AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
'Tonga Boudawa'
Animal hirsute
Animal hirsute
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Tamandual
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Français

MessageSujet: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 19 Juil - 4:42

Peut-être pour commencer, je devrais vous raconter comme Tonga a réussi de venir de France jusqu'en Irlande. Dans son genre, Tonga vous répondrait alors "Si on vous demande, vous direz que vous ne savez pas, hé". Mais bon, par souci de cohérence, je vais bien être obligé d'expliquer. Parce que bon, il est fortiche l'animal, mais il traverse pas les deux mers entre France et Grande Bretagne puis entre Grande Bretagne et Irlande à la nage. D'autant qu'il nage assez mal. Rapport à son nouveau poids.
Bref. Pour faire simple, Tonga a pris l'avion. Tout connement. Je vous rappelle à tout hasard que Tonga est un réel ninja furtif, capable d'entrer dans une soute d'avion au dernier moment sans se faire coincer la jambe par la porte qui se referme automatiquement (nan nan, la griffe il l'avait perdu avant, j'vous jure), puis de débarquer à l'aéroport de Belfast sans se faire remarquer. Oui, Tonga est capable de faire ça. Bien.

Y'a pas à dire, ils font les choses bien à Dublin.

Puis sortant de l'aéroport en sautant par la grille qui entoure la zone réservée aux avions, jusqu'à arriver jusqu'à l'arrêt de bus spécial aéroport. Tonga grimpa sur le toit de l'abribus, à l'abri des regards indiscrets (et les discrets aussi, d'ailleurs). Il vit arriver le bus et sauta depuis son perchoir jusque sur le toit du bus.
Sortant ses griffes, il les accrocha doucement sur le toit, pour ne pas trop abimer la chose, parce que Tonga, il est respectueux tout de même, et qu'un bus, ça doit coûter cher.
Le bus indiquait centre-ville en anglais, et à chaque arrêt, Tonga entendait la voix du bus qui donnait le nom de la station avec une voix féminine et suave.
Et donc, il entendit les stations "Roosevelt", "Avenue Marvin Baret", "Place Kushter"... Place Kushter ? P'tin, ce mec avait tellement bien réussi l'intégration des mutants que Dublin lui filait le nom d'une place ?

Belfast-sud

Belfast ? Euh... C'est quoi ce bin's ?

Et voilà. Ou comment confondre les deux capitales irlandaises et se retrouver dans la mauvaise comme un pauvre con. Faut avouer que Tonga avait été particulièrement mauvais sur ce coup. Mais bon. Il avait tout son temps, il mangeait des insectes et buvait de l'eau, donc un budget de voyage assez réduit, n'est ce pas ?
Il trouva un bus qui faisait la liaison entre Belfast et Dublin, et squatta une valise d'une vieille dame.

Il dormit tout le long du voyage et se réveilla quand la vieille dame cria.
Elle criait, parce qu'en plus d'avoir ronchonné pendant qu'elle essayait de sortir son sac devenu tout de même trois fois plus lourd, elle n'avait pas encore ouvert celui-ci avant d'être dans sa chambre d'hôtel. Heureusement que Pablo, un beau grand mexicain basané, l'avait aidé à porter ses affaires.

HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Et la vieille dame avait fait plus d'un pas en arrière et pointait Tonga émergeant de son sommeil en gueulant dans un sur-aigu hystérique. De quoi te vriller les tympans et te rendre sourd à vie.
Tonga sortit du sac tranquillement et regarda la vieille dame. Il leva la patte droite et la secoua en ajoutant:

Hello ! How do you do ?

La vieille dame en fut choquée et tomba direct dans les pommes, s'écroulant dans un fauteuil miraculeusement posé derrière elle. Tonga descendit du lui et s'approcha d'elle, vérifiant son pouls, parce qu'il avait peur de lui avoir causé une crise cardiaque, à la pauvre vioque, quoi. Elle avait un pouls stable et bougeait encore un peu. Tonga, concluant à l'évanouissement, envisagea alors de quitter l'hôtel par la porte.

C'était bien sûr sans compter le beau Pablo, qui avait réagi au quart de tour depuis deux étages plus bas et qui venait d'ouvrir la porte de la chambre en trombe, tombant sur Tonga au milieu de la pièce.
Pour le coup, Tonga se tut. Le mexicain regarda le fourmilier et tenta de l'attraper pour le mettre dehors, à grands renforts de "Viens ici sale bête que je te foute dehors !", ce à quoi Tonga n'osait répondre à voix haute "Pas besoin, je sais où est la porte, merci".
Il trouva bien vite l'escalier, poursuivi par le grand costaud à moitié recroquevillé pour l'attraper et arriva bien vite au rez-de-chaussée.
Alors que Pablo était sur le point de l'attraper, il passa sous une table du restaurant du premier. Bien sûr, le mexicain les yeux rivés sur la bête comprit bien après son erreur. Il se tapa le front sur le bord de la table et tomba sur le dos assommé.
Ça doit faire mal, ça.

Bref, Tonga sortit de l'hôtel en courant, se réfugiant sous une voiture garée devant.
Par malchance, la voiture ne tarda pas à démarrer. Et par pur réflexe, Tonga s'accrocha au pot par en dessous, le dos ripant sur le bitume. Les écailles de Pangolin c'est solide, heureusement, parce qu'elles résistèrent aux quelques minutes de trajet dans la ville.
Une fois arrêtée, la voiture avait été garée dans le centre ville, devant une espèce de bâtisse pas belle. La conductrice descendit alors et se dirigea vers un tabac non loin. Tonga, lui, sortit de dessous la voiture et passa sur le trottoir, puis il sauta sur un muret non loin.
Sur ledit muret se trouvait un chat. Un beau chat roux et blanc, en train de regarder passer les gens, comme le faisait chaque jour. C'est sans doute amusant par moment, mais le reste du temps, tu dois vraiment te faire chier.
Bref, il surprit le chat en lui piquant sa place. Le chat, bien sûr, ne se laissa pas faire et tenta un coup de patte pour déloger le nouveau locataire du muret.
Tonga se mit alors en équilibre sur ses deux pattes arrière et lui fila un grand coup de patte avant, griffes non sorties, faisant ainsi tomber le chat par terre dans une espèce de flaque d'eau au pied du muret coté maison. Le chat humide ne demanda par son reste, il cracha un coup en faisant le dos rond et en regardant Tonga puis se tira ventre-à-terre, sans doute pour se plaindre à sa maitresse et aller manger ses croquettes dégueulasses. C'est vraiment qu'des branleurs, les chats.

De là où était Tonga remarqua qu'il était sur la bonne rue.
Oui, parce qu'il est pas venu à Dublin pour rien ! Ca serait super lourd d'avoir bougé autant son gros cul de fourmilier pour une lubie. Non, Tonga était venu pour rencontrer les Madmen et il avait trouvé l'adresse sur le net. Je vous expliquerais bien comment Tonga a eu accès à Internet, mais là, je suis vraiment pas motivé. Demandez lui à l'occasion, il vous répondra un truc banal et vous enverra paître. Classique.

Bref, il déambula sur la rue avant de trouver la porte principal des Madmen. Il sonna à la porte et se décala pour sauter par dessus le mur. Se loupant la première fois, il sortit les griffes pour avoir une meilleure accroche sur la brique. Puis une fois en haut du mur, il se blottit, comme un chat, attendant de voir qui répondrait à son coup de sonnette...

Pourvu que ce soit une fille, pourvu que ce soit une fille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Logan
Ex-mercenaire
Ex-mercenaire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais / Français / Mandarin

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 19 Juil - 6:48

Petite devinette, pour donner une introduction décente à tout ça.

Qu'est ce qui est jaune et noir, qui va très vite et qui émet un bruit d'avion à réaction en plein piqué doublé à l'octave inférieure d'un brouhaha digne d'un concert du HellFest?

Non, voyez pas? Bon, bin ouvrez les yeux alors: ça arrive.

Ça arrive comme une bombe atomique tout juste éjectée de sa rampe de lancement, pleine vitesse, et ça pile devant la porte des "Hommes Fous", alias Madmen Company, dans un bruit strident de pneus qui se consument sur l'asphalte. C'est une voiture japonaise over-tunée de partout, peinte en jaune et noir comme un gros bourdon, le boucan du diable en plus.

Quand le conducteur décida de couper le contact et par là-même, l'autoradio diffusant un post-grindcore alternatif new school of doom; tout de suite, la rue devint carrément plus calme et silencieuse, après pareil raffut.

"Même si j'aime bien ta musique, j'aime bien aussi quand ça s'arrête. Mon pauvre chou, tu vas devenir complètement bouché avant l'heure, si tu ne baisses pas un peu le volume!"

"Bof."

Eh oui. Voila qu'un petit robot (une robote précisément, vu la voix très féminine, sous le filtre vocodé), voila qu'une petite robote haute comme trois pommes sort de l'habitacle de la GT-R34 Skyline, en même temps que son propriétaire, chauffeur également mais aussi mélomane de son état, j'ai nommé: Michael Logan, aussi connu comme le prince du bon goût question musique de sauvages.

Le sieur Logan qui, en l'occurrence, avait décidé de tenir sa promesse muette (il les tient toujours, remarquez) et conséquemment, de ramener ses miches dans le headquarter des Madmen, histoire de voir tout ça.

Le beau diable arborait ce matin un t-shirt des célèbres "Anal Cunt", il avait en effet pensé que ça serait de bon ton pour cette visite; du reste, rien de surprenant: un jean's ample troué au genou gauche, les chaussures de sk8ter (comme si), les lunettes d'aviateur (celles que, si moi je les porte, on dirait une mouche, voyez), la coiffure very Spykie, bref, tout le tralala auquel ce gars nous aura habitué, jusque là rien de neuf à l'est.

Or donc; Michael et Little Sally sortirent de la voiture, laquelle fut rapidement verrouillée d'un petit coup de über pouvoir, et donc, cet étonnant tandem se présenta à la porte, et Logan appuya sur la sonnette. C'est alors que Sally fit remarquer à son génial concepteur :

"Oh, tu as vu? Il y a une marmotte sur le mur, ici!"

"Hmm?"

Rappelons un principe fondamental: Logan before 3 P.M., c'est genre "Parle à mon cul, ma tête est encore au plumard.".
Ce rappel rappelé, on peut donc embrayer sur la suite: Logan donc, qui regarde en direction du mur, sur lequel il voit une marmotte. Dois-je préciser: une marmotte habillée?

D'où la réaction suivante:

"Hmm... J'crois qu'on a tous les deux la tête là où je pense. Tu la vois habillée, toi aussi, où c'est moi qui ais oublié mon cerveau à l'appart' ?"

"Non non chou, elle est bien habillée. Ce doit être une sorte de figurine d'accueil, ou quelque chose dans ce goût là."

"Bordel où je met les pieds, moi... Ah oui, à la Madmen Company... Je commence à comprendre certaines choses au sujet de ce nom..."

"Ceci explique cela, je suppose."

"Je crois bien. Parce que faut être bien allumé pour placer des marmottes de bienvenue devant l'entrée d'un repaire de mercenaires. Même à la grande époque du MIL, j'ai jamais vu ça... En plus, c'est moche."

"+1."

Et personne qui ouvre. Drôle d'accueil décidément.

_________________


To Lose And To Die For
- Logan's Theme -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Paterson
Commandant de la Madmen Company
Commandant de la Madmen Company
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 27
Pseudo / Codename : Crimson Masochist/Nosferatu
Age du perso : 29 ans
Langues parlées : Anglais (Canadien), Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 19 Juil - 7:02

(De: Chambre 4: Aménagement à: Bah ayouh qu'ils sont ?)
(Merde, Fraust, j'étais en train de poster, et t'as posté en même temps XD Jdois modifier ma putain d'rep XD)

Pour un mercenaire, entrainer ses muscles est tout aussi important qu'entrainer ses capacités au combat, et phil le savait très bien. C'est la raison pourquoi il avait tenu à faire installer une salle d'entraînement musculaire plutôt qu'une infirmerie haute-technologie. Il avait mit un compilation de vieux groupes rocks pendant qu'il s'entrainait. Le temps lui semblait plus rapide ainsi, et il se sentait moins épuisé, comme si la musique lui donnait une motivation qu'il n'avait pas. Lorsqu'il eu finit une série d'abdos, il décida d'aller fumer une cigarette à l'extérieur, à son endroit favori, c'est à dire les escaliers qui mènent à la salle de tir sous-terraine.

Ce n'était pas vraiment pour se reposer qu'il y était, mais plutôt pour attendre de voir si Fletcher avait l'intention de sortir de sa chambre éventuellement pour qu'il puisse lui faire visiter les lieux. Torse nu, Phil laissa la nicotine pénétrer dans ses poumons. Il se dit qu'avec son style de vie, s'il ne s'entrainait pas à ce point, il mourrait jeune. Il était exactement le genre de gens qui surveillent pas leur santé, qui fument, boivent, abusent du café et qui pourtant, ne sont pas arrêtable lors d'un marathon. Bref, sujet Svitak. Selon Phil, soit le vétéran était un sacré dormeur, soit il était allé faire des courses. Il regarda l'heure sur son cellulaire, il était 10h15. Si à 11h, le cloneur ne s'était pas montré le bout du nez, le commandant allait aller le réveiller avec un bon gros verre d'eau froid en plein visage. Il allait retourner dans la salle d'entrainement lorsque la sonnette du portail à l'entrée retentit.

*Hum? Un client, peut-être?*

Phil se dépêcha de retourner à la salle de conditionnement physique, pour récupérer son T-Shirt. Il en profita aussi pour prendre une paire de lunettes de soleil style camionneur, qu'il avait laissé là. La beuverie de la veille lui donnait un air franchement déchiré, et devant un futur client, il voulait avoir l'air professionnel. Bref, il mit les lunettes, et enfila rapidement son chandail en marchant. La sonette sonna encore. Le ''client'' devait donc être quelqu'un de pressé. Puis, se frottant les mains, imaginant le contrat lucratif qu'il pourrait obtenir, il traversa la cours menant au portail. Déjà, Phil fut surpris arrivé à la grille. Au lieu d'un futur client, c'était Logan, le gars rencontré la veille. Il s'empressa d'ouvrir la porte.

Hey, salut mon pote, content de te revoir. Je ne m'attendais pas à ce que tu viennes si tôt voir mes installations.

Il s'empressa de serrer la main du hacker, et le pressa d'entrer.

T'arrives au bon moment, j'allais trouver Fletcher pour lui faire la visite guidée, t'auras qu'à t'intégrer dans le tour.

Il allait quitter l'entrée, lorsqu'il entendit un bruit venant de la poutre du portail. Il leva les yeux, et faillit sursauter lorsqu'il vit l'espèce de gros chat qui se tenait perché au dessus de lui. Puis, avec mûre réflexion, il se reprit. C'était pas un chat. Et il avait un chandail. Merdouille.

Heu...Salut?


Il se trouva con d'adresser la parole à un furet, mais à ses souvenirs, Logan avait parlé d'une robote volante, mais pas d'un rongeur fringué.

_________________

''There will be blood''

Phil's Theme
Schism


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Tonga Boudawa'
Animal hirsute
Animal hirsute
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Tamandual
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 19 Juil - 16:03

Donc je reprends là où j'en étais. Tonga, tout fier de sa blague, attendait sans bouger en haut du muret en regardant vers l'intérieur de la cour. Les voitures qui passaient derrière lui ne le gênaient pas, aussi il prêta assez peu attention au boucan d'enfer qu'était l'arrivée de Logan. D'ailleurs, il ne remarqua pas de suite que celui-ci parlait à un robot jusqu'à ce qu'il prononce le mot magique... "MIL"...
Il se retourna alors violemment en regardant fixement le mec... Un cyborg. Avec une robote. Avec une voiture tunée dans le plus mauvais goût qu'on pouvait avoir sur la Terre. Pis cette gueule...
Hé sans déconner, Tonga a pas revu les mecs du MIL depuis un bail, il avait pas tout le monde en tête, mais cette gueule, elle lui disait carrément quelque chose, quoi...

Attends, MIL comme Mutants Indépendants Libres ? Comme le groupe de malades qui s'était séparé il y a des années ?

Au même moment, un gars des Madmen s'avança, persuadé que Logan avait sonné et il l'accueillit comme un invité. Visiblement, ils s'étaient déjà rencontrés un peu avant. Ils commencèrent à discuter jusqu'à ce que le gars des Madmen remarque la présence de la marmotte/du furet/[insérez ici un animal moche] habillé...

Salut mec.

Mis sur ses pattes arrières, il leva la patte pour dire bonjour à Phil en l'agitant depuis son muret. D'après la robote derrière, il ne s'était pas gouré d'endroit et était bien chez les Madmen. La principale question résidait maintenant dans l'identité du mec avec les cheveux en pics...

Euh attends... Logan... C'est toi ?

Avec la tête un peu de coté, comme si on pouvait mieux reconnaitre un mec en penchant la tête, quoi. Il regarda aussi fixement l'espèce de robote à coté de lui et rajouta....

Putain Logan, il est arrivé quoi à ton bras... C'est quoi cette machine ? Pis surtout, comment ça se fait qu'on se recroise tous les deux ici ? Tu m'as suivi, avoue, hein ? Parce que sinon, je vois pas !

Presque par réflexe, Tonga, encore sur ses pattes arrières s'élança et fit un espèce de saut périlleux avant, toucha le sol et continua avec une roulade, se roulant lui-même en boule. Il s'arrêta un peu plus loin et reprit ses questions...

Bah réponds ! C'moi, c'Tonga ! Tonga Boudawa ! Ton copain !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Logan
Ex-mercenaire
Ex-mercenaire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais / Français / Mandarin

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 19 Juil - 19:29

Phil le filou arriva enfin pour ouvrir la porte; tandis qu'au même moment, la marmotte s'anima, faisant sursauter Logan et Sally qui la croyaient définitivement inanimée (bin vi, ils croyaient que c'étaient une statuette, donc bon). C'est alors que les choses s'enchainèrent, Logan reconnaissant le bougre d'animal, le seul organique fourmilier qu'il connaissait à porter des fringues sur mesure, après tout. Un mec comme ça, ça s'oublie difficilement, vous me direz; même si les 2 ex-MILiens n'avaient jamais été de très proches amis malgré leurs bonnes relations à l'époque.

"Tiens tiens, le monde est petit."

Sally était déjà cachée derrière son génial inventeur, déjà qu'en général elle n'aime pas trop les petites bébêtes, il ne fallait plus qu'un fourmilier véru de mode vestimentaire pour lui faire avoir des sueurs froides, plus ou moins. Comme toujours, Logan utilisa rapidement son pouvoir pour lui demander le tintouin habituel d'identification de personne inconnue, sauf que là, il accéléré la tâche en fournissant toutes les informations à la machine.

Après avoir tendu la main pour filer une petite claque sur la tête de Tonga, une façon de dire bonjour quoi, Logan se tourna vers Phil dont il serra la main, expliquant:

"Le hasard fait décidément les choses de façon très douteuse. Quoi qu'il en soit, ce petit animal ridiculement habillé s'appelle Tonga, et crois-le ou pas, on a bossé ensemble, à l'époque où l'on utilisaient nos talents derrière un flingue de préférence. Alors, le bouffeur de fourmis, t'es venu chercher du taf ici, comme ça?"

Petite déduction de la part de Michael, qui savait que Phil avait lancé sa campagne de recrutement sur le net entre autres, qu'il cherchait des gus pour son escouade de choc, j'ai nommé les Madmen. Si Tonga était ici, donc, ce n'était certainement pas le seul fait du hasard; je dirais même que, connaissant le lascar, il venait postuler, le bougre. D'où la précédente déduction du mutant cyberpathe.

"Alors, tu as combattu aux côtés de cet animal mal fagotté, chouchou ?"

"Ouaip dear, je sais que ça parait fou, mais ce petit machin se démerde pas trop mal avec un flingue ou un cure-dent."

Pas à dire: si les Madmen recrutent Tonga, on va rire.

Bref, Logan attendait poliment qu'on lui propose d'entrer, sans en montrer le moindre signe d'impatience ou quoi; il est en vacances, il a tout son temps donc.

_________________


To Lose And To Die For
- Logan's Theme -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Paterson
Commandant de la Madmen Company
Commandant de la Madmen Company
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 27
Pseudo / Codename : Crimson Masochist/Nosferatu
Age du perso : 29 ans
Langues parlées : Anglais (Canadien), Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 19 Juil - 20:07

Ha ben merde. Le putois a parlé. Phil était limite trop bouche bé pour réagir à l'absurde de la situation. L'animal lui avait rendu son bonjour, puis s'était empressé de bondir, pour aller rejoindre Tête d'Hérisson. Décidemment, la bête savait parler. Et connaissait Logan. Ils avaient travaillés ensemble pour la MIL, truc du genre. Une organisation que Phil avait entendu vaguement parler, par les journaux, il y a quelques années, mais sans plus. Bref, la situation mettait le commandant dans un malaise visible. Déjà qu'il avait de la difficulté à admettre qu'un fourmillier (ce qu'il était, Phil put reconnaitre l'identité de l'animal en l'observant mieux) puisse parler, mais qu'en plus il sache se battre? Au moins, Logan eu le mérite de rassurer ses peurs. Si le hacker faisait confiance à Tonga, c'est qu'il devait être digne de respect, le bougre.

Erf, heu, ok...

Visiblement, le xénarthre aura à faire ses preuves afin d'obtenir la confiance du mercenaire. C'était la première fois qu'il entendait parler d'un mammifère ninja. Perspicace, il se dit, ou plutôt tenta de se convaincre, que la bête devait être soit un humain qui a muté, soit un fourmillier qui a muté.

Hum, ok, la visite se fera à trois, alors...Attendez pas ici, suivez-moi.

Il fit entrer les deux ex-MIL, puis les guida au travers du jardin qui servait de centre de la base.

En gros, le bâtiment en face, c'est la salle de conditionnement physique, et il y a aussi la salle de réunion/conférence à côté. Annexée, il y a un stand de tir sous-terrain. À votre gauche, c'est le garage. Présentement, il n'y a que ma voiture qui s'y trouve, une jolie Jeep Wrangler Unlimited, pratique pour les déplacements en groupe dans différents terrains. Nous irons voir ces batiments plus en profondeur plus tard. Ce qui nous intéresse, maintenant, c'est le complexe d'habitation, là où on va aller réveiller Fletcher.

Il les guida jusqu'au hall du complexe, qui n'était en fait qu'un salle carrée, avec une porte sur chaque mur, et quelques crochets/portemanteaux. Il pointa de la tête la porte de gauche.

Toilettes et douches.

Puis, la porte de droite.

Salle à manger. On a aussi une cuisine tout équipée, j'vous ferai voir tout à l'heure. Pour l'instant, on se contente de repas simples, mais lorsque les jumelles Fitzpatrick seront là, on aura droit à du luxe. Elles m'ont fait part de leur talent culinaire.

Il ouvrit la porte devant lui.

Cette porte mène aux chambres. Pour l'instant, y'a la mienne, juste à droite, et celle de Fletcher à côté. À gauche, c'est celle des jumelles. À part un lit superposé, et quelques meubles, il n'y a rien. Elles ne se sont pas installées encore.

Il se dirigea vers la porte de la chambre de Fletcher, et cogna fortement du poing contre celle-ci.

Hey, Fletch, faut se lever. Y'a de la visite!

_________________

''There will be blood''

Phil's Theme
Schism


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fletcher Svitak
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mar 20 Juil - 20:53

C'est une tête de Fletcher qui sortit par l'entrebaillement de la porte. Les yeux plissés, pas rasé, il évité de trop s'exposé, à peine vêtu d'un marcel crasseux et d'un caleçon visiblement dans le même état. Il se mit à gueuler comme un type furax tant qu'il a pas vidé sa première pinte.

Il vit bien vite qu'ils avaient de la visible. Un type et sa bestiole visiblement. En réalité, il lui fallait toujours un ptit moment d'adaptation quand on le réveillait aussi brutalement. Il reclaqua froidement sa porte avant d'enfiler un pull et un jean. Il passa ensuite son manteau de cuir et rouvrit sa porte avant de déambuler jusqu'au petit groupe, en lançant :

"Alors, Phil, qui sont donc tes amis ?"

Il adressa à Logan un sourire un peu niais avant de jeter un regard décontenancé à Tonga.
Machonant un vieux bâton de réglisse qu'il avait trouvé sous son lit et qui devait être là depuis un sacré moment d'ailleurs, il demanda à Phil avant même que ce dernier ne réponde :

"J'savais pas que les animaux de compagnie étaient autorisés ... et dire que j'ai du me séparer d'une longue relation, mon rodweiller préféré ... Bon il était plus très beau, et il lui manquait une pate mais c'était toujours mon vieux Buck ..."

Il regarda une nouvelle fois Tonga d'un air dédaigneux avant de présenter sa poigne à Logan :

"Tu dois être Logan ? Phil m'a vaguement parlé de toi hier soir ..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Tonga Boudawa'
Animal hirsute
Animal hirsute
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Tamandual
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mar 20 Juil - 21:18

Les retrouvailles entre deux complices étaient assez amusantes. Les deux avaient été attirés par une organisation qui semblaient reprendre le flambeau du MIL, quelques années après. Après tout, la paix entre mutants et humains n'empêchaient la création de milice privées.

Oui, j'suis v'nu chercher un taf. Mais réponds à mes questions, plutôt... Mad

Tonga suivit alors la visite de Phil... Il détailla les quelques bâtiments, montrant le garage, et se dirigeant finalement vers le complexe d'habitation. Là,il toqua à la porte d'un dénommé Fletcher... Pendant qu'ils attendaient la réponse du dormeur, Tonga se tourna vers Logan...

Et toi, alors ? Vu ta caisse et ton assistante, t'as besoin d'un taf ? Ou c'est par souvenir du passé ? A ce propos, t'as des nouvelles des anciens ? Parce que j'en ai pas eu de Wilson depuis... bah depuis un sacré moment. Pis les autres.. Karl et Issamé étaient pas repartis en Norvège ? Ou je me goure ?

Bref, il regarda la texture des murs et remarqua de la moquette sur quelques murs... Cool, il pourrait jouer au ninja en marchant sur les murs avec des griffes... Il allait pouvoir surprendre les copains... Mais avant ça, grande question...

Patterson, c'est cela ? En gros, vous cherchez quoi comme collègues ?

Au même moment, ledit Fletcher commença à émerger de la porte de sa chambre...

J'savais pas que les animaux de compagnie étaient autorisés ... et dire que j'ai du me séparer d'une longue relation, mon rodweiller préféré ...

J'ai l'air d'un clebard, neuneu ? J'suis un fourmilier, et j'suis pas un animal de compagnie, ho !

Il se recula un peu en grommelant des "J't'en foutrais des animaux de compagnie, à ce mec, quoi... N'importe quoi, il s'est regardé avec sa tronche de déterré, l'autre... Pis d'abord, c'est quoi son truc à lui... Il fait des rêves longs, c'est un pouvoir mutant, ça..."... Il avait l'air un peu vexé d'être confondu.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Logan
Ex-mercenaire
Ex-mercenaire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais / Français / Mandarin

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mar 20 Juil - 22:35

Alors que les 2 invités visitaient la planque de Phil, on pouvait noter la légère distraction de Logan, à cause des questions incessantes de ce foutu animal qu'est Tonga; par politesse mais avec une blasitude très palpable, il y répondit:

"Le bras? Une réaction chimique inopinée me l'a arraché pendant un bricolage; personne ne m'avait prévenu que le mélange Briatonium/Magnésium était hautement instable, je l'ai appris à mes dépends. C'était y a genre 3 mois, j'ai pas mal morflé comme tu le vois. Cette prothèse m'a coûté la peau des couilles, du coup je suis presque à sec. En plus de ça, j'ai le gouvernement britannique au cul, bref... Voila pour la raison de mes vacances ici. Par contre je ne cherche pas spécialement de taf, j'ai juste rencontré Phil par hasard à un troquet, hier, et il m'a parlé de son projet, et me voila. Sally?"

La robote prit à son tour la parole de sa voix de crécerelle vocodée:

"Merci chéri. Bonjour, monsieur Tonga, je m'appelle Sally et je suis une droïde utilitaire conçue par Logan ici présent. J'ai été mise au point et conçue après la séparation du MIL, normal donc que je ne vous connaisse pas personnellement. J'ai 192 jours, je suis donc une jeune droïde, mais je suis très intelligente."

Dit-elle avec fierté.

Les présentations faites, la visite continua, Logan expliquant qu'il avait perdu de vue ses anciens compagnons, Chris mise à part, jusqu'à ce que le trio arrive à la zone résidentielle et que Phil réveille brutalement un certain Fletcher, vraisemblablement le numéro 2 des Madmen. Phil avait également mentionné des jumelles, point qui intéressait davantage notre bellâtre londonien, mais visiblement ces jeunes femmes n'étaient encore arrivées. Dommage. Vraiment.

Logan serra la main tendue par le dénommé Fletcher donc, qui paraissait sortir d'un mauvais songe, répondant:

"Michael Logan, yep. Je vois que ma légende m'a précédée. Fais pas gaffe à la marmotte ici présente, elle a une langue de vipère et un caractère de cochon."

"Hihihi !" Ajouta Sally, avant de biper et siffler tandis qu'elle procéda à l'identification de Fletcher. Au bout d'un temps, comme d'hab': "Bonjour M. Svitak, je m'appelle Sally, droïde utilitaire de Logan, enchantée de vous connaitre !"

Logan qui sortit son paquet de cigarettes de sa poche, et demanda à Phil en tendant le paquet aux différents gars ici présent:

"On peut fumer chez vous, où les lois anti-tabac sont en vigueur ici aussi?"

Vous me direz, si vous avez tout suivi: pourquoi Logan n'interrogeait-il pas Tonga concernant le trou de 4 années depuis leur dernière rencontre. A question simple, réponse simple, il s'en foutait un peu, le gars Logan. Surtout qu'après la fin de l'aventure MIlienne, il avait passé un bon coup de balai sur tout ça, l'ensemble étant lié a un certain nombre d'évènements dont il préférait enterrer les restes que de les garder en souvenirs. Rappelons que celle qui fut son "grand amour" mourut quasiment dans l'uniforme de l'ex-groupuscule rebelle, de quoi donner des nausées à Michael, et pour le moins, une excellente raison de tourner définitivement le dos à tout ça. La lutte pour la cause mutante, c'était terminé pour lui, maintenant.

_________________


To Lose And To Die For
- Logan's Theme -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Paterson
Commandant de la Madmen Company
Commandant de la Madmen Company
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 27
Pseudo / Codename : Crimson Masochist/Nosferatu
Age du perso : 29 ans
Langues parlées : Anglais (Canadien), Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mer 21 Juil - 19:57

À force de cacophonie, le dénommé Fletcher dut se rendre à l'évidence qu'il était inutile de rester au lit, car, visiblement mécontent, il passa sa tête au travers de la porte. Il machouillait un bout de réglisse qu'il avait sortit d'on ne sait où, et était en caleçon, avec l'un des airs les plus fatigués dont le Commandant avait pu être témoin jusqu'à ce jour.

*J'espère que Fletch est aussi compétent qu'il le prétendait, car côté classe, il a de sérieuses lacunes.*

Tout le monde, voici Fletcher. Il est le sous-commandant de cette unité. Il a un savoir stratégique épatant, et il est aussi celui qui s'occupe des explosifs et de l'armement dans le groupe. Fletcher, le mec, c'est Logan, mais tu l'as déjà deviné. L'animal, c'est Tonga, Je n'ai pas encore trop compris ce qu'il fait ici, sinon qu'il cherche du boulot.


Phil retira ses lunettes de soleil, et les plaça à son col.

T'as 15 minutes pour t'habiller, et faire ta toilette. Je suis généreux encore, tu sais.

Logan tendit alors son paquet de clopes à Phil, et il en prit une, qu'il n'alluma pas.

Non, je suis fumeur aussi, et je crois que c'est le cas de Fletcher. Il est évidemment permis de fumer dans la base, mais à certains endroits stratégiques. Comme c'est moi qui, jusqu'à maintenant, s'occupe du nettoyage, j'ai placés quelques cendriers. Y'en a un dans la salle à manger, un autre dehors, situé à l'entrée du stand de tir, et un autre dans la salle de conférence. Pour fumer, ce serait bien qu'on limite à ces endroits. Pour les chambres, vous faites ce que vous voulez, j'viendrai pas faire votre lit à votre place. Donc, tant que personne ne mette le feu à ses draps, les chambres aussi peuvent être des zones fumeur.

Bras croisés, il prit appui sur le mur, et regarda Tonga.

Quant à toi, j'ai pas eu le temps de te répondre. En fait, on recrute pas mal n'importe qui...ou quoi. J'accepte encore difficilement la possibilité qu'un fourmillier sache combattre, mais si Logan dit vrai, il est pas impossible que tu aies les qualifications requises pour faire partie des notres. Pour l'instant, toutes les chambres que j'ai sont occupées, mais avec quelques missions, on pourra agrandir le complexe. Je peux te prendre dans l'équipe, mais tu devras te contenter d'un arbre comme lit, pour le moment...

Il s'écarta du mur.

Ha, en fait, oublie le Paterson. T'as qu'à m'appeller Phil.

_________________

''There will be blood''

Phil's Theme
Schism


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fletcher Svitak
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Jeu 22 Juil - 14:47

"T'as 15 minutes pour t'habiller, et faire ta toilette. Je suis généreux encore, tu sais. "


Alors que Fletcher faisait demi tour vers la salle de bain, un de ses clones se matérialisa de lui même. Il s'agissait de celui que Phil avait vu la veille, "L'embrouille". Il semblait de fort méchante humeur et immédiatement, tel un punk devant le siège de l'UMP, envoya un FUCK au visage de Phil, le majeur bien relevé. Il avait un regard noir, plein de rancœur, prêt à en démordre et se lancer dans une bagare plus vaine qu'inutile alors que Fletcher n'avait pas même remarqué sa présence, encore visiblement à moitié dans le coltar. Ce dernier poursuivit alors sa route sans même se rendre compte de la présence de son clone turbulent et disparut quelques instants plus tard en reclaquant la porte.

L'embrouille, comme à son habitude se mit à chercher tout le monde avec une passion sans bornes. Il lança d'un air terrible au commandant :


"Fletcher c'est une loque, moi jsuis pas comme ça ! Tu l'a fait pas à moi, ptit merdeux !"

Il regarda de ce même regard belliqueux les deux invités avant d'envoyer une grande tape dans le dos de Logan en désignant son bras :

"Ah ... Joli modèle ... ils font les mêmes pour homme ? Nan parce que j'ai vu une gamine à tresses hier qui avait le même ... enfin si ça te plaît comme ça !"

Avant de revenir vers Phil, il jeta un regard à la bestiole en glissant de sa voix énervante :

"Eh toi, la bestiole, t'avise pas de pisser sur mes grolles si tu veux pas apprendre avoir à apprendre à voler !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Tonga Boudawa'
Animal hirsute
Animal hirsute
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Tamandual
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Jeu 22 Juil - 23:51

Ok. Là, ça commençait en faire beaucoup pour Tonga...

Tu acceptes difficilement que j'ai des talents ? P'tin mon gros, tu me mets à l'essai quand tu veux.

Y'a pas de problème pour être mis à l'essai, devoir prouver qu'on est à la hauteur des attentes, après tout, c'est pareil dans tous les tafs. Mais là, Qu'un mec juge sans savoir qu'on est trop mauvais pour être là, et juste croire sur parole... Ok, il veut une mise en pratique ?

Eh toi, la bestiole, t'avise pas de pisser sur mes grolles si tu veux pas apprendre avoir à apprendre à voler !

Là voilà, la mise en pratique. Ca fait deux gars chez ces Madmen qui commençaient à le traiter en animal. Tonga, ça fait trois ans qu'on le traite comme tel. Même les autres mutants le traitent ainsi. Il a essayé. Mais là.

Ah ouais ?

Tonga sauta depuis sa position jusqu'au pied de Fletcher-punk. Se faisant, il lui planta ses griffes dans les deux mollets, profita de sa douleur pour sauter sur son ventre (sans trop sortir ses griffes), passa dans son dos lui grimpa sur la nuque et passa ses deux petites pattes autour du cou du clone...

Mettant ses deux pattes avant collées au cou de celui-ci, il fit sortir un tout petit peu ses griffes pour qu'elles poussent un peu contre la peau du cou... Ce Fletcher pouvait sans doute sentir les griffes de l'animal tout contre...

Okay, mon gros, les toilettes, je connais et la chasse d'eau, je l'utiliser. Mais toi, je veux bien t'apprendre à t'excuser...

Si jamais ce mec essayait de l'attraper, Tonga se raccrocherait avec ses griffes à ce qu'il pourrait... A savoir sans doute le cou du personnage...

Ca te va comme preuve de mes compétences ? Ou tu veux aussi voir que je peux le faire avec un sabre, un couteau ou un flingue ?

Oui, Tonga était adepte de "regardez ce que je sais faire, coucou ?"... Les années l'avaient assez mal vieilli pour les bonnes manières, mais une fois calmé, il devenait un ami admirable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Logan
Ex-mercenaire
Ex-mercenaire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais / Français / Mandarin

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mar 27 Juil - 2:57

[Bleh u_u j'ai rien à dire, l'action précédente ne me concernant tellement pas ! ]

En allumant sa cigarette, Logan se rendit bêtement compte qu'encore une fois, Phil semblait considérer qu'il avait décidé de rallier son groupuscule. Or, pour la dixième fois, NAON, Michael n'était pas du tout là pour s'enrôler, simplement pour constater le travail fourni par le chef des mercenaires et éventuellement apporter conseils et autres tricks qu'un gars comme lui pourrait donner.

"J'crois qu'on s'est mal compris, Phil." Dit-il d'abord en relâchant un nuage de nicotine dans l'air, une expression sérieuse collée à la gueule. "Je n'ai pas l'intention de postuler chez toi. Comme je t'ai dit, j'ai assez donné dans ce genre de merdier, si bien que j'ai pas volé ma retraite anticipée. Bref, je suis simplement venu ici aujourd'hui pour voir si je pouvais vous filer un coup de main question matos ou autre, faire un bricolage ou deux éventuellement, bref prêter main-forte le temps de ma présence dans ce patelin, tu vois. Rassure-toi, c'est pas par rapport à toi ou tes locaux, c'est juste moi qui suis trop blasé pour envisager de..."

Logan se coupa dans son explication, pour constater Tonga en train de faire le guignol sur le dénommé Fletcher, le menaçant de ses griffes mal lavées. Et bien par contre, lui qui venait là pour se faire embaucher, avec pareille entrée en matière, pas à dire, il avait tout gagné.

"... Bref. Fais-moi voir ta salle info', j'peux peut-être te bricoler quelque chose. Sinon, des installation particulières à faire tourner? Un moteur de caisse qui démarre pas? Un évier bouché? Pour ça, je suis ton homme."

Et voila quoi.

Bon et l'autre là, l'animal, il continue à faire le pitre, ou bien?

_________________


To Lose And To Die For
- Logan's Theme -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Paterson
Commandant de la Madmen Company
Commandant de la Madmen Company
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 27
Pseudo / Codename : Crimson Masochist/Nosferatu
Age du perso : 29 ans
Langues parlées : Anglais (Canadien), Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Ven 30 Juil - 1:00

(Sorry de ma disparition, pals, I'm bach Razz)

Facepalm. S'il y avait quelque chose qui devait bien résumer la situation dans laquelle tout le monde se trouvait en ce moment, c'était bien un bon vieux facepalm. Rapidement, les choses avaient dégénérées lorsque Fletcher s'était dédoublé. Stoïque, Phil regarda sans broncher le clone lui pousser un geste injurieux du doigt du centre, avant de répondre à Logan.

Non, non, j'avais bien saisi que toi et les groupes de déjantés armés, ça faisait plus que 2. C'est sûr que je dirais pas non à voir un gars comme toi dans l'équipe, avec tes talents et ton expérience, mais je veux des gens motivés, pas...

Il coupa sec, tout comme Logan. Si Bad Fletcher s'en était tenu à insulter le patient commandant ou le flegmatique hacker, tout se serait bien passé. Mais l'impulsif ninja-tamandua fut heurté par les propos du clone. Bref, profitant de l'occasion, Tonga ''démontra'' ses compétences en assaillant le Fletcher Injurieux.

Sigh...Ouais, des gens motivés comme ce p'tit gars, par exemple...C'est beau, T...Tonga. T'as clairement les qualifications pour faire partis des Madmens.

Il décroisa les bras, et claqua bruyemment des mains pour rammener tout le monde à l'ordre.

Bon, bon...Fletch, fait-moi disparaître cet emmerdeur, et rejoins-nous dans la salle de conférence. Je vais aller faire remplir les papiers à notre nouvel équipier, et Logan pourra mettre en pratique ses talents.

Il se tourna alors vers le hacker.

Écoute, je n'ai rien qui me vienne à l'esprit comme boulot à te confier, mais je sais que mes connaissances en matière d'informatique sont désuètes...on a un ordinateur portable, mais les antivirus et autres logiciels de base sont...très de base. Si tu penses être capable de me trouver des bons logiciels hackés, ne te gêne pas, un groupe comme le mien a besoin de conserver ses infos secrètes.

Il se tourna vers Tonga.

Quant à toi, bienvenu dans l'équipe. T'as qu'à me suivre, je te ferai signer les papiers légaux et je t'expliquerai le fonctionnement de l'équipe, comme la paie, et tout ça...Bref, notre prochaine destination, c'est la salle de conférence.

Et c,est ainsi qu'il les mena à la salle de conférence.

Logan, le portable est dans le coin, là...Ha, l'identifiant, le pass, c'est ''Wetdream''...Pose-toi pas de questions, si j'avais su que quelqu'un d'autre aurait à le manipuler, j'aurais changé le mot.

_________________

''There will be blood''

Phil's Theme
Schism


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fletcher Svitak
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 2 Aoû - 17:11

Le Bad Fletcher disparut presque aussi tôt qu'il sentit les griffes acérés du petit animal contre sa gorge. Puis, les convives entendirent Fletcher pester un bon moment dans la salle de bain. Ils ne purent entendre que des bribes, visiblement de deux vois similaires dont une se manifesta plus forte que l'autre :


"MAINTENANT TU FAIS PAS CHIER TOI !! J'AI DIT PAS D'APPARITION SOUS LA DOUCHE !"

Quelques dizaines de minutes plus tard, c'est un Fletcher tout beau, en chemise blanche et cravate noire qui se présenta à eux. Rasé de près, il valait quand même trois sous de plus qu'auparavant. Pour ainsi dire, il n'avait pas pris de douche depuis plusieurs jours et sans barbe, n'en parlons pas. Il s'en foutait bien de ressembler à un clochard, mais mieux valait soigner son look désormais, surtout pour trouver des contrats ...

Il salua de nouveaux les invités avant de se diriger vers la salle de conférence, suivant Phil et Tonga. A peine, les avaient ils rejoints qu'il leur sourit :


"Ouai ... c'est bien moi ... Le vrai ... Je crois qu'ils devraient plus nous emmerder avant un certain temps. Maintenant que je suis un peu plus réveillé ... ça devrait aller ...et ça ira encore mieux après un petit café !"


Il fit un crochet par la cuisine et se remplit un gobelet de café tiède avant de les rejoindre en salle de réunion ...

Là il lança vers Tonga :


"Sans rancunes, vieux ? Je voulais pas être méchant, je m'excuses ...et pour le clone aussi ... même si ce fils de pute va pas revenir de si tôt !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Tonga Boudawa'
Animal hirsute
Animal hirsute
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Tamandual
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mar 3 Aoû - 2:18

Phil venait d'accorder à Tonga que sa motivation était réelle. Enfin ! Tonga était content d'avoir pu prouver sa valeur, même en attaquant un gars de l'équipe. D'ailleurs en parlant de gars de l'équipe, ce type était Fletcher, non ?
Alors que Tonga commençait à lâcher ses griffes, il disparut aussi sec et Tonga perdit équilibre, se ramassant par terre.
Attends, ce mec est pas Fletcher... Alors qui ?

Tonga ruminait le bordel qui venait de se passait et essayait d'extrapoler des situations probables.
- Le mec qui l'a attaqué est un double venu du futur et insulter Tonga a créé un paradoxe temporel et Dieu l'a supprimé. Nan, peu probable.
- Le pouvoir de Tonga avait muté et il venait de désintégrer ce type, le clone de Fletcher... Euh... Nan.
- Tonga a attaqué le frère jumeau de Fletcher qui a un pouvoir de téléportation... Ouais, ça c'est possible.

Donc Fletcher a un frère jumeau qui a un pouvoir de téléportation et un sale caractère. Voilà qui est réglé.
Tonga allait suivre Phil quand Fletcher apparut dans l'entreporte.

"Bon, bon...Fletch, fait-moi disparaître cet emmerdeur, et rejoins-nous dans la salle de conférence."

Euh non... Fletcher a un frère jumeau et il peut le téléporter sans le toucher. Ce mec est aussi balèze que ça ? Et son frère jumeau doit avoir un sacré pouvoir alors ? Le même sans doute ? Alors pourquoi il a pas réagi ?

"Ouais ... c'est bien moi ... Le vrai ... Je crois qu'ils devraient plus nous emmerder avant un certain temps. Maintenant que je suis un peu plus réveillé ... ça devrait aller ...et ça ira encore mieux après un petit café !"

Le vrai ? C'quoi ce bordel ? Parce que son jumeau est un faux ?
A vrai dire, Tonga commençait à être paumé...

"Quant à toi, bienvenu dans l'équipe. T'as qu'à me suivre, je te ferai signer les papiers légaux et je t'expliquerai le fonctionnement de l'équipe, comme la paie, et tout ça...Bref, notre prochaine destination, c'est la salle de conférence."

"Okaay..."

Tonga suivit son hôte jusqu'à la salle de conférence.
Il trouvait sa théorie du mec qui faire téléporter les gens super viable et se félicitait déjà d'intégrer une équipe avec un mutant aussi puissant dans les rangs. Nan, c'est vrai, c'est méga important d'avoir d'alliés aussi puissants.

Bref, arrivé à la salle de conférence, il tira une chaise et s'assit dessus.
Arriva alors Fletcher, plus frais et dispo que précédemment, qui lui dit:

"Sans rancunes, vieux ? Je voulais pas être méchant, je m'excuse ...et pour le clone aussi ... même si ce fils de pute va pas revenir de si tôt !"

Clone ?
Okay, en fait, ce mec a été cloné et a un pouvoir de téléportation d'autrui. Donc le clone était dans la chambre et Fletcher l'a téléporté très loin. Comme ça, il ne gênera plus personne avant un moment. Okay, théorie viable.

"Et sinon, Fletcher, t'arrives à téléporter des objets aussi ? Tu as une bonne portée avec ça ?

Et voilà, on engage la discussion, c'est mieux pour lier connaissance. Et puisque tout le monde est un mutant autant parlé de cela, non ?

"C'est un clone volontaire ? T'as payé pour être cloné ? Ou ça a été fait malgré toi ? Je me souviens d'un complexe de clonage qui faisait ça super bien, mais il a fermé. En tout cas, téléporter des mecs, c'est chaud comme punition, quoi..."

_________________


Tonga Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Logan
Ex-mercenaire
Ex-mercenaire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais / Français / Mandarin

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mar 3 Aoû - 16:34

Au moment où tout le groupe arriva en salle dite de conférence (restons modestes, disons qu'il s'agit d'une bête salle de réunion, à bas les grands mots !), Little Sally signala à Logan:

"Un e-mail important est arrivé, un e-mail important est arrivé !"

"Émetteur ?"

"Tu vas rire... Shogen Industries, rien de moins."

"Je vois. Rappelle-moi de lire ce message et d'y répondre, plus tard."

"Ok, chou."

Logan souriant en coin, mais ça ne valait rien par rapport à son exultation intérieure. Quelques semaines auparavant, il avait piraté le site internet et partant, le réseau intranet de cette entreprise japonaise spécialisée dans la robotique de pointe, espérant attirer l'attention des dirigeants sur le manque de sécurité de leur réseau; il avait semble-t-il fait mouche.

Phil lui désigna l'ordinateur des Madmen, et en s'en approchant, le cyberpathe fit la demande muette à Sally de s'occuper du check-up matériel et logiciel; cette tâche était trop fastidieuse, ennuyeuse pour qu'il s'y adonne lui-même, alors que l'IA se ferait un plaisir de mettre un grand coup de neuf dans l'ordinateur de Paterson. D'ailleurs, la voilà à s'exclamer,après quelques instants d'analyse:

"Sauf votre respect, monsieur Paterson, votre ordinateur est une loque; et je ne dis pas cela par orgueil !"

"Ouais bon... Occupe-toi d'y mettre un coup de neuf."

"Avec joie, chéri !"


Et elle commença à s'activer, sans même allumer le petit ordinateur portable. Bah oui, l'essentiel de ce qu'il y avait à toucher était dans la mémoire dure, inutile d'allumer un ordinateur pour trafiquer les données d'un disque dur; en revanche, elle devrait l'allumer pour toucher aux performances du processeur et de la mémoire vive.

"Félicitations pour ton embauche, au fait."

Dit Michael au fourmilier, qui avait apparemment assez impressionné Phil pour gagner son droit de séjour chez les Madmen. Nul doute que la place du fourmilier était sûrement parmi ces gens là, il avait l'expérience du terrain et puis, son caractère lui permettrait certainement de bien s'intégrer à ce groupe très hétéroclite. Du moins Spyke voyait-il les choses sous cet oeil, plutôt optimiste pour Tonga.

En y réfléchissant, la bestiole était l'un des ex-MILiens les moins amochés, physiquement et mentalement. Logan n'allait lui-même pas très fort, Chris allait tout de même mieux que lui depuis qu'elle avait retrouvé un travail civil... Quant aux autres... Michael n'avait plus de nouvelles de Jack et Abigail, de Karl et d'Issamé, de Khaine ou encore de Reynolds... Tout le monde s'était dispersé assez vite, rompant tout contact avec les autres; à moins que ce ne soit Logan lui-même qui ait coupé les ponts avec tout ce petit monde. Quoique, retrouver tout le monde serait facile, grâce à Sally. Le cyberpathe y songeait, bien qu'il craignait que, se retrouvant devant ses anciens collègues, il n'ait absolument rien à leur dire de neuf.

_________________


To Lose And To Die For
- Logan's Theme -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Paterson
Commandant de la Madmen Company
Commandant de la Madmen Company
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 27
Pseudo / Codename : Crimson Masochist/Nosferatu
Age du perso : 29 ans
Langues parlées : Anglais (Canadien), Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Mar 3 Aoû - 18:06

Arrivé en salle de réunion, Phil s'approcha de la chaise à roulette qu'il avait trainé depuis son vieil appartement à Dublin, et qui trônait désormais au bout de la table. Le vieux meuble grinça quand le mercenaire le recula, pour s'assoir dessus. Logan se mit alors au travail, avec l'aide de sa robote un peu trop directe au goût de Phil. Nonchelemment, Phil poussa des pieds sa chaise, pour s'accoller au mur du fond.

Meuh...Je suis partit de rien pour faire cette planque, avec mon petit budget d'ex-barman. Je sais bien que c'est une loque, mon appareil, c'est pour ça que je te demande d'y jetter un coup d'oeil...

Il étira le bras au dessus de lui, saisissant une petit cordelette qui pendait. Il tira dessus, dévoilant une toile à projection plus du tout jeune.

Même ça, il a fallu que je le pique dans une école abandonnée. Je vois pas où j'aurais pu mettre la main sur un truc du genre sinon. Sérieusement, l'un d'entre vous sait où ça se vend, une toile comme ça?

Il roula la toile, et se leva de sa chaise.

Bon, passons aux choses sérieuses.

Il se dirigea vers un classeur, et sortit une pochette vierge. Il écrit, avec un marqueur noir, Tonga dessus, et ouvrit la pochette. À l'intérieur, il n'y avait qu'un papier avec des inscriptions vierges.

Nom:
Prénom:
Pseudo (Si oui):
Âge:
Langues Parlées:
Capacités/Talents:
Expériences sur le terrain:


Rien de plus, rien de moins. Il fit de même pour Fletcher, et passa la pochette à l'intéressé.

Ouais, c'est pas plus compliqué que ça, les gars. C'est juste pour avoir un aperçu de ce que vous savez faire. On fouillera pas votre passé, je m'en moque, de qui vous étiez. Maintenant, z'êtes des Madmen.

Il se déplaça vers Tonga, mains dans le dos.

Pour la paie, c'est pas bien compliqué. Je reçoit un contrat, on le fait, on reçoit le matos. Ensuite, je vous présente à tous les achats que je compte faire pour la team, et on passe au vote, pour voir si vous êtes d'accord. L'argent qui reste, il est séparé également.

Il soupira.

C'est sûr qu'on saura paumés au début, mais on commence au bas de l'échelle.

Il sortit un stylo de sa poche, et le donna à Fletcher.

Mais pour l'instant, faut remplir la putain de paperasse.

Puis, il en sortit un, qu'il donna à Tonga.

Si...t'as de la difficulté avec le stylo, vu tes...griffes...je peux toujours t'aider à remplir le champs...

_________________

''There will be blood''

Phil's Theme
Schism


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fletcher Svitak
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Jeu 5 Aoû - 11:57

"Téléporter ???"

Fletcher se mit à rire tout seul devant la créature qui semblait s'intéresser à ses dons. Assez vite, il se reprit :

"Non ... non ... je ne viens pas de Star Trek, rassure toi ... Je ne pratique pas ce genre de tours là. Disons que ... Je me dédouble. Je crois qu'on peut appeler ça comme ça."

Il se rehaussa sur son siège et regarda traiter Phil parler de paperasse. Il se pencha sur la table pour glisser à Tonga :


"L'ennui c'est que ça fait pas longtemps que je pratique et mes "doubles" qui par ailleurs on tous une personnalité de merde pour le moment font surface quand je ne fais pas gaffe. Ils apparaissent comme ça et ils aiment sortir, ça je peux te le dire ! Tu as pû faire la rencontre de l'un d'eux et encore, c'est loin d'être le pire, mais c'est celui qui sort le plus souvent ... Va savoir pourquoi ... Je me dis qu'il doit être tellement insupportable la d'dans..."


Fletcher se mit à tapoter sur sa tête avant de reprendre :


"Que les autres le foutent dehors de temps en temps pour avoir la paix ..."


Il se mit de nouveau à rire avant de jeter un œil à ce type là, Logan ... qui ne lui inspirait pas la plus franche des confiances, sans doute du à la dégaine ou sans doute parce qu'il pouvait lui briser la nuque d'une simple pichenette...

Alors qu'il allait faire une blague cuisante sur ce dernier, Phil leur confia des documents administratifs. Fletch avait toujours eu horreur de ça, m'enfin bon, il le fallait bien. Il n'avait pas coutume de lire non plus mais il ferait bien un effort. Il écrivit d'une manière archaïque sur la feuille de papier :

Nom: Svitak

Prénom: Fletcher

Pseudo (Si oui): humm ... Fletch ?

Âge: 46

Langues Parlées: Anglais

Capacités/Talents: Je me dédouble ... c'est tout. Chacun de mes clones, ils ont un trait de personnalité bien différentes. Ils peuvent bouger, parler, se battre. Certains sont plus taillé pour le combat, d'autres pour les armes ou d'autres pour la cuisine ou le jardinage. Je peux en faire apparaître deux à la fois mais je n'arrive pas encore à choisir qui faire apparaître, pas encore.
Sinon, je connais et sais utiliser à peu près tout types d'armes à feu et d'explosifs. Je pense aussi avoir de bonnes possibilités en tactiques de combat, en mécanique et entretien de matériel"

Expériences sur le terrain: Plus de 30 ans dans le service de sécurité d'Almatex Corporation. A participé à la prise de Kirkouk, aux opérations "Lazarus", "Gantlet", "KPO" et à fait partit de la première vague d'assaut dans la grande guerre d'Almatex contre le Consortium Chinois Tsu Li.

Décoré de la croix du mérite d'Almatex et employé du mois en Juin 2030 pour bravoure sur le champ de bataille.
Décoré par John Davis, PDG d'Almatex en personne, pour sa prise d'assaut de l'usine Pétrochimique de Perm, en Russie.


Fletcher se gratta la tête pour être sur de n'avoir rien oublié de ses batailles d'autre fois, puis, en souriant à Phil, lui tendit de nouveau le papier, en silence, en attendant que les autres terminent ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Tonga Boudawa'
Animal hirsute
Animal hirsute
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Tamandual
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Sam 7 Aoû - 0:57

Tonga reçut des informations dans tous les sens à un point qu'il ne savait plus où donner de la tête.
La paie se faisait en fonction des missions, mais pour Tonga, il lui suffit d'une serviette comme lit et d'une fourmilière pour survivre. Normalement il ne serait pas le plus dépensier du lot.

A coté de ça, Fletcher balançait aux ordures sa belle théorie des téléportations.
Nan, ce mec pouvait se dédoubler... tout bêtement.

Derrière Logan annonçait qu'il ne voulait pas rester.
Bah.
Ce mec était un vrai solitaire, pur de dur, ça l'étonnait qu'à moitié. Mais visiblement, il restait lié à l'équipe malgré tout, donc du bonus pour se revoir, quoi.

Bref, Tonga choppa une feuille et un stylo, pour remplir la feuille que Phil lui avait donné, jusqu'à ce que...

Si...t'as de la difficulté avec le stylo, vu tes...griffes...je peux toujours t'aider à remplir le champs...

Avoue, Phil, tu me prend pour un handicapé ? Je manie sabres et couteaux, télécommandes, fourchettes et flingues... Je sais même tirer la chasse d'eau !

Comme je disais, il prit le stylo et il écrivit sur la feuille:

Code:
Nom: Boudawa
Prénom: Tonga
Pseudo: Tonga. Tamandual.
Âge: 29 ans
Langues Parlées: Anglais et Japonais, pas mal de Français aussi. Fourmilier aussi (avec un mauvais accent)
Capacités/Talents: Infiltration, Assassinat, Survie, Discrétion, Combat au Sabre, Parachutisme, Connaissances informatiques.
Expériences sur le terrain:
Infiltrations réussies dans l'administration anglaise et trois hôpitaux au Japon, en France et en Italie.
Survies d'un an en jungle indonésienne, d'un an à Tokyo et de trois ans en vagabond en Europe.
J'ai réussi à prendre l'avion depuis Paris jusqu'ici sans être repéré.
Apprentissage au sabre avec un maitre bushi (aujourd'hui décédé)
Apprentissage du Parachutisme et de l'Informatique avec Michael Logan et le MIL.
Nombreuses missions avec le MIL (principalement du conflit frontal)
Quelques missions solos après dissolution du MIL.

Il se relut une fois ou deux et posa la feuille devant lui.

Je détaille pas tout, parce que t'as pas assez de feuilles et on y serait encore demain. D'ailleurs, tu disais tout à l'heure qu'on commençait en bas de l'échelle sans rien. Sérieusement, on va avoir besoin d'un moins un truc méga utile, et je suis sûûûûûûûr que Logan va pouvoir nous filer ça.

Je suppose que les missions qu'on va nous proposer vont sans doute être ailleurs qu'en Irlande ? Donc, c'est pas avec ton tracteur qu'on passera la mer. Donc va falloir qu'on prenne l'avion. Donc passer par des portiques de sécurités...


Et Tonga commençait à bien connaitre les procédures d'aéroport, de gares et tout transports en commun. Il ne voyageait que via ce système, en fait...

Il te faut un brouilleur métallique, pour changer les images de scanner des armes. Parce qu'au moindre pépin, c'est à poil, fouille anale et torture psychologique pendant un mois. Perso, j'suis immunisé.

Ben quoi ? Tonga se faisant passer pour un animal, il n'y a aucune chance qu'on l'arrête pour un truc comme ça.

_________________


Tonga Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michael Logan
Ex-mercenaire
Ex-mercenaire
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais / Français / Mandarin

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Dim 22 Aoû - 23:19

"Un brouilleur à métaux..."

Répéta Logan, avant de corriger Tonga :

"Ça veut rien dire, brouilleur à métaux, mon pote; c'est un brouilleur pour scanners à métaux, la bonne formule. Et pour pas cher, il existe une combine : emballer les flingues dans des poches de gélatine assez épaisses, ça empêche de transmettre une image nette des objets emballés. Mais un douanier un peu futé et zélé repèrerait l'astuce. Un générateur d'impulsions électromagnétiques, c'est la solution infaillible, mais plus chère aussi."

Pendant ce temps, miss Sally s'était activée à mettre à jour tous les logiciels importants, de défragmenter les données, bref, le strict minimum... Ce premier travail terminé, elle demanda à Michael d'allumer l'ordinateur, ce qu'il fit sans toucher au bouton on, merci nanomachines... Et voila l'I.A. à s'occuper d'upgrader les performances du processeur, des ventirads, de la mémoire vive, et d'optimiser l'alimentation en rapport avec les performances à obtenir. Du travail de haut vol, même pour un amateur très doué en informatique.

"Satanés réglages d'usine... Rien ne vaut l'optimisation, rien que l'optimisation, toujours l'optimisation ! A bas la standardisation !"

"C'est ta minute révolutionnaire ? "

"Mais tellement, chouchou ! "

Logan secoua la tête, en se disant qu'il l'avait peut-être un peu trop optimisée, celle-là. Pensée ironique, bien entendu, comment pourrait-il penser ainsi à sa propre création, l'acier de sa chair ?? Impossible.

Pendant ce temps, Phil semblait avoir fait remplir la paperasse à ses deux compères subalternes, une chose honnête de sa part; après tout, de son temps au MIL, Michael n'avait jamais rien signé ni rien; Arok tenait ses propres registres qu'il remplissait d'une façon empirique, assez douteuse, quoique basée sur les actions de ses hommes sur le terrain. Enfin, chacun sa méthode.

La question alors abordée fut celle d'une première mission pour gagner un premier pécule substantiel. Après avoir tiré une longue latte de tabac de sa cigarette, Logan frotta sa barbe et dit :

"Si ça t'intéresse, Phil, j'ai p'tet un contact pour votre bande... Enfin, si elle est encore en vie. Je connaissais une meuf, époque MIL, une russe qui baignait dans l'activisme pro-mutante dans sa Sibérie natale. Elle nous refilait pas mal de taf à l'époque... Si ça te botte, je te file ses coordonnées. Par contre je te préviens, c'est une couille finie."

Un homme averti en vaut toujours deux, voire trois. La russe était pire qu'un iceberg, côté social, mais elle avait au moins le mérite de filer des missions qui payent bien.

"Par contre, il vous faudra effectivement un transport aérien, plus pratique que tout autre pour jouer les mercenaires. Là encore, j'ai quelques contacts, mais il faudra rincer... Au pire, je peux vous avancer environ 200.000 $, j'ai juste besoin de 24h."


Logan is Magic, vraiment. Demandez lui ce que vous voulez... Des bricolages, des ordis, des missions, des hélicos, de la thune, et il vous trouve tout sans se fouler. L'homme de la bonne providence, isn't it ?

_________________


To Lose And To Die For
- Logan's Theme -


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil Paterson
Commandant de la Madmen Company
Commandant de la Madmen Company
avatar

Messages : 65
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 27
Pseudo / Codename : Crimson Masochist/Nosferatu
Age du perso : 29 ans
Langues parlées : Anglais (Canadien), Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 23 Aoû - 1:33

En regardant les fiches, Phil soupirait. Il était tombé sur quoi, des supersoldat? Il avait l'impression d'être recruteur pour les G.I.Joe, en ce moment, vu la bio sur le terrain du cloneur et de leur nouveau pote l'ennemi des fourmis. Lui-même n'avait qu'une minime expérience militaire, et encore...Voir le récit des batailles des deux nouvelles recrues sur papier le laissèrent aigre-doux. C'était bien, s'ils étaient efficaces. Mais encore...allait-il être à la hauteur pour les commander? C'était pas qu'il manquait de confiance. Il se savait bon meneur. Mais maintenant, il avait la brigade des freaks avec lui, la bande de cinglés du combat la plus spéciale qu'il aie pu rencontré sous ses ordres.

D'un air sombre, il écoutait ce que Tonga et Logan avaient à dire. Il y avait pensé, à tous les problèmes de ce genre. En fait, il avait obtenu le droit de monter une organisation armée, mais il était grandement surveillé par les gouvernements du Royaume-Unis. Prendre l'avion, c'était clairement hors de question. Ils ne les laisseraient pas passer avec leurs armes. Il avait pensé à un bateau, il savait s'en servir, et c'était agréable. Mais pas aussi rapide qu'un avion. Logan proposa alors quelques idées, qui encore une fois rendirent le commandant perplexe.

Hum...Merci bien, mon gars. Je vais devoir te rendre la pareil un jour. T'auras pas le choix de nous appeller si t'as besoin d'une section armée, on te fera ça gratos.

Il se leva, pris les fiches pour les mettre dans des fichiers, dans son classeur. Refermant le classeur, il reprit siège dans sa chaise à roulette endommagée, coudes appuyés sur le comptoir, pour mettre ses mains sur son front.

Écoute, je n'aime vraiment pas être en dette. Mais vraiment pas. Par contre, j'ai conscience que pour que cette compagnie de joyeux guerriers perce le jour enfin, au milieu de ce monde de Trust, j'ai pas le choix de prendre toute l'aide qu'on m'offre. File-moi le numéro, et je l'appellerai, la femme.

Il se craqua les jointures.

Quant à l'hélico, crois-moi, si tu me fait ça en 24h, comme tu dis, j'aurai pas le choix de l'appeller le ''Logan'', et mettre une photo de toi au dessus du foyer, comme membre honorable à vie de la Madmen Company.

Le pire, c'est qu'il était sérieux.

Avec un véhicule de ce genre, il sera facile de se trouver des missions...Écoute, je dit pas non, mais vraiment pas, si ça ne te mets pas dans la merde. Tu les reverras, t'es dollars, crois-moi. J'suis un homme de parole.

Puis, il se leva.

Fletcher, Tonga, je crois que c'est maintenant l'heure d'aller visiter la salle d'entraînement. Comme ça, Logan pourra prendre son temps pour bidouiller sur l'ordinateur, et prendre ses dispositions auprès de ses contacts.

Il tappa au passage sur l'épaule du cyborg.

Merci, vieux, vraiment. Bon, allez, on va s'amuser un peu, les gars.

Il quitta la pièce, et entraîna les deux autres gars dans une large pièce, à côté de la salle de réunion. Celle-ci était construite comme une salle d'entraînement normale, avec des appareils, des poids et des miroirs, mais le fait notable, c'était l'espace ouvert à gauche. Couvert de tapis de mousse, il était évident que ce lieu n'était fait que pour se battre.

Je propose un petit jeu.

Il enleva ses souliers, et monta sur la zone de mousse.

Fletcher, dédouble-toi en 3, s'il te plait. Car moi et Tonga, on va mesurer l'étendu de ton pouvoir, dans un petit combat amical de 2 contre 3.

Avec un clin d'oeil, il fit signe aux autres de venir le rejoindre.

_________________

''There will be blood''

Phil's Theme
Schism


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fletcher Svitak
Mutant - Niveau 3
Mutant - Niveau 3
avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 13/07/2010

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Lun 23 Aoû - 21:41

Fletcher avait écouté la petite conversation mais avant cela, il s'était risqué à zieuter discrètement sur la feuille de Tonga, histoire de voir ce que ce dernier avait inscrit. Il y avait encore plusieurs semaines, une telle situation l'aurait soit profondément mortifié, soit cloué à son fauteuil ivre de rire...

Il ne savait pas trop quoi penser de Logan ... Etait il avec eux ou non, pour Fletcher il fallait que ce gars là se décide un jour ou l'autre. Il est vrai que s'il était aussi bon qu'il le semblait, un expert en informatique, réseaux et autres machineries, cela pourrait être sympa. Il accueillit d'ailleurs l'idée de l'hélicoptère avec une légère grimace. Il ne voulait surtout pas leur avouer une peur des voyages en avion. Ceci s'était arrivé bien navrant par le passé. Même si les soldats de l'armée d'Amaltex avait coutume de voyager entassés dans des containers de cargos, les rares fois où il avait été forcé de prendre l'avion ne lui avait pas forcément laissés de bons souvenirs.

Il chassa cependant tout ceci bien vite de son esprit et rejoignit Phil et Tonga dans la salle d'à côté. Il se déchaussa vivement et retira sa veste, qu'il déposa sur une chaise. Il ajusta alors sa cravate noire sur sa chemise blanche et se rendit compte qu'il avait oublié de remonter la braguette de son pantalon noir. Il ne se fit pas prier pour la remonter avant d'entendre le commandant parler de combat.

Il tira une petite moue notamment car il n'avait jamais procédé à un tel exercice. Il ne maitrisait d'ailleurs toujours pas les apparitions de ses doubles, ce qui pouvait encore être particulièrement délicat, surtout dans une situation de combat.

Il regarda Phil, pas vraiment convaincu, avant de lui balancer :

"Soit ... alors vas y doucement ... "

Sur ce, il fit quelques élongations avant de se camper sur ses talons, faisant face à ses deux compagnons. Les mains se massant les tempes, il se mit à se concentrer. A ses débuts, un ami proche lui avait conseillé de visualiser un catalogue dans son esprit dans lequel il stockerait ses personnalités avant de les choisir pour les faire émerger. Dès lors, Fletch s'était contenté de se focaliser sur les deux ou trois qui ressortaient souvent, mais il en existait une multitude d'autres, certains qui n'étaient pas encore apparus.

Après quelques instants cependant, Tonga et Phil purent voir apparaître l'un des doubles à la gauche de Fletcher. Celui ci ressemblait comme deux goutes d'eau à l'original et rien ne pouvait permettre déceler un quelconque trait de personnalité. Il regarda le petit groupe un instant, ainsi que la pièce qui les entourait. Alors qu'il allait prendre la parole, un autre double fit son apparition, cette fois à la droite de Fletcher. Celui ci, étrangement semblait différent. Biensur, il arborait la même tenue que Fletcher ainsi que les mêmes charactéristiques physiques, mais cependant on pouvait distinguer un regard noir, ténébreux, à la limite de la psychopathie. Il se mit à regarder Phil comme si ce dernier avait tué sa mère. Il fit craquer ses articulations avant de s'élancer vers lui, sans même attendre que Fletcher n'ouvrit les yeux. Après seulement quelques pas, il s'élança en avant, pour l'attaquer, se déchainant sur lui à coups de poings alors que Fletcher et son 1er clone restèrent sur leur position respectives ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
'Tonga Boudawa'
Animal hirsute
Animal hirsute
avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 07/07/2010
Age : 28
Pseudo / Codename : Tamandual
Age du perso : 28 ans
Langues parlées : Anglais, Japonais, Français

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Ven 27 Aoû - 0:32

Tonga avait déjà sauté de sa chaise et reniflait le sol à la recherche d'insectes pendant que Logan faisait con explication. Il avait senti Fletcher regarder par dessus son épaule et cela le faisait rire.
Bref, Phil proposa un exercice de combat à 2 contre 3. Tonga et Phil contre Fletcher, Fletcher et... Fletcher. Fun, non ?

Bref, les trois arrivèrent dans la salle d'entrainement.
Tonga se posa dans un coin et, un peu fatigué après son voyage, s'étira un peu. Pendant ce temps, Fletcher se dédoublait deux fois. Un clone exact, d'abord, avec la même tronche de mec crevé, puis un clone berserk. Même trogne, mêmes muscles, mais un air de tueur en série digne d'un allemand qui pisserait dans des bouches de cadavres.

Bref, Tonga sentit la merde arriver et il avait raison. A peine "invoqué", Dark-Fletcher attaqua Phil comme un berserk illuminé.
Pour Tonga, Phil a une bonne gueule de militaire, certes pas bien gaulé, mais suffisamment intelligent pour combattre efficacement. Sauf que combattre un mec qui a rien à perdre, c'est tout de suite plus dur.
Donc, par esprit d'équipe, Tonga prit quelques pas d'élan et sortit ses griffes de la patte gauche et il sauta un poil derrière le gars, visant les muscles de sa jambe gauche, histoire de le griffer suffisamment pour le stopper dans sa progression.
Bien sûr, une fois cette attaque effectué, il était à portée de jambes d'un des deux Fletchers du fond, lesquels Tonga n'arrivait plus à distinguer, ayant oublié qui est qui.

- HIYAAAAAAA....

En tout cas, de l'entrainement sans protection entre trois mecs félés qui se marrent bien, ca lui rappelait le MIL. Dommage que Logan ne veuille pas rester, mais au moins, il resterait en contact avec lui. C'est un bon point, non ?

_________________


Tonga Theme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Laforet

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 25/08/2010
Age du perso : 25 ans
Langues parlées : Anglais et Francais

MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   Ven 27 Aoû - 3:45

(J'ai la permission de Phil pour poster pendant ce petit cours laps de temps)

--Du Canada, dans le fin fond du Québec--

Mathieu passait le plus clair de son temps devant un ordinateur. Bien sûr, il sortait de temps en temps et s'entrainait même au kendo, mais il faisait froid ici quand même. Bon, c'était exagéré de dire que Mathieu avait vraiment froid, parce que c'était faux. Il avait froid, mais pas tant que ca. Il pouvait attraper une grippe, il n'était pas protéger des maladies, mais ce n'était pas non plus quelque chose de courant. De toute façon, il avait toujours un manteau sur lui. Revenons donc à nos moutons. Mathieu passait ses journées, ou presque, à l'ordinateur et c'est alors qu'il tomba sur une offre intéressante et qui le ferait peut-être finalement changé d'air. Hé puis, comme ca, il se réintègrerait un peu à la société. Voir quelqu'un lui ferait du bien.

Mathieu prit donc les informations nécessaires, mais ca lui prit quelques minutes pour réfléchir sérieusement. Était-il prêt? Après tout, les seules personnes qu'il avait vu ses 2 dernières années c'était son père, sa mère et son beau-père, la dame de l'épicerie du village et un monsieur qui osait bien lui parler quelques fois. Il ne pouvait pas passer toute sa vie, isolé des autres en s'apitoyant sur son sort. Il finit par se décider, mais il décida d'envoyer un texto. Oui, un bon vieux texto. Mathieu détestait écrire avec des abréviations alors il écrivait les mots complètement. Le texto disait donc:

'' Salut, j'ai vu l'annonce sur internet. Vous cherchez un informaticien? ''

Simple, court et s'il s'était trompé, il n'y avait rien de vraiment évocateur dans ce simple message. Juste que quelqu'un avait besoin d'un informaticien. Bien sûr, Mathieu avait cherché un peu. Il n'allait quand même pas postulé quelque part sans en savoir un minimum sur le sujet. Mathieu fini par arrêté d'y penser un petit instant pour retourner voir les annonces, en cas de probable refus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Dublin] Bah ayouh qu'ils sont ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolution - War of the Rising :: Reste du Monde :: Reste du Monde :: Planque de Madmen Company-
Sauter vers: