AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Kajitsu Aoyagi

Aller en bas 
AuteurMessage
Kajitsu Aoyagi
Assassin de la Rising Assemby
Assassin de la Rising Assemby
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Japonais, anglais

MessageSujet: Kajitsu Aoyagi   Mar 27 Juil - 10:05

NOM : Aoyagi
PRÉNOM : Kajitsu
SURNOM / CODENAME : X422-374F (nom réel), Kaji' (pour les intimes)
AGE : 20 ans
DATE DE NAISSANCE CRÉATION : 3 janvier 2037
SEXE : féminin
NATIONALITÉ : Aucune
PERMIS : Voiture / moto (notes: faux permis, mais la compétence y est)

TYPE DE PERSONNAGE : mutante

PHYSIQUE :
Entant que clone d'une jeune femme d'origine japonaise, il est normal que ses traits laissent croire qu'il s'agisse également de sa véritable nationalité, bien que son teint soit légèrement influencé par la couleur du bois clair. Assez petite, Kajitsu ne fait pas plus de 1m67, mais elle ne laisse toutefois pas sa place pour prendre avantage de sa petite taille. Aujourd'hui jeune femme, son corps porte les marques de son parcourt, autant de par sa silhouette assez fine, de sa musculature n'étant que légèrement apparente (mais tout de même existante) et des quelques cicatrices qui resteront à jamais des souvenirs de ses combats passés. Autrement, elle dégage une impression de calme, une démarche assurée et fière, solide et droite, tout en portant les traces d'une légèreté du à l'agilité qui lui donne pratiquement l'impression de flotter plutôt que de marcher. Elle semble inflexible.

Si ce n'était pas de son expression généralement sérieuse, on pourrait presque dire que son visage est accueillant. En effet, ses traits sont plutôt simples et assez doux, un visage à mi-chemin entre le rond et le triangulaire, orné de deux yeux turquoises en amande d'une profondeur certaine. Résignation? Fatigue? Ce n'est qu'une impression, mais on peut seulement dire que son regard semble assez souvent perdu dans le vague, absent, ou alors n'accordant tout simplement pas autant d'importance au présent qu'il ne le devrait. Pourtant, malgré tout, son expression dégage une certaine froideur, contrastant avec la chaleur que devrait normalement accorder ses traits, qui, mis de concert avec son expression corporelle, laisse dégager de Kajitsu une aura particulièrement dangereuse, imposant une sorte de respect silencieux.

Autrement, cette jeune femme n'est pas du genre à accorder une très grande importance à son physique. Elle aura tendance à attacher ses longs cheveux mauves simplement pour ne pas qu'ils soient trop encombrant et préférera se vêtir de manière à pouvoir bouger librement. Bien sûr, avec le temps, elle est venue à se trouver une préférence pour les vêtements plus sombres, simples et tout de même quelque peu féminins, que voulez-vous. Autrement, il est rare, voir même pratiquement impossible, de la voir sans son arme de prédilection, son sabre qu'elle entretient avec une attention maladive depuis maintenant un peu plus de cinq ans. Toujours placé dans son saya noir, il est possible d'en voir le tsuba de métal claire, dont le travail rappelle des vignes, et son tsuka recouvert d'un tressage couleur de cendre. Bien sûr, par principe et utilité, Kajitsu garde toujours avec elle un révolver et une courte dague, cachée quelque part sur elle, juste au cas où. Après tout, dans son milieux, on est jamais trop prudent...

CARACTÈRE :
Calme et assurée, cette attitude qu'elle dégage est également un moteur pour sa vie. Terminée l'époque où elle se sentait obligé de devoir toujours en faire trop, toujours en faire plus pour atteindre quelque chose. Aujourd'hui, Kajitsu est plus mature, elle a acquis une plus grande confiance en elle et en ses capacités, une véritable fierté personnelle et cela transparait aisément. Elle suit un code de conduite lui étant propre et elle le suit à la lettre, composé d'une discipline et d'une rigueur stricte, le tout nappé d'un code d'honneur assez difficile à concevoir vu son rôle d'assassin qu'elle assume entièrement. Car à se sujet, cette jeune clone est du genre à dire que la Mort la suit comme son ombre, mais que les ténèbres apportés par celle-ci est son confort. Elle a besoin de l'ombre pour se sentir bien, il lui faut cette assurance, vivre un peu plus ce moment où la Mort est présente autour d'elle pour se rappeler qu'elle est en vie, elle est venue à accepter la présence de cette dame noire, à apprécier dans une certaine mesure la poésie de son souffle et de sa berceuse. Toutefois, pour ce faire, il lui faut respecter un certain éthique, démontrer du respect pour celui à qui elle apportera la mort, autrement, il ne s'agit que d'une boucherie, que d'un meurtre tout simplement désagréable.

Malgré ce qu'il peut sembler ici, Kajitsu garde tout de même un certain équilibre psychologique et est toujours capable de ressentir des états d'âme. Toutefois, pour son rêve, il n'y a rien qu'elle ne pourrait faire, expliquant ainsi pourquoi, il y a longtemps de cela, elle a sacrifié toute son innocence et, bien que les circonstances l'y ait obligé, ait fait le deuil d'elle-même. Elle démontrera toujours une ardeur et une passion a faire de ce monde un monde meilleur pour les gens de son espèce, pour faire respecter les lois de la nature et de la Vie. Sa cause est juste.

Un autre point intéressant à noter est l'humanité de cette jeune femme. Peut-être est-elle assassin, mais avec les années, elle a réussi à garder en elle une part d'humanité qu'elle sait quand enterrer ou ressortir, faisant d'elle quelqu'un pouvant être d'agréable compagnie et même, avec les plus jeunes et les plus faibles, ceux qui ont le potentiel d'avancé mais à qui personne ne veut donner une chance véritable, pédagogue à ses heures. Sans doute est-ce l'âge puisque Kajitsu aura toujours grandi trop vite, parce que sa maturité rappelle plutôt celle d'une jeune femme s'approchant de la trentaine, mais on pourrait parfois croire qu'elle a un tempérament maternelle. Bien sûr, ce n'est que ça part d'humanité... N'oublions pas que cette clone fut membre de l'élite de l'ex-Genetics Corporation et qu'elle n'aura aucune hésitation à "faire un exemple" avec un autre membre de la Rising Assembly ne lui montrant pas le respect qu'on lui doit...

PARCOURS :
Dossiers de l'Arobase
Île de Kazun

Citation :
Janvier 2037
Dr Kio Minami (chef du projet)
Ça y est, les deux clones nécessaires à notre étude sont enfin "nées". X422-373F et X422-374F, troisième et quatrième de leur série à l'étude concernant la véritable utilité des médecines douces sur l'organisme. Nous sommes encore dans les débuts du clonages, il reste encore beaucoup de facteur de risque concernant leur survie, mais, contrairement aux deux premières de la série, celles-ci semblent être en bonne état. J'ai tout de même une inquiétude certaine concernant la dernière. Lors de sa conception, nous voulions inserrer dans son ADN des composantes végétales, mais une erreur du système à modifiée considérablement la séquence que nous souhaitions créer et a fait de X422-374F ce que nous appelons, à notre époque, une mutante. J'espère que cela ne portera pas trop atteinte à l'étude...

Avril 2048
Steven Aoki (membre de l'équipe de recherche)
Je ne comprendrai jamais les agissements du Dr Minami. Cela m'a pris trois ans après mon arrivée en 2035, entant que technicien de laboratoire à ce moment, à convaincre les quatre autres membres de l'équipe de considérer leurs clones comme des êtres humains à part entière et maintenant... Sans doute le décès (je dois bien être le seul à employer ce mot ici au sujet de cet évènement) de 371F, première de la série étudiée, il y a six ans a-t-il influencé le cours des choses, mais quand même. Je trouve que l'attachement quasi-paternel, bien que j'ai tendance à le qualifier d'obsessif, du Dr Minami envers 374F (qu'il a baptisée Kajitsu) est plus que déplacé. Je voulais que l'on montre à ses clones à vivre normalement malgré leur condition, pas qu'on leur enseigne que le monde ne dépassait pas Kazun! Au moins, j'ai réussi, à l'aide du Dr Nakamura, à apporter un enseignement plus ou moins considérable aux deux plus jeunes. Mais j'ai l'impression que le comportement du Dr Minami nuira sérieusement au développement personnel de ses clones. Bien que d'une certaine manière, je commence à comprendre son attachement envers 374F (je l'appelle ainsi par respect).

Hier seulement, elle est venue me voir en me disant que nous nous ressemblions. Non pas en apparence, mais plus loin que ça. Elle disait que nous nous ressemblions dans notre âge: elle étant la plus jeune/dernière de sa série et moi étant le plus jeune/dernier à s'être joint à l'équipe de recherche, elle dit que nous avons tous deux assez peu de crédibilité. Puis, le plus frappant, fut quand elle m'a dit qu'elle trouvait dommage que je ne sois, à présent, plus technicien de laboratoire, puisque cela coupait notre ressemblance. En effet, entant que technicien, j'avais très peu d'autorité et moins d'importance dans l'équipe. Elle associait ça au fait qu'elle était clone en plus d'être "mutante" (je déteste la qualifier ainsi), cela lui donnait moins d'importance, moins de valeur que les autres êtres naturels (elle nous appelle ainsi, les non-clones), voir même moins que les autres clones. J'aurais alors cru, après ça, que d'avoir un nom lui ferait plaisir. Pourtant, elle m'a avoué tout de suite qu'elle n'aimait l'idée d'en avoir un, que ce n'était pas approprié pour un clone et qu'en plus, cela la distançait d'avantage de ses "sœurs". Et c'est vrai, 372F s'occupe assez peu de 374F vu toute l'attention qu'elle a du reste de l'équipe et vu leur distance génétique. C'est triste je trouve, comment une fillette de onze années peut-elle penser de la sorte?

Juillet 2050
Dr Kio Minami

Notre projet risque de ne plus être financé... Maintenant que l'Arobase a pris une direction plus commerciale et que le clonage est maintenant moins risqué, la vente de clone et les recherches pharmaceutiques ont priorités sur nous. Je risque de devoir rapidement trouver une nouvelle orientation à nos recherches, si non l'intérêt pour ma petite Kajitsu envers le monde extérieur à Kazun et les êtres naturels ne sera plus que le souvenir d'une vieille préoccupation.

Novembre 2050
Steven Aoki

Je suis contre...
Les décisions du Dr Minami sont tout simplement illogiques! L'Arobase vient tout juste d'être attaquée, l'Aile des Clones est réduite à néant, 372F et 373F ne sont plus de ce monde et sans doute 374F restera-t-elle à jamais traumatisée de son expérience! (Après tout, elle vient de survivre à une explosion faisant d'elle l'une des seules clones vivantes encore à l'Arobase.) Ce n'est surtout pas le moment de réorienter nos recherches dans le but d'étudier la mutation génétique de notre seule cobaye (je déteste employer ce terme) encore vivante!

Décembre 2050
Dr Kio Minami

Ça me tue... ma petite Kajitsu sera bientôt vendue à la maison mère de la Genetics Corporation, à Londres. Après l'attentat, il est normal que l'Arobase ait besoin de fond pour réinvestir dans la création de nouveaux clones plus commercialisables, plus militaires, mais vendre ma Kajitsu... Et c'est sans doute un peu ma faute également, en poussant un peu trop loin nos recherches, nous avons déclenché sa mutation, elle s'est métamorphosée en cerisier sous nos yeux, un cerisier aux traits et à la forme humaine dont les pétales sont aussi tranchantes que les sabres de nos légendaires ancêtres. Cela devenait trop dangereux, les quatre autres membres de l'équipe ont déjà signés pour confirmer la vente, il ne reste plus que moi.

Elle partira le 4 janvier, le jour suivant son anniversaire de naissance...
Dossier de la Genetics Corporation
Maison mère - Londres, Angleterre

Citation :
Janvier 2051
X422-374F

Je ne veux pas l'oublier... je ne veux jamais l'oublier, c'est pourquoi je l'écris, même si personne ne le lira jamais, même si jamais je ne pourrai oublier.

Je n'ai passé qu'un jour à Londres, voir un peu plus si on compte les heures. Je me souviens encore du choc que j'ai eu en arrivant le 4 janvier au soir, au moment où on m'a mise en cellule pour la première fois, je ne voulais pas le croire. Mais on m'a dit que, grâce au Dr Minami, j'aurais droit de sortir dans le réfectoire le lendemain midi. Et c'est là que tout à commencé. J'ai rencontré, d'abord, Hitori Maboroshi (ce n'est pas son vrai nom, comme moi, elle n'avait pas de nom), une membre de l'Escadron Noir, l'élite militaire de la GC. C'est elle qui m'a expliqué ce qui m'attendait, elle qui m'a expliqué qu'ici, si je voulais toucher ne serait-ce qu'un semblant de qualité de vie, il faudrait que je me batte au sens propre du terme. Au départ, je ne pouvais pas concevoir que je pourrais faire de tel, mais elle m'a fait prendre conscience que, même si je suis une clone, j'ai droit de rêver, d'espérer et de maîtriser mon propre destin. C'est dur à croire, mais je veux essayer, je veux essayer pour elle! Pour celle qui m'a fait comprendre que je devais "me battre pour vivre et non attendre pour survivre."

Puis, est arrivé quelqu'un d'autre, Ashen, un autre membre du même escadron. Je ne me suis jamais sentie aussi petite. Enfin, comme Maboroshi-sama partait et qu'il avait envie de s'entraîner, il m'a proposé de le suivre. J'étais assez gênée d'accepter, mais on m'a encouragé à le faire et j'ai suivi. C'est donc lui qui m'a appris ma première et seule base, qui m'a montré comment faire, qui m'a, le premier, regardé comme autre chose qu'une clone. C'est lui qui m'a convaincu de me nommer Kajitsu Aoyagi (Aoyagi étant le nom de mon originale) et non X422-374F, parce que cela marquerait les esprits, parce que cela m'aiderait à me faire un nom, à prendre de l'importance et à vivre. À tous les deux, je leur serais éternellement reconnaissante.

Mais ce n'était qu'un rêve éphémère, puisque l'alarme a sonnée. Je ne l'ai su que plus tard, mais la GC avait attaqué un lieu appelée la Faculté et y avait kidnappée trois nouveaux cobayes; la Faculté était donc venue reprendre ses "élèves". On est venu me chercher, Maboroshi-sama m'avait fait demander dans ce qu'on appelait l'Anti-Chambre de l'Enfer (le passage entre les cellules et le reste de la GC), elle voulait que j'aide à défendre l'accès aux cellules! Je me souviendrai toujours de sa dernière demande, l'homme aux cheveux gris (celui que je connais comme étant Fraust aujourd'hui), qu'importe l'issu de leur combat, personne ne devait intervenir, c'était son combat et le sien seul. Je me souviendrai toujours des derniers mots qu'elle m'a adressés: "Maintenant que tu es guerrière tes limites ne sont plus celles d’un cobaye, mais celles de ta volonté."

Et je me suis battue pour la première fois...
Je me suis métamorphosée devant la porte, personne ne pourrait y passer, mais une autre mutante botanique a essayé de me faire bouger. Alors je me suis battue, pour la première fois. Je ne peux pas dire que ça ait été très glorieux, mais j'en suis fière. Car même si j'en suis sortie en très mauvais état, mon adversaire était dans le même état. Par contre, la voie était libre vers les cellules, mais jamais je n'aurais pensé que celui qui passerait, celui qui aiderait la Faculté, serait Ashen. Je n'ai pas pu le croire... mais c'était vrai, il me l'a dit lui-même, il partait, il trahissait ouvertement la GC pour "arrêter de se battre contre des gens qui ne le valaient pas". Il disait qu'on se reverrait et me souhaitait bonne chance, il disait qu'il était fier et qu'il ne pouvait pas choisir pour moi la voie que je voudrais suivre, que je devais maîtriser mon destin... J'espère qu'il a raison.

Et il est passé, et le combat de Maboroshi-sama a pris fin... mais pas comme je l'espérais. Fraust, il était debout, debout à côté du corps inanimé de Maboroshi-sama. La suite, c'est flou, j'étais étourdie, j'avais perdu beaucoup de sang, mais je me suis rendu jusqu'à elle, juste assez rapidement pour entendre Fraust dire à ses élèves qu'il fallait partir, que la GC allait exploser. Puis quelqu'un est arrivé, un mutant qui contrôle l'air que je connais aujourd'hui sous le nom de Valentin Kya, il venait du pôle de Miami, nous partions à l'instant. Trois survivants, dont une en état comateux, voilà tout ce que nous sommes...
Dossiers de la Genetics Corporation
Pôle de Miami - États-Unis

Citation :
Janvier 2051
Dr Isaak Neumann
(nouveau chercheur à la charge de 374F)
C'est d'un intéressant spécimen que j'ai hérité. L'un des premiers clones de l'Arobase et l'une des rescapées de l'attentat de Londres, une survivante et cobaye particulièrement docile et consciente de son état de son importance (soit, moindre), j'ai beaucoup de chance. De plus, c'est un être tout à fait intéressant je dois dire. Elle a beau n'avoir aucune véritables aptitudes, elle tente d'apprendre à se battre afin de perdre son statu de cobaye, c'est un peu pathétique, mais toujours amusant à voir; c'est surtout la preuve que je pourrai la garder longtemps. Elle parle beaucoup aussi cette X422-374F. Elle dit s'appeler Kajitsu Aoyagi, mais que si je tiens absolument à l'appeler par son matricule, qu'à l'Arobase on avait l'habitude de l'appeler uniquement par la fin de ce dernier. C'est un drôle de personnage. Obsédé par l'idée de vivre plutôt que d'exister, avouant clairement qu'elle souhaite mettre fin elle-même aux jours d'un certain Fraust, alors qu'elle ne serait même pas capable de faire de mal au dernier de nos cobayes, et demandant à connaître les détails sur ce que j'expérimente sur elle. Cela promet d'être encore plus intéressant que la spéciation tout à fait extraordinaire qu'elle est, le lien parfait entre le végétal et l'animal, une véritable merveille que la nature elle-même n'aurait jamais été en mesure de créer.

Mars 2051
Steven Maxwell
(en charge de la Red Division)
Cobaye intéressant, elle a de l'avenir. D'après d'anciens rapport, elle avait été recommandée par Maboroshi pour une entrée dans la Red Division de Londres et avait pris part à la défense de la maison mère lors de l'attaque de la Faculté. Aujourd'hui, je l'ai fait combattre Kya, l'un de mes meilleurs éléments (que Thomson viens de me réquisitionner pour sa Black Division d'ailleurs...) et s'en est bien sortie. Je compte bien la prendre parmi mes rangs et l'envoyer sur le terrain bientôt. Après tout, Thomson à en tête de rendre une petite visite à la Faculté à la fin du mois, je compte bien en profiter pour la tester vraiment à ce moment cette "Kajitsu Aoyagi".

Avril 2051
Jason Rivest
(cobaye)
Je connais Kajitsu depuis la fin du mois de janvier, depuis qu'elle est partie de rien pour venir essayer de s'entraîner avec moi et les cinq autres cobayes avec qui je m'entraîne normalement. C'est une des rares cobayes étant passée dans la Red Division à garder contacte avec des cobayes, je n'ai jamais vu ça, mais je crois comprendre pourquoi. Depuis qu'elle a rencontré un certain clone, Fukusha qu'elle disait qu'il s'appelait je crois, elle est obsédée par l'idée de faire un monde meilleur pour ses semblables, c'est quelque chose je dois dire, mais c'est son rêve et ça ne se contrôle pas. Si non, elle n'en a pas vraiment parlé, mais je sais que de savoir Kya dans la Black Division l'a ébranlé, elle s'était jurée de le battre depuis qu'il l'a pris pour une cobaye inutile à Londres, alors le savoir de nouveau plus haut qu'elle, ça lui a mal fait. Si non, Hitori Maboroshi est morte en février dernier, ça aussi ça lui a fait un coup dur, mais je crois que c'est en grande partie pour ça qu'elle se bat autant, que c'est pour ça qu'elle mettait tant d'énergie à faire quelque chose de grand lorsqu'elle serait envoyée pour la première fois à la Faculté.

Et elle a réussi, elle a ramené un cobaye par elle-même, sans aide rien! C'est beaucoup, mais elle n'a jamais montré de fierté, elle dit que ce n'est pas assez. Depuis son retour, elle est obsédée par Kathleen MacAllen, membre de la Black Division qui a réussi à ramener Fraust d'elle-même. C'est normal je crois, mais quand même, ça faisait peine à voir. Enfin, depuis hier je sais qu'il n'y avait pas que ça, qu'il y avait aussi la capture d'un dénommé Ashen qui l'affectait. Mais bon, après tout, pour le peu que je l'ai vu à son retour... parce qu'une alarme a sonnée.

Kajitsu m'a raconté ce qui s'était passé. C'était Fraust, il avait réussi à faire ouvrir une partie des cellules des cobayes et prévoyait faire quelque chose de grand pour s'évader avec d'autres gens qui voudraient voir la liberté, mais ça a mal tourné, très mal tourné. Ils sont restés pris dans le Sas-de-sécurité, le lien entre les cellules et le reste de la GC, c'est là que les membres de la Red Division et quelques rares de la Black Divisions sont intervenus, en plus des cobayes restant, comme moi, fidèles à la GC. Un bain de sang, Tom (un des gars de notre groupe) y a laissé sa vie comme beaucoup d'autres pour défendre la GC ou bien pour espérer sortir. Kajitsu est venue me retrouver le lendemain matin très tôt pour me faire sortir, pour qu'on s'entraîne tout de suite, il fallait qu'elle bouge, j'étais son exutoire. Aujourd'hui je sais ce qui s'est passé. Elle a revu ce type, Ashen, avec qui elle s'est battue (bien qu'elle dise qu'on ne puisse, par définition, pas appeler ça un combat tant elle a été pitoyable) et s'est fait humiliée. Elle dit que ce n'est que ça qui a fait en sorte que leur prochaine rencontre se soldera par la mort de l'un d'eux, mais je crois que cela soit plus profond que ça...

Au fait, depuis quelques jours, elle a commencé à me parlé d'une sœur. Une autre clone, une cinquième à la série qui aurait été créée en février dernier et avec qui elle a commencé à écrire. Ça fait du bien de la revoir sourire... elle est fière de celle qu'elle a appelée Yume (elle ne le lui a pas encore dit, elle veut garder ça pour quand elle la rencontrera en vrai dans quelques semaines, lorsqu'elle sera en semaine de permission).

Dossiers de la Genetics Corporation
Le Centre - Montagnes Rocheuses, États-Unis

Citation :
Août 2051
Zalàn Balazs Holmes
(en charge de la Shatter Division - équivalent de la Red Division)
On m'a refilé Aoyagi en même temps que l'ensemble des membres des Red Division (pour former l'actuelle Shatter Division) lorsque David Thomson a unifié les mutants de toutes les GC. C'est un cas intéressant. Elle n'a peut-être encore que quatorze ans (même si sur le plan psychologique, elle fait bien plus que ça), mais c'est une combattante particulièrement impressionnante et un arbre assez dangereux je dois dire. Elle est entrain d'essayer de se diversifier (dans ses méthodes de combat je parle) avec un autre membre en provenance de Miami, un certain Dilfert. Comme j'ai toujours été du genre à encourager ceux qui vont dans la bonne direction, je lui donne de plus en plus d'affectations, toutes assez diversifiées et de plus en plus complexes, en solo ou en groupe. Elle ira loin, je le sens, j'ai l'œil pour ce genre de truc. Mais je crois que je vais lui en donner un peu moins pendant la prochaine semaine. Elle vient de commettre son premier meurtre et, ça a l'air de rien, mais à cet âge, ça frappe. Et je sais de quoi je parle.

Avril 2052
Jason Rivest

Comment est-ce qu'elle fait? Moi, j'ai beau m'entraîner depuis que je suis à la GC (et ça fait déjà huit ans!), je suis uniquement membre de la Shatter Division et ce, parce qu'elle a réussi à me faire intégrer la Red Division lors des derniers temps où nous étions à Miami. Et elle, celle que je dois théoriquement appeler Aoyagi, est maintenant l'une des sept seuls membres de la Slayer's Division, l'équivalent encore plus redoutable de la Black Division que nous avions connus, et elle n'a que 15 ans!!! En plus, selon la rumeur, Joanna Fury l'aurait choisi au hasard en tuant elle-même un membre de sa propre division! Pourtant, depuis qu'elle est dans cette division, Kajitsu se fait un point d'honneur de faire taire tout ceux qui oseront dire qu'elle n'est pas à la hauteur de la tâche ou qu'elle n'a pas sa place dans la Slayer's Division. Elle est déjà entrain de se faire un nom, ça fait tout juste un mois qu'elle a sa place et déjà, elle a plusieurs meurtres à son actif et plusieurs "démonstrations de force" sur des membres de ma division qui ont tentés de prendre sa place par la force.

Dernièrement, j'ai réussi à l'approcher et à lui parler un peu. Elle avait l'air moralement épuisée, plus mature encore que la dernière fois où je lui ai parlé, j'avais l'impression qu'elle était plus vieille que moi et je suis tout de même majeur. Elle me disait qu'elle essayait de dissocier deux parts d'elle-même: l'une pour le publique et les assignations, puis une pour les gens comme moi, ceux de qui elle était plus près, ceux avec qui elle pouvait rester elle-même. Ça me fait un peu peur pour elle, mais elle dit que ça lui fera du bien et que ce sera plus facile ainsi alors je lui fait confiance. Si non, en lui demandant des nouvelles, j'ai appris que, depuis la fermeture de l'Arobase, sa petite sœur était mise sous la tutelle d'une autre clone nommée Blue qu'elle apprécie assez peu, ça la stresse beaucoup d'ailleurs. Surtout que cette dernière a eu l'idée d'aller à la Faculté avec la petite Yume! Non mais c'est qu'elle n'a pas moindrement pensé à Kajitsu dans cette histoire, il faut être égoïste quand même! Enfin, ce n'est pas avant septembre, mais ça préoccupe déjà beaucoup Kajitsu et avec tout ce qu'elle endure pour l'instant, ce n'était pas nécessaire d'en ajouter. Au moins, j'ai appris qu'elle commence à s'entendre particulièrement bien avec Kathleen MacAllen depuis le jour où elles ont commencés à s'entraîner ensemble. Elles vont bientôt participer à une première assignation en duo, je me demande ce que ça va donner.

Ça me fait peur, la connaissant, je sais qu'elle serait prête à tout sacrifier pour son rêve, jusqu'où ira-t-elle maintenant?

Septembre 2052
Jason Rivest

Ok, je ne comprends plus rien.
Kajitsu vient de revenir de la Faculté l'air encore plus vidée d'énergie qu'elle ne l'a jamais été. Je n'ai pas trop compris, mais elle m'a dit être heureuse. Fraust, l'homme qu'elle a longtemps tenue responsable du tournant sanglant qu'a pris sa vie en janvier 2051, n'était en rien responsable de l'explosion de la maison mère, de la mort de Maboroshi (mort naturelle, c'est possible dans la début vingtaine de nos jours?) ou de la trahison d'Ashen, qu'il n'avait rien de si terrible que ça, qu'il était juste un peu imbécile par moment. Son désir de vengeance, celui qu'elle traine depuis presque deux ans, il n'existe plus. En fait, elle a même été jusqu'à dire que la Faculté était l'endroit idéal pour Yume.
Puis, elle est partie, sans doute a-t-elle été envoyée pour tuer quelqu'un quelque part dans le monde, qui sait.

Octobre 2052
Kathleen MacAllen

Je me demande ce qui adviendra de la petite Kajitsu, c'était une partenaire intéressante.

Au milieux du mois, la SEAL, une compagnie d'armement anti-mutant, a tenté d'attaquer la Faculté et Thomson nous a envoyés là-bas, en renfort. C'était quelque chose quand même. Il y avait très peu de membres de la Faculté combattant, beaucoup plus de gens de nos rangs, mais nous étions nécessaire avec le nombre de clones que la SEAL a utilisé. À la fin de notre bain de sang d'ailleurs, j'ai vue Kajitsu s'éloigner, pâle, presque verte. J'ai voulu aller la retrouver, mais quand je l'ai entendue vomir, j'ai jugé préférable de faire comme si je n'avais aucune idée d'où elle se trouvait ou que ceci soit arrivé. Par contre, même si tuer d'autres clones l'a dégoûtée d'elle-même au plus haut point, ce n'était rien en comparaison au moment où elle a vu sa petite Yume arrivée là, sans raison, sur le champ de bataille déjà parvenu à terme. Je ne l'avais jamais vue aussi en colère, en colère mais non violente malgré le sang qui lui collait toujours à la peau, tenant contre elle son double aux cheveux rose ayant physiquement dix ans. Contrairement à ce que plusieurs crois, même nous, membres de la Slayer's Division, possédons encore une part d'humanité.

Thomson a décidé de frapper maintenant. La SEAL était affaiblis et c'était le parfait moment pour sa nouvelle armée de mutant d'attaquer la force se battant pour les humains. Ça s'est bien passé, Kajitsu et moi étions, avec quelques membres de la Shatter Division, le groupe s'occupant de créer une diversion afin que d'autres puissent poser une bombe dans la place. Ça se passait bien, jusqu'à la fin. On a décidé de se débarrasser d'un groupe d'humain, Kajitsu s'est enracinée et moi j'ai neutralisé le plus possible de l'armement de nos adversaires, on a fini par donner l'ordre aux autres de partir, on finirait le travail à deux, comme toujours. Sauf que ça ne s'est pas passé comme prévu. Un projectile libérant une solution toxique pour les mutants a atteint Kajitsu au bas du tronc, près de ses racines. Entant qu'arbre, elle avait le temps d'agir encore un certain temps avant que le poison ne se répande dans son organisme, alors elle a décidé de finir le travail. Elle voulait que je la laisse seule... pas question. Elle voulait que je la laisse mourir ici, comme elle aurait du mourir il y a bientôt de cela deux ans... pas question non plus.

Aujourd'hui, elle est dans le coma, dans une salle du pavillon médical du Centre. Je me demande ce qui arrivera avec elle... Joanna lui a déjà trouvé un remplaçant...

Février 2053
Dr Isaak Neumann

Ma possession s'est éveillée cette nuit, après plus de trois mois de coma. Elle était conservée dans un petit bassin d'eau excessivement riche en minéraux suites aux jours de travail acharnés qui nous ont permis de neutraliser les effets néfastes de la nouvelles mutations que subissait son ADN et de cet autre long temps de travail pendant lequel nous avons amélioré son ADN. Les racines de 374F, ou devrais-je plutôt dire Aoyagi, se sont formés malgré son apparence humaine, puis se sont mis à poussés assez rapidement, à un point tel qu'à son éveil, la pièce en était littéralement envahie. Notre relation est toujours la même, elle est a ma charge malgré son présent rôle dans la Slayer's Division. J'en ai d'ailleurs profité pour le lui rappeler en l'appelant par son véritable nom et en lui demandant si, au bout de son séjour dans l'au-delà, elle avait finit par trouvé son "âme". Et oui, la pauvre espérait depuis l'enfance que les clones aient une âme, quelle sottise! Lui rappeler un peu sa place, voilà ce qu'il me fallait pour m'assurer que, pour les quatre mois qui suivrons, je puisse continuer de travailler sur elle tranquille!

Juin 2053
Kathleen MacAllen

Elle a fini par le tuer, ce n'était pas trop tôt. J'ai rarement vu un homme aussi cynique que Neumann. Dire qu'il a tenté de l'empêcher de faire quoique ce soit pendant quatre mois, il faut être fou. Il n'a pas fallu plus d'une semaine de convalescence à Kajitsu pour qu'elle revienne me trouver afin de retrouver son niveau, puis un mois avant qu'elle n'élimine de sang froid son remplaçant, Jason Rivest, une vieille connaissance, et qu'elle reprenne du service. Il n'y a qu'elle pour faire ça. Surtout qu'à présent... maintenant qu'elle a déjà fait le deuil d'elle-même en octobre dernier, il n'y a plus rien qui puisse l'arrêter, sa seule faiblesse réside chez les êtres de qui elle n'avait pas encore réussi à se détacher malgré la Mort qui la suit encore comme son ombre.

Novembre 2053
Kajitsu Aoyagi

Ça s'est passé la nuit passée, mais déjà, quand je suis arrivée ce matin, le lit qu'occupait la défunte Kathleen MacAllen était vide. Quelqu'un de grand vient de s'éteindre de nouveau, tout ça de par la folie humaine qui avait, par le passé, irradiée et intoxiquée une orpheline afin de la voir devenir mutante au prix de sa vie. L'humanité... de quel droit un humain peut-il se dire au-dessus de nous? Comment un humain peut se dire au-dessus de nous mutants ou clones? Ils ne sont pas mieux que nous, au contraire, ils sont pire. Ce n'est pas parce que la nature les a mis sur Terre avant nous qu'ils ont droit de vie ou de mort sur nous. Au contraire, n'est-ce pas simplement là le cycle naturel de l'évolution que les faibles meurent pour laisser place à la race supérieure?

Enfin, ce matin, près du lit, quelqu'un d'autre était présent. Pour le peu de fois où je l'ai vu et où j'ai eu affaire à lui, je l'ai tout de même reconnu: David Thomson. Je n'ai pas parlé tout de suite, le lieu l'imposait. Mais tout de même, je me devais de lui dire une chose... par respect pour la défunte, parce que je sais parfaitement ce qu'elle a vécu et que je partage les mêmes sentiments qu'elle ressentait, mais envers un être différent.
"Vous la connaissiez bien, je me trompe...?"
Pas de réponse verbale, seulement une hésitation imperceptible dans son habituel mutisme.
"Elle m'a un jour raconté que, lorsqu'elle avait environ mon âge, dans les débuts de la militarisation du pôle de Miami, l'un des premiers membres de la Red Division était venu à elle alors qu'elle n'était rien. Elle lui a toujours été reconnaissante de ce qu'il a fait pour elle, de l'avoir sauvé... Pour connaître se sentiment, je sais qu'elle aurait souhaité que cette personne puisse concevoir ne serait-ce qu'un dixième de sa reconnaissance, mais je doute qu'elle pourra le lui avouer à présent..."
Elle non, moi oui.
Et je suis partie sur ça, heureuse d'avoir accordée à mon ancienne partenaire cette dernière faveur imprononçable...

Avril 2054
Easy
(ex-membre de la Slayer's Division)
Nous sommes peu à partir aujourd'hui. La Genetics Coporation n'est plus, mais cela faisait parti des plans de Thomson depuis longtemps de toute façon, aujourd'hui, nous pourrons enfin véritablement commencer notre travail. Nous sommes un groupe de mutants unis et fiers, n'ayant qu'un but, mettre terme au règne de l'humanité. Mais avant tout, il nous reste beaucoup à accomplir. Nous devons reconstruire ce que nous sommes, ce que nous appelons aujourd'hui la Rising Assembly, dans l'ancien métro de Paris. On m'a assigné en "équipe" avec Aoyagi, nous devons récupérer du matériel de transfère génétique selon les instructions du Dr Lennan, on en a encore pour un bon moment avant de pouvoir véritablement commencer ce qu'on a tant attendu.
Dossiers de la Rising Assembly
Paris, France

Citation :
Janvier 2057
Dr Marx Lennan
(chercheur)
Aoyagi n'a pas l'air de se soucier du fait que son sang soit toujours légèrement intoxiqué, elle dit que cela ne l'empêche en rien de faire son travail d'assassin convenablement. Ses racines ne lui posent plus problèmes depuis longtemps, mais il me semble que quelque chose cloche avec ses branches supérieures, enfin, ce n'est certainement pas elle qui avouera ressentir ce genre de chose, bien que je la suspecte de percevoir les effets de son intoxication. Son moral est toutefois assez chancelant depuis les derniers temps, ses sautes d'humeurs sont plus fréquentes, mais j'imagine que c'est normal, personne ne peut être calme en permanence, surtout avec ses conditions de vies. La Mort la suit toujours comme son ombre à ses dires et elle s'est fait à cette compagnie, tant bien qu'elle a dernièrement avouée que, si cette "présence" venait à se défaire d'elle, elle risquait de ressentir un vide. Aussi, depuis quelques mois, Aoyagi a cessé de s'approcher des autres, elle parle moins et lorsqu'elle le fait, elle semble distante, absente, on dirait qu'elle s'adresse à un lointain souvenir plutôt qu'aux autres. Sans doute cela vient-il du fait qu'il y a déjà plus de quatre ans qu'elle a fait son propre deuil, son esprit doit attendre le repos tant attendu. Au moins, elle met toujours autant d'énergie et de passion dans la concrétisation de son monde meilleur...

SIGNES PARTICULIERS : Cheveux mauves, sabre toujours à sa gauche et un code barre tatoué sur sa nuque (sous lequel on peut voir son "nom d'origine").

COMPÉTENCES SOUHAITÉES :
[Note: j'ai repris mes anciennes compétences et j'ai ajusté avec le +5 ans et la logique.]
Compétences physiques
*Endurance: 8/10
*Précision: 7/10
*Agilité (souplesse/esquive): 6/10 -» en lien avec comp' professionnelle

Compétences intellectuelles
*Logique (générale): 5/10
*Biologie: 5/10

Compétences pratiques
*Maîtrise armes à feu (légères): 7/10
*Maîtrise armes à feu (longue porté): 3/10
*Maîtrise armes blanches (sabre): 8/10
*Maîtrise armes blanches (courtes lames): 5/10
*Dissimulation: 6/10 -» en lien avec comp' professionnelle
*Premiers soin: 4/10

Compétences sportives
*Combat à mains nues: 7/10

Compétences professionnelles
*Assassin

AFFILIATION ENVISAGÉE : Rising Assembly, what else!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kajitsu Aoyagi
Assassin de la Rising Assemby
Assassin de la Rising Assemby
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Japonais, anglais

MessageSujet: Re: Kajitsu Aoyagi   Mer 28 Juil - 17:29

C'est bon, fiche over, théoriquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
avatar

Messages : 98
Date d'inscription : 06/07/2010
Age : 31

MessageSujet: Re: Kajitsu Aoyagi   Mer 28 Juil - 17:52

J'aime l'avatar... très sexe drunken

Sinon, sérieusement, ais-je quelque chose à dire vraiment ? Rolling Eyes Cela semble évident...

VALIDATED !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://evolution.forumdediscussions.com
Kajitsu Aoyagi
Assassin de la Rising Assemby
Assassin de la Rising Assemby
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 13/07/2010
Age du perso : 20 ans
Langues parlées : Japonais, anglais

MessageSujet: Re: Kajitsu Aoyagi   Mer 28 Juil - 18:55

Pfff... tu ne vois que ça Rolling Eyes

Enfin, thanks hehe
Me reste plus qu'à poster ma fiche de pouvoir ^-^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kajitsu Aoyagi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kajitsu Aoyagi
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evolution - War of the Rising :: Avant de jouer :: Fiches de personnages :: Fiches Rising Assembly-
Sauter vers: