfants! Elle le saurait bien assez rapidement.

Tout en observant les deux garçons plus bas, elle sentie une présence non loin d'elle, elle se sentait observer. Alors qu'Alex venait de se téléporter et que Thorwald grimpait sur le toit a sa façon (probablement pour impressionner Eva), Eva fouilla des yeux les alentours et fini par croiser le regard du nouvel arrivant. C'est a ce moment que son sang se glaça, elle avait déjà vu cet homme à la Rising... si elle ne se trompait pas, il aspirait a devenir bras droit. Elle tenta de jeter un coup d'œil dans ses pensées mais il était trop loin d'elle. Pourtant, elle en était certaine... elle l'avait vu là-bas... Est-ce que la Rising la prenait en chasse maintenant? Elle avait pourtant rapidement quitter après son renvoi. Question de ne pas avoir de problème. Pourquoi était-il ici, mais surtout, l'avait-il reconnu ou ce ne serait qu'une coïncidence.

Les deux garçons maintenant rendu sur le toit, Alexander les averti qu'ils étaient surveiller. Il s'en était donc lui aussi rendu compte. Et il prévoyait se défendre...

**Alex, tu as raison, je l'ai vu mais il est trop loin pour que je puisse détecter ses pensées encore... cependant...** leur communiqua t-elle par la pensée.

Eva arrêta la communication puis vérifia dans sa botte si son arme était toujours là, son pistolet n'avait pas tomber en chemin... de toute façon, si ce dernier les attaquait, elle opterai probablement pour un "blast mental" pour lui bloquer la route le temps qu'ils décampent...


**C'est un haut membre de la Rising Assembly, il est peut-être là pour moi... ou ce n'est qu'une pure et simple coïncidence... et si c'est la personne que je crois, on est peut-être pas a la hauteur.... vaudra peut-être mieux décamper d'ici.** continua t-elle tout en se relevant et en regardant quelques secondes, l'homme non loin d'eux.

Elle regarda Alexander puis Thorwald et s'en voulu de les avoir mis dans le pétrin... Ils étaient trois mutants, mais trois mutants contre la Rising Assembly c'était nullement assez, il en faudrait plus.... il leur faudrait un jour, rejoindre une faction....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Khaine
Aspirant de la Rising Assembly
Aspirant de la Rising Assembly
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/07/2010
Pseudo / Codename : Claw
Langues parlées : Anglais.

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Mar 27 Juil - 5:00

- Pas mal pour un gros singe !

Hum... Nathan restait là à les observer. La lune, pleine, était à son point de culmination. Au zénith, comme vous voulez. En gros, il était impossible pour les deux groupes de ne pas se regarder droit dans les yeux, il n'y avait aucune pénombre, aucun endroit où se cacher, et bien évidemment, aucun endroit où fuir. A part pour le mec qui disparait dans un claquement de doigt, mais d'après ce que Khaine avait vu, il ne semblait pas pouvoir emmener plus d'une personne avec lui.

Pour un trio, c'était peut-être pas le meilleur choix. En effet, si Khaine débarquait, il serait tenté de " sauver d'un éventuel danger " l'un de ses deux compères. La nana parce qu'elle était - comme toute les femmes - frêle & sans défense, ou son ami. S'il sauvait la femme, il laisserait son pote dans une bien mauvaise posture. Mais s'il sauvait son compère masculin, c'était la nana qui risquait d'en prendre pour son grade.

Comment ça, on ne doit pas frapper une femme? Si Khaine avait retenu quelque chose de la vie, c'était que les femmes n'avaient rien de ce qu'on peut leur attribuer. Leur prétendue faiblesse face au sexe fort était fondée sur des foutaises, car, croyez le ou pas, un coup de pied dans les couilles, venant d'une femme ou d'un homme, mutant(e) ou pas, ça faisait TOUJOURS aussi mal.

Bon, puisque le petit groupe semblait avoir remarqué sa présence pertubante, Khaine se leva et piqua un petit sprint avant de s'élever dans les airs. Après un bon petit saut de 4 mètres, il atterrit - comme tous les félins, en même temps - sur ses pattes. Plus précisément avec un genou à terre. C'était le summum de la coolitude - pour l'auteur, du moins. Aussi cool que Batman, que Logan en slip de cuir, ou que Fubby qui fait une blague DRÔLE !


Il se releva ( et non pas relava, qui n'aurait aucun rapport ici ) rapidement et toisa l'assemblée qui se tenait face à lui. Il soutint du regard la jeune femme et fut assez... surpris.

C'était un membre de la Rising.

Nathan n'était pas au courant qu'elle avait décidé de foutre le camp. Qui plus est, elle était un bon élément. Affublée d'un puissant don de télépathie, muette, elle était une vraie carapace d'adamantium pour le premier badaud tenté de la kidnapper. Avec de bonnes connaissances dans les domaines militaire, Eva était le nec plus ultra féminin de la Rising. Bon, elle précédait C4ND1CE désormais, mais on était plus à ça près.


- Comme on se retrouve Eva. Il fait froid ce soir n'est ce pas?


Dit Nathan tout en commençant à faire craquer ses phalanges. Il était là pour les embrouilles et avait clairement l'intention d'en produire. De plus, ramener Eva rapidement au QG de la Rising pourrait rendre heureux Thomson. En général, laisser filer un membre aussi éminent de sa faction n'était pas bien vu de la part du Conseil, qui préférait faire taire ceux qui en savaient trop plutôt que de les laisser filer.


- J'm'attendais vraiment pas à croiser des gens sur les toits de Londres ce soir. Mais apparemment, Dieu vous a placé sur ma route.


Tandis que l'excitation le gagnait - ce qui pouvait se traduire par un gain de quelques centimètres, l'accroissement des canines, et une prise de quelques kilos, Nathan pensa très fort vis à vis d'Eva.

-* J'espère que tes amis sont prêts à perdre deux trois dents pour toi, parce que ce soir, ça va gicler.*


Khaine mit ses mains en évidence, avant de s'adresser aux deux membres d'obédience masculine :


- Allez les tarlouzes, on y va à mains nues, vous aurez chacun votre dose de poing dans la gueule !


[ PS: Allez, que les festivités commencent \o/ ]
[ PS1: A 2 contre 1 c'est abusé n'empêches. Vous avez pas un 3ème compère pour rééquilibrer la balance?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorwald Magnus
Professeur de la Faculté
Professeur de la Faculté
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 29
Pseudo / Codename : Thor
Age du perso : 27 ans
Langues parlées : Finnois et Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Ven 30 Juil - 23:34

Battu par le téléporteur, quelle surprise ! Sérieusement, Thorwald savait qu'il ne gagnerait pas cette course, il l'avait proposé pour se garder le corps occupé afin que l'esprit ne dérape sur rien d'indiscret puisque la présence d'Eva était confirmée dans les environs. Le grand Finlandais lança un sourire amical à son compagnon de naissance Anglaise puis porta ses yeux sur la femme du trio.

Mais alors même qu'il faisait cela, Alex se sentait épié et Eva les avertit qu'un adversaire les avait repérés. Ils ne seraient pas de taille contre lui. Ça et un couteau entre les côtes, c'est pareil, pour Thor. Il ne s'entraîne pas pour fuir devant le premier venu, non mais ! Mais si Eva le déclarait à pensées haute, c'était sans doute vrai. Le grand blond donnerait alors le temps nécessaire aux deux autres pour décamper. Alex se plaçait en position, Eva vérifiait son arme et pendant ce temps, une concentration sans failles apparut chez Thorwald. Il se concentrait sur ses bras d'abord, leur donnant des reflets métalliques et leur donnant une allure d'un noir de jais. Son torse suivit ensuite, moulant quand même rapidement ses abdominaux et ses pectoraux d'une couche de presque-métal. Ses jambes et sa tête firent de même alors que l'individu ci-haut craint se joignait sur leur toit. Mais dès son arrivée, le Finlandais était méconnaissable. Tel un plombier italien habillé de rouge couvert de métal, Thorwald Magnus était devenu ce "Thor" mutant que les scientifiques de la Genetic Corporation avaient tant voulus. D'une apparence métallisé, donnant l'impression qu'il était protégé par une armure moulant sa peau, Thor avait augmenté la densité de ses molécules, afin d'en accroître radicalement le nombre, lui donnant une solidité pouvait faire dévier une balle simplement en la recevant contre lui. Ses cheveux, d'un teint naturellement blond, s'étaient teintés de noirs et prenaient un aspect rigide sous cette forme et ses yeux n'affichaient maintenant plus rien d'autre qu'un noir métallique. Sa bouche semblait s'être fondue à même le reste. Bref, hormis son apparence humanoïde, Thorwald n'avait plus rien d'humain, il ressemblait à un métal-Thorwald grâce à une quelconque casquette verte.

S'étant gratuitement fait insulter, voulant donner du temps à ses amis pour décamper, et pour avoir un léger avantage stratégique, Thorwald s'élança devant lui, ne déclarant absolument rien, cherchant à cogner son adversaire dans la gueule. C'est pour qui, la dose de poing dans la gueule, mon gros chat ?


* S'il est trop fort pour nous, décampez vite fait, toi et Alex, Eva ! Je peux sûrement le retenir assez longtemps. *

Le Finlandais coupa donc entre ses deux amis, le poing levé, courant vers sa cible avec l'intention de lui faire ravaler deux ou trois dents sous l'impact ( plutôt douloureux quand même ) de son poing. À colosse contre colosse, ça devra sûrement être un beau petit clash qui fait 2 ou 3 étincelles, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Gray
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Sam 31 Juil - 22:12

Après son avertissement, Thorwald arriva finalement sur le toit. Très peu de temps après, l'inconnu qui les observaient arriva lui aussi sur leur toit, bon enfin, il put mettre un visage sur les yeux qu'il sentait depuis un bon moment dans son dos! Ce mec, il n’avait vraiment pas l'air commode et c'était de toute évidence un mutant. Vue la façon dont il était arrivé sur le toit (C'est à dire de haut), ce n’était pas un humain normal qui pouvait atterrir comme ça sans problème sans se briser les deux jambes. Alex ignorait son pouvoir, mais il ne tarderait pas longtemps à le savoir. De toute évidence, ce gars se prenait pour quelqu'un d'autre. Ce genre de personne, Alexander prenait un plaisir fou à se moquer d'eux, ça allait être drôle, très drôle...

Pensant à une remarque cinglante, il fut interrompu par l'inconnu qui parla à Eva, il la connaissait et semblait apparemment connaître son passé à la Rising Assembly. C'était quoi sont problème à lui? Ils étaient tous mutant et la Rising Assembly était des pros-mutants, bon ils voulaient butter les humains, mais ça, ce n’était pas son problème, il n’était pas humain! Sauf que ce mec il leur en voulait.

* Probablement un gros con qui veut des problèmes, il en pas déjà assez avec sa face de cul et ses dents trop longues? Faut croire qu'il aime ça... je le plains....*

Pour y aller dans la logique, surement qu'il croyait plaire à son patron en rapportant Eva au chef de la Rising, mais bon ça il pouvait bien espérer, mais c'est pas aujourd'hui que ça allait arrivé, faut pas compter là-dessus mon gros! À le voir aller, plus l'adrénaline montait en lui, plus il semblait grossir, ses dents s'allongeait et son dos se courbait, c'était ça son pouvoir? Devenir un handicapé? Il y avait de quoi être fâché dans ce cas! Bon le minet semblait être vraiment sûr de lui et prêt à se battre, il avait cru heurter leurs sensibilités en leur promettant des poings sur la gueule, il n'y avait pas de quoi avoir peur c'était qu'un gros chat qui n'avait pas réussi à attraper sa souris, alors il était en rogne! Pauvre chaton!

* Mouais... j'me demande si Eva lit mes pensées... J'espère que non, sinon elle doit avoir du mal à ce concentrer! Héhé!*

Après toute ses grandes réflexions, il se tourna vers son pote, qui était rendu tout noir?! Apparemment, il semblait prêt à se battre ce gros gaillard! Il avait probablement changé sa densité pour ressembler à du métal, je plains le pauvre chat qui risquerait de perdre quelques dents après un coup à la Thorwald.

Bon, le combat semblait être lancé, Alex sortit son couteau de combat/chasse et avant que tout éclate en combat en sang et en reste de chat, il ouvrit enfin la bouche!:

- C'est ça, on est peinard sur un toit entre amis et il y a un chat mouillé qui se pointe, hors de lui parce que la pluie le dérange? Tu sais on peu régler ça a l'amiable.... *Il fit une petite pause* Je peux aller te chercher un séchoirs ou une gâterie?

C'était peine perdue! Il voulait vraiment se battre ce gars... Tant pis pour lui hein! Alex se mit en position de combat, attentif à une ouverture où il pourrait attaquer ou se défendre(Si jamais il l'avait heurté dans sa sensibilité). Alors il attendit le moment opportun pour se téléporter et frapper au bon moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Mc'Nalen
Ex-membre de Rising Assembly
Ex-membre de Rising Assembly
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Corbeau
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Muette maintenant elle parlait: Anglais (Angleterre), Français (Nord-Américain)

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Dim 1 Aoû - 1:42

Dès que Khaine s’approcha d’eux, Eva commença immédiatement a lire dans ses pensées, ce qu’elle craignait le plus s’avéra vrai, il la reconnaissait et n’était même pas au courant que Thomson l’avait laisser partir, vu ses bons services… Elle aurait voulu qu’il ne soit pas là, que tout les trois se soient retrouvés sur les toits de Londres et qu’ils aient discuté sans rien de plus…
Selon le colosse, elle n’aurait pas du être relâcher… et il voulait la ramener au chef. Jamais, jamais elle ne ramperait devant la Rising, jamais. Oui, elle avait tué des mutants, mais c’était du passé… que du passé… maintenant elle était des leurs… alors pourquoi la traquer pour la tuer?

Elle ne répondit a aucun de ses commentaires. Elle aurait voulu, mais l’armée lui avait apprit a prendre son temps, a réfléchir, mais surtout a bien prendre en considération tout ce qui se passait.

Devant l’air bagarreur de Nathan, elle lui servit un petit sourire en se penchant et en soulevant son pantalon pour finalement prendre son arme de poing et le pointé immédiatement sur le colosse, quel idiot… Il la trouvait bien évidement du sexe faible, mais dans les trois comparses, sans rancunes messieurs, Eva n’était pas le maillon faible, elle savait se défendre. Bon évidement elle ne prendrait pas la bagarre pour elle seule, mais elle ne serait pas non le joyau a protégé… elle aurait sa part dans le combat à venir.

Eva avait du mal a se concentrer maintenant, les pensées un peu percutante d’Alex la faisait rigoler, mais si elle voulait activer, il fallait qu’elle se concentre…


**Alex... ta gueule....**
lui envoya t-elle en fronçant les sourcils après qu’il eut parlé de séchoir…

Elle s’adressa au colosse, non sans empêcher ses deux amis de ne pas entendre… le fusil toujours pointé sur sa cible, elle l’arma.

**Khaine, bien franchement, plus tu grossis, plus t’es con… Pour te corriger dans tes raisonnements, bien franchement, c’est Thomson qui m’a dit de partir, donc tu perds ton temps petit chat pour ramener ton petit oiseaux a ton mai-maitre… De plus, cesse de pensées que je suis la personne la plus faible, je suis probablement celle qui te causera le plus de problèmes dans nous trois. Si mes amis sont prêt a perdre deux trois dents, toi j’espère que tu es prêt pour quelques os fracturé mon gros…** lâcha t-elle en crachant dans sa direction.

Du coin de l’œil, elle vit son ami Finlandais se transformer, elle aimait voir l’évolution de leurs pouvoirs, mais celui de Thor était très intéressant, toute les transformations physique qu’il pouvait faire avec son corps, se rendre indestructible… une belle avancé de la science c’était certain, mais sans prévenir ce dernier l’avertie de déguerpir avec Alex si tout cela virait au vinaigre et elle lui fit comprendre par la pensée qu’ils combattraient les 3 ensembles contre cet aspirant au bras droit de Thomson…

**Ça,c’est pour nous avoir déranger, bon voyage…** lâcha t-elle tout en ce concentrant sur le front de son adversaire, suffisamment pour simuler un coup de masse en pleine figure et lui assener un violent mal de tête. Elle espérait de tout cœur le déconcentrer pour laisser une chance a Thorwald de lui infliger des dégats…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Khaine
Aspirant de la Rising Assembly
Aspirant de la Rising Assembly
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/07/2010
Pseudo / Codename : Claw
Langues parlées : Anglais.

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Lun 2 Aoû - 0:59

Devant tant d'amour, Nathan ne pouvait que rester de marbre. Apparemment tout le monde était partant pour s'en prendre plein la gueule ce soir. De ça, Nathan s'en réjouissait. Lui qui d'habitude peinait à trouver un adversaire de sa trempe, ce soir il en trouvait enfin un. Enfin, 3 pour le prix d'un. Mais bon, vu la gueule de la bande de pèquenaud, il n'espérait pas trop vivre un combat épique. Au pire ça sera deux châtaigne et une tarte avant de tomber pour chacun d'eux.

- C'est ça, on est peinard sur un toit entre amis et il y a un chat mouillé qui se pointe, hors de lui parce que la pluie le dérange? Tu sais on peut régler ça a l'amiable.... Je peux aller te chercher un séchoirs ou une gâterie?


- Vas plutôt chercher la p*te qui a couché avec le triso qui te sert de père, du con.


Khaine regardait fixement le mec aux cheveux longs qui l'avait insulté. Comparé à l'autre qui avait fermé sa gueule, ce dernier semblait plus apte à péter les plombs et à commettre une erreur sur le champ de bataille. Si la patience et l'évaluation n'était pas son point fort, il pensait sans doute que son pouvoir et son petit canif lui serait utile face au gros montre qu'était Khaine. Il se le fourrait bien profond jusqu'à l'omoplate, car Khaine était préparé à ce genre de situations. A dire vrai, Khaine était préparé à TOUTES les situations. Il aurait put tomber contre un mutant qui pouvait faire gicler de l'acide d'entre de ses orteils, qu'il s'en sortirait quand même.

Puis, vint le message télépathique d'Eva.


- Ecoutes Eva, que Thomson t'aies dit de partir ou pas, ce soir il est pas là. Alors, si t'es partie, tant mieux, au moins il ne me fera aucune remarque acerbe sur le fait qu'on ait retrouvé ton cadavre mutilé de toute part. Tu vas probablement me causer des ennuis ce soir avec ton calibre tue-mouche, mais je pense que t'es à la Rising depuis assez longtemps pour savoir que si tu me buttes, là, Thomson lui, aura une bonne raison de te buter.


Dit-il tout regardant fixement le calibre de la donzelle. Il essayait de ne pas penser à le peur qu'il éprouvait vis à vis de ce pistolet. Aucun homme ne peut sourire et regarder un pistolet pointé sur lui en même temps, même Khaine. Il avait beau avoir perdu des neurones lors de sa mutation, il n'était néanmoins pas con. Il savait qu'une balle bien placée pouvait lui couter la vie.

Alors qu'il parlait, il n'avait pas remarqué que le 3eme gus avait changé de forme physique. Sa peau était désormais noir de jais, et son corps semblait, luire. De plus ce dernier fonçait tête baissée contre Nathan, il s'agirait de se méfier de la force physique de cet homme, car Nathan avait bien peur qu'un contact avec ce dernier ne soit bien bénéfique pour Arès.

Il fallait néanmoins déterminer ce qu'était le pouvoir de ce mutant. Et pour ça, fallait se laisser toucher. Khaine se prépara donc à recevoir le coup du gus en formant une croix avec ses avant-bras pour protéger le lieu où le bras allait tomber tout en regardant la peau du mutant, quand soudain un violent maux de tête le prit. On aurait dit qu'un 33 tonnes venait de passer sur son cerveau et qu'on l'avait remis là, c'était pour le moins.

VIOLENT.

Sans pour autant briser sa garde, Nathan sembla perdre l'équilibre. Mais il repositionna vite son pied et attendit fermement l'impact.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorwald Magnus
Professeur de la Faculté
Professeur de la Faculté
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 29
Pseudo / Codename : Thor
Age du perso : 27 ans
Langues parlées : Finnois et Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Jeu 5 Aoû - 3:14

Thorwald chargeait entre ses amis, fonçant vers leur adversaire le poing levé. Sa peau d'acier recouvrait maintenant tout son corps et lui donnait la belle couleur noire sur toute la surface de son corps. Le toit du plafond de Londres semblait craquer sous le poids de l'armure d'acier de Thorwald. Il faut avouer que sous cette forme, il pèse 180 kilos ( tout près de 400 livres ! ) et donc le toit, heureusement, n'est pas de construction faible puisqu'un bruit de collision sourd résonne dans l,air à chaque pas du colosse armuré. Le golem arriva devant Nathan et stoppa son avance d'un coup sec.

Le tigre avait les bras en signe de "x", nota-t'il durant son déplacement, et semblait prêt à encaisser un coup de poing en métal de la part de Thor. Il le testait, le provoquait ou activait son propre pouvoir en faisant cela ? Quitte à tomber dans son piège, aussi bien lui en mettre plein la gueule. Une hésitation s'inscrivit dans le visage de Khaine alors que le blast mental d'Eva le frappait déjà, à l'insu de Magnus. Il stoppa donc, disais-je, brusquement sa course pour faire appel au Zen Do Kai. Encore une fois, la description des évènements doit patienter pour une explication de cet art de combat. Il représente un savant mélange de plusieurs formes de combat. Le Karaté, la Boxe et le Kick-Boxing, entre autres, peuvent être entr'aperçus dans cet art. Il s'agit d'une discipline qui se concentre sur le combat en particulier, non pas la défense, les bras seulement ou les jambes seulement, mais un mélange entre tout ça. Développé en Australie par des professionnels du combat, le Professeur de la Faculté avait eu tout son temps de loisir pour bien apprendre à maîtriser cet art pendant plusieurs années. La mentalité, d'ailleurs, de cet art martial est :


- Si ça fonctionne, fais-le !

Et Thorwald se stoppa net devant Khaine, n'envoyant pas son poing, mais bien sa jambe droite en une sorte de hammer-kick, effectuant une rotation accentuée par la course que l'homme en métal avait déjà fait. Le coup percuta les bras en garde de l'homme-tigre. Je vous laisse imaginer les pensées de Nathan et lui laisse le plaisir de les décrire pour la lecture télépathique d'Eva puisqu'un coup de tibia normal fait déjà mal, alors imaginez donc celui d'un tibia renforcée d'une couche d'acier. Mais ce coup de pied n'avait comme but que d'écarter les bras de Nathan hors de devant lui pour permettre au poing droit de Thor, toujours levé et attendant sagement son tour, de foncer vers les côtes de celui qui débarque et fais ch**r la populace d'un toit londonien qui ne voulait que profiter de la lune.

Les reflets de la sphère céleste blanche brillants sur le noir de jais de Magnus, le poing de Thor percuta les côtes du tigre.

Alors ? Ça fais mal ?


[P.S. : J'espère pas avoir abusé. Je tiens d'ailleurs à préciser, gros chat, que Thorwald est très à portée de poing puisqu'il repose sur ses deux jambes, son poing droit dans tes côtes, te fixant d'un regard particulièrement métallique. Comme quoi, c'est un bonbon à charge de retour que de cogner ses adversaires...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Gray
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Jeu 5 Aoû - 22:26

Comme Alexander s'y attendait, Nathan lui répliqua une insulte plutôt décevante. Il s'y attendait , mais fut tout de même amèrement déçu de la performance de leur ennemis. C'est sûr, c'était pas un concours d'insulte (Malheureusement) alors revenant un peu à notre chat. Thorwald avait couru jusqu'à Khaine pour lui foutre la dérouillé de sa vie, mais s'arrêta quelques pas devant lui, mais qu'est ce qu'il foutait? Il avait prit un excellent élan et l'avait gâché en stoppant presque devant l'homme-chat. On peut clairement voir ici que Thor à plus d'expérience en combat qu'Alex, ça ne servait à rien de frapper sur une défense... Pendant que la bouche d'Alex était ouverte de découragement, Thor fit un coup de pied du tonnerre qui fit baisser la garde de leurs ennemis pour ensuite lui injecter quelques kilos d'acier entre les côtes. Ouch! Voyant qu'il avait l'air ridicule, le téléporteur referma sa bouche et laissa échapper un léger:

- Ah....!

A voir aller Eva (Et suite à son commentaire très impératif de fermer ce qui lui sert de fusil à insulte), Alex put voir qu'elle donnait un bon mal de bloc à notre homme-chat national, ce qui expliqua pourquoi celui-ci avait préféré prendre une position défensive, trop mal à la tête pour faire quoi que ce soit d'autre probablement. C'était tant mieux! C'était alors le moment idéal pour Alex, pour profiter du coup de poing de Super Metal Mario. Quelques secondes à peine après l'attaque de Magnus, on put entendre un CLAC dans l'air et Gray avait disparu. Pendant un très court laps de temps, Alex n'était plus rien. Il s’était évaporé quelques parts dans le continuum espace-temps.

Pour réapparaître derrière son ennemi, avec Thorwald non loin de lui qui enlevait tranquillement son poing de sur les côtes de Nathan Khaine, il était pas mal trop proche et il allait sûrement manger une petite revanche de l'homme-chat. Malheureusement pour le prof de l'Horizon, c'était bien ce que Alex espérait, ainsi l'attention de son adversaire serait sur lui et non sur Alex. Tentant le tout pour le tout, il brandit alors sont couteau de chasse, ses pieds bien ancrés sur le sol pour prendre le plus de force possible et asséna un bon coup de couteau dans le dos de son adversaire, assez pour essayer de le convaincre qu'il aurait beaucoup de mal à venir à bout des trois.


Puisque Alex n'a pas la langue dans sa poche, il ne put s'empêcher d'ouvrir la bouche pour un commentaire tout de suite après le coup qu'il venait d'asséner:

- Je dois te dire que je suis un peut déçu de ta réplique, parler de ma mère comme ça c'est la preuve que tu es déjà dans tes derniers retranchements, c'est pas bon signe ça. Entouka... si jamais tu veux aller à l'hôpital, fais-moi signe!

Sans doute qu'il aura la pire claque de sa vie, mais c'est bien notre Alex de manger des claques à cause de ses remarques, non? N'empêche qu'il ne tardera pas très longtemps dans le dos du chaton...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Khaine
Aspirant de la Rising Assembly
Aspirant de la Rising Assembly
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/07/2010
Pseudo / Codename : Claw
Langues parlées : Anglais.

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Ven 6 Aoû - 2:32

Ouch Charlie.

C'est tout ce que le cerveau - pourtant au bien plus développé que la moyenne - de Khaine put sortir après avoir encaissé le blast mental d'Eva et le tibia métallique de Thorwald en pleine tronche. Même si ses bras en croix l'ont bien protégés, il n'avait pas vu venir le coup de poing switché. A vrai dire, il aurait très bien pu le voir venir, mais cette saloperie de blast l'ayant obligé à fermer les yeux, il n'aurait même pas pu voir le Bon Dieu lui lancer un doigt d'honneur en le traitant de fils de pute, pour vous dire.

Le coup de poing dopé au métal fit légèrement décoller Nathan du sol. Malgré sa centaine de kilos. Ce qui prouvait qu'en force brute, son adversaire l'égalait, voire le surpasser. Car là, c'était quand même de l'acier contre de la peau - mutante - mais de la peau quand même. Heureusement pour notre bon Khaine ici présent, le fait d'être Lvl5 l'avantagera légèrement lors d'un affrontement en 1vs1.

C'était sans compter l'autre bâtard qui ne savait décemment pas apprécier un choc de titans sans y mettre son grain de sel. La jeunesse de nos jours c'n'est décidément plus ce que c'était. Nathan se rappelait de ses jours à la Gc. Là bas, on pouvait trouver un combat TOUT LES MIDIS avec deux adversaires qui combattaient jusqu'à l'abandon - ou la mort - et personne n'allait fourrer son nez dedans, même les gardes, jusqu'à ce que l'un des deux ne tape à terre ou ne crache du sang par un orifice au crâne !

Ca c'était du sport !

Maintenant ça ressemblait à de l'assassinat shogun. Un adversaire de type brute épaisse occupait la cible tandis qu'un moucheron se faufilait derrière lui pour lui asséner un poignard dans le dos.

Ce que fit Alexander tandis que Thorwald assénait un vilain coup de poing à Khaine. Si le poignard ne toucha point la colonne vertébrale, il déclencha néanmoins un effet plus ou moins néfastes sur l'aspirant de la Rising.

D'abord, ses crocs poussèrent de façon significative. Si avant ça relevait de la chirurgie esthétique de base, là c'était carrément le dentier de Sheer Khan qu'il portait. De plus, ses iris tournèrent immédiatement au jaune, et sa pupille se contracta à la vitesse de la lumière lorsqu'il regarda Thorwald dans les yeux, tandis que ce dernier avait toujours son poing fermement ancré dans les côtes de Nathan.

Il était temps de faire un massacre.

Le bras le plus près du bras de Magnus s'enroula autour du sien, passant autour du coude, et rejoignant l'intérieur de son épaule. Le second attrapa le cou de ce cher finlandais, hollandais, ou ce que vous voulez, et dans un mouvement de bassin ample et efficace, il fit décoller du sol ce Metal Mutant en bronchant à peine. Je vous rappelle que Nathan lève 2oo kilos en étant en état normal. En ce moment même, il est dans un état de frénésie peu avancé.

Thorwald décollé du sol et donc hypothétiquement sans danger pour l'instant, Nathan Khaine fit la première chose qu'il jugea bonne de faire. En même temps, énervé, en colère, frénétique, amnésique et Amérique, il ne trouva rien de plus intelligent, mais logique quand même, que de tourner sur place afin d'utiliser Thorwald comme arme pour frapper son dégénéré d'ami.

Ce dernier étant encore dans le dos de Khaine, avec la main sur son putain de couteau de chasse de mes deux, il ne faisait nul doute qu'il allait se prendre un Tothor en pleine tronche, zizi en métal compris.

( L'auteur a essayé de reproduire le mouvement pour prouver la véracité de ses propos en adaptant la scène à l'échelle humaine. Mon cousin Hadrien servit donc de Thorwald, tandis qu'une lampe représenta Alex. Je vous signale que j'ai cassé ma lampe, POUR LA SCIENCE ! )

Si toutefois le coup ne touchait pas Alex, qu'à cela ne tienne ! Nathan fonçait en sprintant vers le rebord de l'immeuble londonnien, bien décidé à se jeter dans le fond avec Thorwald. Ce n'était pas un sacrifice ici, bien au contraire. Mais à tester l'étendu des pouvoirs de ses adversaires. Si Thorwald pouvait se défaire de la poigne - fort peu probable, 2o% de réussite - de Khaine à temps, ce dernier se placerait en position défensive. Si en revanche, Alexander venait à la rescousse de son compagnon en le téléportant - ce qui est plus probable, 5o% - Khaine saurait désormais qu'il peut téléporter une 2nde personne avec lui, TOUT EN soustrayant volontaire une personne à l'équation d'origine. ( Mais en tant que modo, j'sais que tu peux pas le faire, mais on va faire la surprise, huhu )

Et si rien de tout cela n'arrivait, Nathan jetterait tout bonnement Thorwald du haut du toit. A cette vitesse, essayer de le rattraper via la téléportation serait une pure folie, mais la chute du haut du premier, aussi. Nathan ne savait pas si les organes de Thor étaient eux aussi en métal à ce moment même, si ça n'était pas le cas, le choc qui résulterait de son écrasement au sol suffirait pour écrabouiller les organes de l'intérieur. Si ils sont fait de métal comme sa peau, le simple fait de peser 18o kilos et de tomber de quelques mètres sans aucun moyen de se rattraper ( Evidemment quand on pose 18o~kilos, ça nous empêche de nous rattraper à une rambarde puisqu'elle ne tiendrait pas ! hahahaha ) suffirait à calmer Iron Man pour un petit moment.

Let`s do it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Mc'Nalen
Ex-membre de Rising Assembly
Ex-membre de Rising Assembly
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Corbeau
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Muette maintenant elle parlait: Anglais (Angleterre), Français (Nord-Américain)

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Lun 9 Aoû - 16:48

hrp: Delay action. C-a-d: Je ne sais pas quoi faire pour l'instant, j'aurai pu faire de quoi mais bon Nathan tu m'as voler mon tour, mais bon on en a parler par mp, là n'est pas la question. Étant donné que vous êtes dans les airs, je ne peux pas faire grand chose d'utile, dès que je verrai une opportunité je vais posté, donc c'est à toi Thor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorwald Magnus
Professeur de la Faculté
Professeur de la Faculté
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 29
Pseudo / Codename : Thor
Age du perso : 27 ans
Langues parlées : Finnois et Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Mer 11 Aoû - 14:52

Le poing de Thor avait heurté les côtes de son adversaire approximativement au même moment où le couteau d'Alex s'enfonçait dans l'épaule de ce type. Voyant le sang couler de la plaie, le grand Finlandais se surpris à penser qu'au fond, ce type n'avait encore rien fait de mal. Il annonçait haut en couleur qu'il allait leur foutre une raclée, mais devait-il être tabassé ainsi pour si peu ? Grand parleur, petit faiseur, sûrement, ce mec. Mais Thorwald nota aussi que des crocs semblaient pousser au gars et qu'il sembla gagner en kilos. Dommage, pas de graisse, mais bien de muscles, puisqu'après avoir agrippé le grand blond, il s'en servit comme d'un vulgaire marteau en direction d'Alexander. N'allez pas imaginer que Thor était surpris outre-mesure, il était lui-même capable de soulever une telle charge que son armure, alors pourquoi un type baraqué comme c'est pas possible n'y parviendrait pas ?

L'armure en question, cependant, empêcha Thor de vérifier s'il avait bien heurté Alex. Impossible à dire. Il n'avait même pas entendu de bruit, quoique son acuité auditive avait tendance à baisser lorsque ses oreilles s'emplissaient d'acier. Bref, Alex était-il encore en état ? Aucune idée...

Et apparemment, ça ne dérangeait pas plus Dent-de-Sabre outre-mesure, puisqu'il s'empara de Thor et courut vers le rebord du toit. Difficile de ne pas deviner ce qui allait se passer s'il atteignait le bord de l'immeuble, mais Thor lui garderait la surprise, advenant qu'il le jette par-dessus bord. À défaut de parvenir efficacement à se défaire puisque la poigne de cet individu était quand même bonne et qu'il avait admirablement locké le bras de Thor sous son épaule, le colosse ne trouva rien de mieux à faire que de lui ficher son autre poing en métal, d'une main toujours libre, entre les deux omoplates puisque c'était tout ce qu'il pouvait atteindre de sa situation et garder un décent potentiel de dégât. La nuque serait atteignable, par exemple, mais il devrait se hisser légèrement et perdrait grandement en efficacité. Un bon poing métallique en plein centre du dos, voila qui devrait calmer ses envies de ronronner à ce chat étrange. Thor avait remarqué que ses iris avaient changé de forme au contact du couteau et en déduisait donc que soit il avait affaire à un homme-serpent, soit un homme-félin. La présence d'une grande pilosité, l'absence d'écailles et les griffes sur les mains terminèrent de confirmer la deuxième hypothèse d'Iron Man.

Outre ce coup de poing, donc, que peut faire Thor pour s'en sortir ? Attendre l'aide de ses amis ou de toucher seul le fond de la rue. Le premier des deux à se produire...


[HRP : Je sais pas si les autres sont du même avis que moi, Khaine, mais tes commentaires comme "je suis modo alors je sais que tu peux pas" tu peux te les garder. On a pas besoin de ces mentions pour savoir la description de nos propres pouvoirs et encore moins pour voir le développement de tes actions, chose primordiale que j'observe lors d'une réponse, histoire de pouvoir agrémenter la mienne. Alors diminue les commentaires et références Hors-Jeu et augmente donc le contenu En-Jeu de tes posts ! Capiche ? Je savais que tu comprendrais... Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexander Gray
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Mer 11 Aoû - 23:45

Prend sa dans ta tronche vilain chat! Un bon coup de couteau dans le dos, ça aide à remettre les idées en place! Sauf que pour remettre des idées en place, il faut en avoir du moins il faut en avoir des bonnes, ce qui semblait ne pas être le cas de leur adversaire, malheureusement pour lui. C'était un bon début, l'attaque pré-téléporté d'Alex avait visé dans le mile et le couteau avait goûté à la chair de l'homme-chat. C'est bien à se moment que Alexander se rendit compte que sa peau avait de tout ce qui avait de plus normal, il était juste plus grand et fort que le moyenne. Avec cette constatation, il vit que leur ennemi avait gagné en muscle et des griffes étaient apparues, c'était pas bon signe. Alors, cet homme se transforme lorsqu'il se bat ou du moins quelque chose du genre. Même s’il se transformait, il allait quand même se faire péter la gueule...

Revenons à nos moutons, à peine le couteau sortit des muscles dorsaux de Khaine, celui-ci prit le bras de Thor et fit un sorte de toupie en direction du téléporteur qui dans le processus n'eut le temps de rien faire. Son ami Thorwald et Khaine lui firent volte-face et dans le processus de changement de direction, Alex reçu en pleine tronche une partie du corps de Thorwald (Pas d'arrière penser ici svp!). C'était probablement un pied ou un bras, mais peu importe ce que c'était, lui il n'était pas baraqué comme Hercule et il n’était pas fait de métal! Alexander mangea donc la pire volé de sa vie et suite à l'impact fut soulevé du sol un cours instant pour aller atterrir 2-3 mètres plus loin, visiblement sonné.

Sonné, notre Alex se releva quelques secondes plus tard, le rebord du visage complètement en sang. Sa pommette était ouverte et son front semblait manquer de peau. Ça faisait un mal de chien tout ça... Sa tête semblait vouloir exploser, mais trop sur l'adrénaline, il ne fit pas attention, car son ami avait disparu du toit avec son indésirable ami. Khaine avait donc entraîné Thor dans le vide, c'était quelque qui ne promettait pas ça... Même s’il avait voulu, il était trop tard pour aller chercher son vieil ami qui était probablement rendu sur le sol de la ruelle.

Tournant son attention sur Eva, il la regarda avec un visage qui disait, *Ouais je me suis fait dégommer, mais bon c'est juste une égratignure!*. Un léger sourire au coin des lèvres, il dit à Eva:

- Dit quand tout sera fini, t'aurais pas une ou deux aspirines, je crois qu'un mal de tête perle a l'horizon...

S'essuyant le sang qui coulait sur son visage, il partit ensuite en direction du rebord de l'édifice pour voir dans quel état étaient les deux gars...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eva Mc'Nalen
Ex-membre de Rising Assembly
Ex-membre de Rising Assembly
avatar

Messages : 24
Date d'inscription : 12/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Corbeau
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Muette maintenant elle parlait: Anglais (Angleterre), Français (Nord-Américain)

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Jeu 12 Aoû - 1:13

Sa concentration était entièrement sur Khaine, elle savait qu'elle le déstabilisait mais elle aurait voulu faire plus... Eva tenait toujours son pistolet bien visé vers le gros chat mais lorsqu'elle revint à ce qui se passait autour d'elle, Corbeau ne pu se résoudre qu'a une chose. Elle devait maintenant attendre la suite des évènements, si elle tirait une balle elle avait maintenant le risque de toucher ses deux meilleurs amis au lieu de leur agresseurs mais en plus, aucun mal de tête ne pouvait changer quoi que ce soit...

Sous ses yeux, c'était les lois de la physique qui appliquaient leur effet... utiliser le poids de Thorwald pour le faire continuer vers Alex était judicieux et malheureusement dommageable pour celui qui allait manger monsieur je mange trop de fer pour déjeuner...Eva se mordit la lèvre inférieur et observa l'impacte... Pauvre Alex, il avait une de ses tronches maintenant! Mais pas le temps de s'apitoyer sur lui!

Eva regarda encore une fois fixement Khaine pour lui envoyer un nouveau "blast mental" tandis qu'il tentait de jeter Thorwald en bas de l'immeuble. Souhaitant ainsi le faire basculer lui aussi par dessus bord. C'est ce qu'elle espérait le plus au monde. Elle voulait lui régler son compte a se fauteur de trouble. Ça aurait été une soirée extra, sous la bruine a observé Londres de par les toits avec ses amis. Mais évidement, il fallait que la Rising vienne encore se mettre dans le décor pour gâcher sa vie... Décidément, elle devait joindre un groupe ou même s'en fonder un.... tient donc... un groupe pro mutant mais pas trop extremiste.... de l'espionnage peut-être!

Corbeau se rendit alors rapidement au près d'Alex et le regarda les yeux plein d'eau.


**Je ne laisserai pas la Rising tuer ma nouvelle famille.** lui dit-elle par la pensée. **reste ici...**

Elle se retourna rapidement et regarda autour d'elle pour trouver la porte qui menait au escalier et la franchit dans le temps de le dire. Elle avait briser la serrure avec son arme pour ouvrir la porte d'un coup de pied. Eva descendit les marches quatre par quatre, espérant que Nathan soit aussi tomber de l'immeuble. Si ce n'était pas le cas, elle avait condamner Alex et était aller chercher Thorwald... Corbeau espéra profondément qu'Alex puisse encore se téléporter, elle n'y avait pas pensée en courant en bas pour venger ses amis.

Dès qu'elle mit les pieds en bas, elle tira un coup de feu pour défoncé la serrure de la porte sans vérifier si celle-ci était verrouillé ou pas et effectua le même manège que pour la précédente porte. Un coup de pied bien placé et elle parvint à l'extérieur. Elle rechargea une deuxième fois en moins de deux minutes et le braqua devant elle. Si Khaine tombait devant sa mire, elle n'hésiterait pas à tirer.

*Vous auriez pas dû venir jouer dans mes plates bandes, sales cons de la Rising...* pensa t-elle sans le projeter.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nathan Khaine
Aspirant de la Rising Assembly
Aspirant de la Rising Assembly
avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 14/07/2010
Pseudo / Codename : Claw
Langues parlées : Anglais.

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Ven 13 Aoû - 2:21

Le grand " poc " qui se fit entendre au loin affirma que Thor avait bien touché Alexander, et que la technique de Khaine avait donc parfaitement fonctionné. Le " Jumper " avait donc était balayé de la ZDKG ( Zone de Kickage de Gueule pour ceux qui ne suivent pas nos aventures ) de Khaine, permettant ainsi à Nathan de se sentir légèrement plus en sécurité vis à vis de sa propre vie. Ce dernier, dans sa course, n'eut pas le temps de jubiler quant au fait de sa précédente victoire, que Thor tentait déjà se libérer.

Aouch, Charlie, that`s really hurts.

Voici tout ce que l'on put sortir du cerveau broyé de Khaine lorsque le poing de Thor atteignit le haut de son dos. Ce n'est pas cela qui le heurta le plus, mais bien le blast mental d'Eva qui atteignit sa cible pour la 2nde fois. Le cerveau a nouveau dans le brouillard, 18o kilos qui vous tirait en avant tout en ne vous laissant pas partir, ça avait de quoi foutre les boules, surtout quand on est au bord du toit.

Bien que Khaine voulait juste jeter Thorwald, le malheur se produisit. Thor l'emmena dans sa chute, et Khaine se retrouva donc inévitablement en pleine chute libre avec Iron Man. Sauf que ce dernier, dans sa version la plus naturiste, ne possédait ni propulseur ni sécurité pour l'empêcher de s'écraser durement la gueule contre le trottoir. Qui était quand même à 7 ou 8 bons mètres.

J'utilise donc mon Joker : Coup de chance de Cpt. Destin.

La chute s'arrêta après 3 mètres de sensation désagréable. Nathan n'eut même pas à pousser Thorwald, vu que la gravité s'occupait déjà d'attirer le métal plus vite vers la Terre. Nathan se retrouva donc en face de Thorwald, séparé par quelques centimètres. Juste de quoi se libérer de l'emprise de Thor.

Un toit. Un immeuble juste en dessous. Vu la bassesse du batiment, c'était sans doute un magasin de bricoles ou autre chose. Le toit supporterait sans doute la chute de son adversaire, dans le cas adverse, ils morfleraient tous les deux. Mais apparemment, ça allait, le toit n'avait pas craqué et on ne retrouvait pas de Thorwald bouilli de l'intérieur / Nacho Thorwald dans quelques minutes.

Khaine " s'écrasa " un peu plus loin de Thorwald. S'écrasa, il se réceptionna comme une merde sur les côtés, observant au même moment la douleur occasionnée par le coup de poing de Magnus. Roulant en boule le plus loin de son adversaire ( Des fois qu'il serait pas assommé et encore frais & dispo ), Nathan se releva et regarda l'homme. Il n'y avait rien à dire, c'était un coriace, un couillu. Il n'aurait sans doute préféré de ne pas tombé de cet immeuble, il aurait sans doute préféré ne pas se battre du tout. MAIS, au front de la situation, il n'avait pas fui, et au contraire, avait foncé la tête la première.

Il aurait pu être un membre exceptionnel pour la Rising. Dommage qu'Eva n'accepterait certainement pas qu'il rejoigne leur rang...

Il parla à l'homme :


- T'sais que t'es fort, Homme de fer?


Dit Nathan tout en s'avançant vers lui. Il n'était pas question de le laisser sans quelques stigmates. Il avait promis des dents cassés et des sourires en moins. THE SHOW MUST GO ON ! Il fallait donner au public ce qu'il voulait, nom de diou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thorwald Magnus
Professeur de la Faculté
Professeur de la Faculté
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 13/07/2010
Age : 29
Pseudo / Codename : Thor
Age du perso : 27 ans
Langues parlées : Finnois et Anglais

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Ven 13 Aoû - 16:25

Avec cette chute, c'est certain que ceux qui dorment en dessous se sont fait réveillés. Malgré les tentatives de ses amis pour l'empêcher de tomber dans le vide, tentatives qu'il n'avait en aucun cas noté ou constaté, Thorwald profitait allégrement de la sensation d'une gravité demandant son du à un corps de fer de 180 kilos libre dans l'air. S'écrasant lourdement sur le toit providentiel, le dos en premier et tombant en signe de croix agrémenté d'un coup des bras vers l'arrière pour amortir la chute légèrement. Une technique de base que l'on apprend, peu importe l'art martial que l'on pratique, soit, la chute. Cependant, les instructeurs avertissent que cette technique ne sert qu'à retomber sans trop de dégâts, mais pas d'un immeuble. S'ensuit généralement une foulée de rires dans le Dojo. Mais là, il l'avait quand même fait. Si on peut me passer l'expression...

Ouch Charlie...

Mais y fait chier le gros chat ! En contact avec le sol, l'armure de Thor absorba les dommages et encaissa elle-même, toute seule, comme une grande, l'onde de choc produite par le fait d'être tombé du toit. Pour un peu, Thor remercierait les savants de la G.C. qui avaient implantés l'armure en lui. Mais pas maintenant. Il analysa les dégâts de son corps de fer. Advenant qu'il aurait chuté de la hauteur complète, le Magnésium de son corps n'aurait pas pu tenir le coup face à l'onde de choc et le Fer de son corps se serait re-dispersé dans ses organes et son métabolisme. Mais comme la chute n'avait pas été si terrible que ça, le Magnésium en avait prit plein la gueule, mais tenait quand même bon. Sans doute qu'il ne lui fallait plus grand chose pour lâcher complètement l'alliage de Fer sur le corps de Thor, mais il ferait avec. Une fois l'analyse sommaire complétée, Thorwald s'extirpa de la craquelure que le toit ornait présentement à l'endroit de sa chute, fit une légère roulade sur le côté et se remit, péniblement, je vous l'assure, debout. Vu de l'extérieur, Thor n'avait rien et se tenait en position de combat, debout, devant Khaine.

Mais si on avait pu voir l'intérieur, Thor aurait paru moins indestructible. Des bleus et des contusions un peu partout sur le corps, probablement des os fracturés lors de sa chute, la gueule endolorie et sans doute une tronche à vous donner envie de mourir de rire tellement le type a l'air de souffrir. Le chaton félicita Thor pour sa force alors même que les deux adversaires se tenaient encore debout face à face. Le Finlandais lui aurait bien renvoyé le compliment, tout en lui suggérant de quitter les lieux s'il ne voulait pas mal finir, mais pour faire cela, il devrait retirer son armure de devant son visage, offrant ainsi non seulement une ouverture, pour son adversaire tout de même rapide, mais en plus une faiblesse dans le Magnésium de son armure, qui ne supporterait alors probablement pas d'autre choc. Magnus leva donc ses bras en position de défense, observant son adversaire sans mots dire, cherchant une failles par où lui flaquer la raclée de sa vie pour qu'il comprenne qu'y valait mieux pas se frotter à ce trio là...

Pourquoi les autres Profs de la Faculté sont pas là dans ces situations-là ? Ou au moins 2 ou 3 élèves, histoires de leurs apprendre la vie en temps réel... perkele !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arbitre
Arbitre officiel
avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Mar 17 Aoû - 23:05

Arbitre au rapport...

Après relecture du topic, pas d'anomalie majeure dans le combat... Enfin si, deux.

Lors de l'utilisation de tes 2 mental blasts, Eva, tu as oublié de jouer le contrecoup de ce pouvoir : comme précisé dans ta fiche de pouvoir, tu es sensée subir un contrecoup lors des blasts; là le contrecoup n'est pas apparu clairement dans tes posts.

Pour le coup, je suis obligé de sanctionner, j'espère que la façon de le faire ne te gêneras pas trop pour la suite : pendant ton prochain post, tu ne pourras pas utiliser le blast mental; si jamais tu souhaites l'utiliser quand même, tu devras t'attendre à ce que le perso en prenne un gros coup !
En revanche si tu respectes le délai sans utiliser le blast, tu pourras t'en resservir ensuite (en jouant cette fois-ci les contrecoups que tu avais prévu Wink ).

Je souligne aussi que Nathan, ton endurance naturelle a été pas mal émoussée après la chute du toit, aussi je vais surveiller de près tes prochaines actions, et m'assurer que tu ne surestimes pas ta résistance physique qui vient d'en prendre un coup.

Ah ouais aussi, petite note à propos des tours de postage : comme vous êtes à 3 dessus, Nathan a le droit de poster plus souvent, à la condition toutefois qu'il ait les ressources nécessaires pour contrer ou intervenir contre l'un des posts de l'un de ses adversaires. Voila... Bien sûr, un abus de postage systématique de sa part est également punissable (genre, s'il poste tout le temps après chacun de vous 3 par exemple).

Bon, sur ce je vais continuer à vous observer, d'autant que vous allez avoir de la visite... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toki Reynolds
Torche humaine
Torche humaine
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 17/08/2010
Pseudo / Codename : Crimson
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Finlandais, Français, Hongrois, Espagnol

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Mar 17 Aoû - 23:58

Troisième camp !!!

A quatre pâtés de maison de là, l'homme de fer et le chat purent avoir une lueur incandescente sur un building de la même hauteur que le leur. Il sauta d'un immeuble à l'autre, tel un surhomme et ses cheveux semblaient en feu.
De l'immeuble où il était, il concentra un tir de chaleur sous ses pieds tout en donnant une impulsion, et il traversa la rue, pas si large que ça, d'un bond. De quoi faire devenir Khaine rageux, non ?

Il arriva sur un autre immeuble, où il reproduisit la même manœuvre pour passer sur l'immeuble suivant, puis encore une fois.
A chaque fois, c'était le même rituel. Il reculait, commençait à courir et sautait, mains et pieds biens en arrière et un petit flux rougeâtre sortait de ses extrémités.
Au sol, quelques piétons l'avaient vu passer et pointé du doigt, mais n'avait pu suivre sa course par dessus les rues de Londres.

A présent séparé du toit où se trouvait les deux adversaires, il les regarda tous les deux avec un air de défi.
La rue étant plus large, il commença à se concentrer. Il prit un peu de recul et courut jusqu'au bord, avant de sauter tout en balançant un tir concentré derrière lui avec ses pieds et ses mains.

Il atterrit à quelques mêtres des deux belligérants.
Il les détailla. Un homme, de race caucasienne, aux muscles hypertrophiés et aux ongles disproportionnés. Son adversaire, de couleur acier, laissant de profonde marques dans le sol. Aucun doute sur leur identité, donc.

- Gentlemen...

Sans attendre un instant de plus, il leva les bras et plaça ses mains en avant.
Alors placé à un tout petit peu plus de deux mêtres des deux bonhommes, il commença à balancer un jet de flammes inodore en direction des deux personnes. Les flammes provenaient directement de l'intérieur de ses paumes et le jeune japonais bouillonnait sous son costume d'une chaleur assez forte.
Sa chevelure s'était enflammée spontanément sous l'activation de son pouvoir.

(Anglais)- Votre présence ici n'est pas acceptable

Pour ceux qui se posaient la question, oui, Toki n'a pas attaqué au hasard ces deux personnes là. Disons que l'une est plus une cible que l'autre, mais qu'au final, les deux sont du même gabarit. L'avantage dans ces combats, c'est que le 1 contre 1 contre 1, c'est très vite très drôle, personne se fait confiance et tout le monde tape tout le monde.
Toki est japonais, pour ceux qui se le demande, et il se contrefiche de vous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lauren Chambers
Beauté plasmique
Beauté plasmique
avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 17/08/2010

MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   Mer 18 Aoû - 0:35

La lumière rouge se déplaçait vite, de buildings en buildings. Dans la nuit, les flammes produites étaient plutôt visible. La silouhette en cape compris. Toki était près, et il s'était déjà lancé. Hochant la tête, l'ombre s'élança. Pas facile de passer innaperçue dans les rues de Londre, avec sa cape, mais c'était déjà mieux que sans. Il faut dire que c'était difficile, car en plus, elle n'avait pas la capacité du petit salaud de Jap. Certes, elle pouvait sauter plus haut qu'une humaine normale, mais ça lui permettait pas faire les buildings par la voie des airs.

Lorsqu'ils avaient cernés le gros chat, il avait été facile de le suivre jusqu'aux autres. Mais le bougre était rapide. Lauren n'avait pas eu le choix de tenter de retracer le chemin par les rues. Elle savait à peu près où le tigre s'était rendu, mais elle n'était franchement pas douée en orientation. Heureusement pour elle, Toki était une bonne balise. Elle voyait non loin la lueur projettée par les flammes de son collègue, et savait donc où se diriger. Elle arriva enfin juste devant le bâtiment où se trouvait, sans qu'elle le sache vraiment, Thor, Khaine et Toki.


*Pourquoi choisir le toit pour se battre? On est pas dans un film d'action de série B, tout de même...*

Elle songea à péter la porte avec son canon, quand la porte du bâtiment d'à côté péta justement, laissant passer une femme aux cheveux de jais, armé d'un fusil. Surprise, Lauren se retourna, et regarda la femme. Aux premiers abords, elle songea que c'était une flic. Regard sûr d'elle, sang froid irréprochable, même pas de tremblement dans les mains qui tenaient le pistolet. Pas de doute, elle savait tirer, et avait déjà tiré.

Salut! Chouette nuit, hein?

*Meeeerde...Fallait éviter les affrontements avec les forces de l'ordre...Habillée comme je suis, ça va être dur de la jouer citoyen modèle...*

Surtout qu'en plus de la cape noire qui faisait ''Sorcière de minuit'', elle avait eu la maladresse de sortir son canon, afin de s'ouvrir un passage dans la porte probablement fermée. Puis, elle se souvint des infos qu'elle avait eue sur les cibles. Cheveux noirs, ex-Rising, ça collait à la personne qui se tenait devant elle.

*Merde, la télépathe!*

On peut discuter un peu? Ce serait chic si vous baissiez votre arme, mademoiselle.

*1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9...*


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit   

Revenir en haut Aller en bas
 
Londres: Le toît d'un immeuble, la nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolution - War of the Rising :: Reste du Monde :: Reste du Monde-
Sauter vers: